Je sais pas – Barbara Abel

chronique-litteraire

Barbara Abel - Je sais pasMoi je sais. Je sais depuis longtemps que Barbara Abel n’a pas son pareil pour transformer le quotidien en cauchemar. Ce n’est pas ce nouveau roman qui va démentir ce statut, bien au contraire.

Thématiques obsessionnelles

Moi je sais qu’en me plongeant dans une intrigue telle que celle-ci, je vais tout d’abord à la rencontre de gens ordinaires. De personnages que je pourrais très bien côtoyer dans la vie de tous les jours. Sauf que…

Sauf que moi je sais, qu’après avoir posé les bases, l’auteure belge va faire déraper le banal et l’ordinaire pour me plonger dans l’effroi de situations insupportables. « Je sais pas » va, à ce titre, très loin, sans jamais sortir d’un cadre crédible. Parce qu’il est question de la disparition d’un enfant au départ, et croyez-moi, c’est loin d’être le seul sujet du récit.

A force de lire ses romans, moi je sais que certaines thématiques sont récurrentes chez Barbara Abel, presque obsessionnelles. Une fois de plus, les relations parents-enfants et les relations de couples sont les points centraux de l’histoire.

Perdre pied

Moi je sais que je vais me retrouver en terrain connu et pourtant me perdre en terre inconnue et perdre pied. Je crois d’ailleurs que j’ai rarement autant eu l’impression de m’enfoncer dans la paranoïa. Les bases de l’intrigue ne sont que les fondations d’une structure qui réserve surprises sur surprises. Entre non-dits et secrets, la suspicion prend de l’ampleur au fil des pages.

Moi je sais qu’il serait criminel de vous dire quoi que ce soit sur l’intrigue tyrannique de ce thriller domestique, sauf à vous préciser qu’elle est construite avec soin et que la tension s’intensifie jusqu’à vous prendre à la gorge. Le tout, développé avec un style limpide qui donne toujours envie d’aller plus loin dans la lecture. Et quelle fin !…

Secrets

On le sait, le quotidien peut devenir un enfer si on le partage avec des personnes qui cachent des secrets. Connaît-on vraiment son entourage ? Une fois de plus, Barbara Abel nous fait frissonner. Sa manière de traiter le récit, tout en pudeur, ne lui en donne que plus de force. Les parallèles qu’elle fait entre enfants et adultes rendent cette histoire encore plus crispante. L’innocence et la maîtrise sont-ils des concepts qui ont réellement un sens ? En tout cas, ceux qui savent se contenir ne sont pas toujours ceux qu’on croit.

Moi je sais avec certitude que ce nouveau roman de Barbara Abel ravira ses lecteurs habituels et comblera les nouveaux arrivants. Avec Je sais pas, le terrain est familier, mais ce n’est pas loin d’être l’une des plus belles réussites de l’auteure.

Lien vers l’interview de Barbara Abel au sujet de ce roman

Sortie : 06 octobre 2016

Éditeur : Belfond

Genre : Thriller

Mon ressenti de lecture :

Profondeur : 7/10

Dimension de l’intrigue : 7/10

Psychologie : 8/10

Qualité de l’écriture : 8/10

Émotions : 8/10

Note générale : 7,5/10

4° de couverture

Une belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar.
Une enfant de cinq ans a disparu.
Que s’est-il passé dans la forêt ?
À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme.
Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ?

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

29 réponses

  1. Ce sera mon deuxième de Barbara , il me tarde …

  2. Déjà que, au départ, je suis assez « fan » de Barbara Abel … Ta chronique me donne juste envie de courir chez mon libraire !
    Merciiiii (ou pas 😉!)

  3. Merci pour ton retour, je l’ai ajouté à ma wishlist =)
    C’est exactement le genre de bouquin qui pourrait me plaire, avec une histoire assez banale, qui pourrait arriver à n’importe qui – de prime abord.

  4. J’en parle demain, mais je sais que j’ai adoré 😉 Tout comme toi je dis qu’on se retrouve en terrain familier tout en se plongeant dans l’inconnu, des thèmes récurrents certes mais traités toujours différemment. Une psychologie maîtrisée.

  5. Je suis en train de le lire, et l’air de rien en une soirée j’en suis déjà à la moitié ^^

  6. Moi je sais que ta chronique me donne tres envie de le lire 😊

  7. J’ai beaucoup aimé ce livre 🙂 Son précédent avait été pour moi une déception mais là c’est vraiment dans la lignée de Derrière la haine, c’était très angoissant ^^

  8. Si on aime Barbara Abel, on devrait adoré celui là, si je comprend bien !

  9. Puisque tu sais que je sais que tu sais que je sais… 😆 J’ai un gros retard avec les lectures de ma compatriote, je dois encore lire au moins 2 romans, dont son avant dernier, l’innocence des bourreaux et voilà qu’un autre sort déjà ! Moi je sais pas quand j’aurai le temps de lire tout ça !

    Mais je sais que je le lirai ! (excellente chronique avec tout ces je sais, qui ne donne pas l’impression que tu es un monsieur je-sais-tout 😛 )

  10. Je viens de le finir et je sais pas!!! ahahahahah Je rigole… une fois de plus la reine du thriller psychologique m’a complètement conquise.. j’ai cru devenir folle… et parano…

  11. Moi je sais que j’ai envie de le lire maintenant … 🙂

  12. Depuis le temps que j’entend parler de cette romancière .. il serait temps que je sache 😉

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Je sais pas – Barbara Abel | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Je sais pas | Ma collection de livres
  3. Je sais pas pourquoi j’ai lu ça « Un Bouquin dans la Tasse
  4. Quais du Polar 2017 – Compte-rendu – 31 mars, 01 et 02 avril 2017 – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  5. Saint-Maur en poche 2017 : Les plateaux des interviews – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  6. Salon Saint-Maur en poche 2017 : Compte-rendu – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  7. Mon Saint-Maur en poche 2017, deuxième épisode – Collectif polar : chronique de nuit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :