Les fantômes de Manhattan – R.J. Ellory

Il est bon de faire un minimum abstraction des précédents romans d’un auteur à l’aune de la lecture de son nouveau livre, à fortiori lorsqu’il s’agit de R.J. Ellory. Aucun de ses récits ne ressemble au précédent. C’est particulièrement flagrant avec Les fantômes de Manhattan.

Différent

Différent pour plusieurs raisons. Parce que le roman est en fait son deuxième publié, en 2004, alors qu’il ne sort que 14 ans plus tard en français. Parce que c’est une voix féminine qui nous guide durant ces pages, celle d’Annie, 31 ans et jeune libraire.

Il est possible que certains de ses lecteurs assidus soient surpris par cette histoire et par ses personnages. La surprise passée, j’ai, pour ma part, totalement adhéré à cette intrigue émotionnellement forte et profondément touchante.

Le premier chapitre ne m’avait pourtant pas convaincu. Je l’ai trouvé inutilement emphatique. Mais voilà… Le deuxième chapitre m’a fait monter les larmes aux yeux, tant sa force intrinsèque m’a atteint au plus profond de mon être. J’étais bel et bien dedans, jusqu’au bout.

Lumineux

Les fantômes de Manhattan est un roman noir, mais c’est sans aucun doute le plus lumineux de livres d’Ellory. Certaines scènes (du passé) sont dures, contrebalancées par des passages contemporains remplis d’amour(s). Amour filial, romanesque, livresque, il irradie à travers les pages. L’ambiance y est même sensuelle et sexuelle parfois, ce qui est assez inhabituel chez l’écrivain anglais.

Mais Ellory est lui-même, déjà en 2004. On retrouve dans ce livre des thématiques récurrentes, de celles qui le hantent tout au long de ses différents ouvrages. Cette manière, surtout, dont les petites histoires personnelles se croisent, s’entrechoquent, se lient avec l’Histoire (avec un grand H).

Un livre peut changer une vie

Dire que j’ai été touché par ces personnages, par l’écriture soigné et expressive de l’auteur, est un doux euphémisme. J’ai trouvé certains passages bouleversants et troublants. J’ai cru en cette Annie, personnage à la fois fragile et pourtant d’une vraie force intérieure, j’ai ressenti ce qu’elle a éprouvé.

Et puis, j’ai aimé la fin, tellement aimé le dernier chapitre à en applaudir des deux mains.

Les fantômes de Manhattan conte une belle histoire et la manière dont un livre peut changer une vie. Sans aucun doute le plus lumineux des romans noirs de R.J. Ellory, avec une émotion palpable tout au long de cette intrigue aussi sombre que passionnée. Un roman inclassable qui a le potentiel de toucher un très large public, amateur de belle littérature.

Lien vers l’interview de R.J. Ellory au sujet de ce roman

Sortie : 07 juin 2018

Éditeur : Sonatine

Genre : Roman noir

Traduction : Claude et Jean Demanuelli

Ce que j’ai particulièrement aimé :

Le formidable personnage féminin

Le lien avec la grande Histoire

Les différentes formes d’amour qui se dégagent de ce récit

La fin !

4° de couverture

Annie O’Neill, 31 ans, est une jeune fille discrète. Elle tient une petite librairie en plein cœur de Manhattan, fréquentée par quelques clients aussi solitaires et marginaux qu’elle. Son existence est bouleversée par la visite d’un nommé Forrester, qui se présente comme un très bon ami de ses parents, qu’elle n’a pratiquement pas connus. L’homme est venu lui remettre un manuscrit. Celui-ci raconte l’histoire d’un certain Haim Kruszwica, adopté par un soldat américain lors de la libération de Dachau, devenu ensuite une des grandes figures du banditisme new-yorkais. Quel rapport avec l’histoire intime d’Annie ? Et pourquoi le dénommé Forrester est-il si réticent à lui avouer la vérité ? Lorsqu’elle lui sera enfin dévoilée, celle-ci sera plus inattendue et incroyable que tout ce qu’elle a pu imaginer.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

15 réponses

  1. En cours de lecture 😉 bonne journée Yvan!

  2. Quelle belle chronique, mon cher Yvan. Avec les + et les – , les émotions et la passion….Génial!!!!

    Je l’ai fini hier soir, et comment dire…..Coup de coeur ❤ Mais j'aime tellement cet auteur…Il m'a encore emportée….Affaire à suivre, donc 😉

  3. Encore un livre a mettre sur la table de chevet…
    Merci
    Bonne journée

  4. Bon j’ai eu du mal à entrer dedans mais j’avoue il a fini par me convaincre avec force Mister Ellory

  5. Belle affaire à suivre!!…

  6. Une valeur sure RJ Ellory… même si j’ai pris un peu de retard dans la lecture de ses romans.
    J’ai récemment découvert le RJ chanteur, il est doué le gars.

  7. Grrrr, vous en parlez tous et toutes et je ne l’ai pas encore sous la main 👿

    « à en applaudir des deux mains » : tu as déjà essayé d’applaudir à une main, toi ??? Non, ne réponds pas… 😀

  8. Je le commence
    😉

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Les fantômes de Manhattan – R.J. Ellory – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Salon Saint-Maur en poche 2018 : Compte-rendu – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :