Rêver – Franck Thilliez

chronique littéraire

rever_thilliez

Franck Thilliez est à la base un scientifique. Son histoire est donc une nouvelle fois construite autour de faits. Mais Thilliez est également un écrivain qui met son talent au service de son imagination sans limite.

Rêver est un condensé des précédents romans solos de l’auteur, qui arrive pourtant à formidablement se réinventer. Une sorte d’aboutissement sous la forme d’un labyrinthe gigantesque. Un dédale qui nous plonge à la fois dans une enquête complexe et au plus profond du mental d’une psychologue criminelle.

Cet étonnant personnage souffre de narcolepsie, peut donc s’endormir à tout moment, et plonger dans un état de cataplexie (perte brusque du tonus musculaire sans altération de la conscience). Et quand on dort, on se met à Rêver… Au point d’éprouver les pires difficultés à trier ce qui est vrai de ce qui n’est que le fruit d’un songe.

Un récit loin de toute linéarité, tortueux tel un…

Anneau de Moebius (2008). De quel coté du ruban se trouve-t-on ? Au point qu’on se demande comment l’auteur va réussir à joindre les deux bouts (et il y arrive remarquablement).

Ce phénomène médical inquiétant donne l’occasion à Franck Thilliez de se créer un sacré terrain de jeu, taille XXL. Un jeu de piste pour adulte dans lequel le lecteur est invité à allumer son radar pour ne pas se perdre en chemin et suivre les pièces du…

Puzzle (2013). Tant de morceaux disparates à imbriquer, et de surprises en cascade. Heureusement que l’auteur est un guide hors pair quant il s’agit de nous bringuebaler dans une histoire tentaculaire. Il suffit de lui faire confiance pour passer un moment de lecture rare.

600 pages qui se dévorent, agrippé aux feuilles, comme si nos doigts se transformaient en serres. Tension extrême, perte de repères, histoire incroyable au point d’éprouver un sentiment de…

Vertige (2011). Il faut dire que ce personnage de psychologue, qui n’arrive plus à discerner la réalité de ses hallucinations, est formidable. Décidément, Franck Thilliez aime mettre en scène des femmes qui se battent contre leurs failles. Le genre de caractère fictionnel auquel on s’attache, un personnage profondément humain mais qui ne fait pas que ressasser ses propres difficultés.

Elle va de l’avant, pour combattre sa maladie autant que le kidnappeur qui sévit tout au long de cet incroyable récit. Elle bataille contre sa…

Mémoire fantôme (2007) qui lui joue tant de tours (et à nous par la même occasion) et contre ses…

Fractures (2009) pour combattre une cruelle adversité. Parce que Rêver n’est pas qu’une histoire de sommeil, oh non. C’est un thriller parfois rude et douloureux pour les nerfs (ne vous jetez pas sur un Xanax pour autant). Un récit mené à 100 à l’heure par l’auteur qui pousse le rotor à son maximum. Asphyxiant, déstabilisant, mais tellement jouissif. Pour moi Franck Thilliez est un des maîtres du divertissement intelligent.

On retrouve certains thèmes récurrents chez lui. Il semble décidément fasciné par les failles mentales, la mémoire (et les hôpitaux psychiatriques lugubres aussi). Il n’empêche qu’il arrive, une fois encore, à nous proposer une intrigue au cordeau dont il a le secret et dont il est impossible de deviner tous les tenants et aboutissants. Un Thilliez pur jus donc, avec les ingrédients qui font sa force pour en tirer un millésime encore meilleur.

De quoi nous rendre impatient à l’idée de retâter à sa prochaine histoire qui nous étonnera une fois de plus, j’en viens à déjà en Rêver.

(en italique dans le texte, quelques palindromes en hommage au titre du roman) 

Lien vers l’interview de Franck Thilliez au sujet de ce roman

Sortie : 26 mai 2016

Éditeur : Fleuve Editions

Genre : Thriller

Mon ressenti de lecture :

Profondeur : 9/10

Dimension de l’histoire : 9/10

Psychologie : 8/10

Qualité de l’écriture : 8/10

Émotions : 8/10

Note générale : 8,5/10

4° de couverture

Pour la plupart des gens, le rêve s’arrête au réveil.

Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.

Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.

Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.

Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

50 réponses

  1. OMG mais arrête de me tenter Yvan !!! Ses thèmes récurrents sont tout ce que j’aime. J’ai adoré Puzzle et encore plus Vertige. Plus ses One Shot d’ailleurs que d’autres, la chambre des morts était quelque peu trop personnelle pour que je l’apprécie à sa juste valeur et je n’étais pas encore dans ma lecture-thérapie.

    Syndrome E j’ai apprécié le sujet abordé, vraiment. La fin est quelque peu angoissante mais on touche à nouveau à un sujet perso. L’Encre et le Sang avec Laurent Scalese était superbe (finalement j’en suis à 5 😉 ) Ah si j’ai lu une nouvelle aussi Vol pour Kidney, super intéressante.

    L’anneau de Moebius est dans ma PAL ce sera sans doute mon prochain si j’arrive à résister à REVER, vil tentateur. En tout cas il a un titre qui intrigue déjà et notamment la façon de l’écrire, tel un palindrome (engage le jeu que je le gagne) et qui laisse aussi penser qu’il y a le « revers »… bon je m’en vais avant de faire une folie 😛

  2. P.S : en regardant le menu du jour de la cantine de mes enfants, quand j’ai vu la date j’ai pensé : REVER sort aujourd’hui… euh c’est grave docteur 😛

  3. Déjà que je le voulais trop!!!!!Mdr….Et ta chronique est géniale!!!!On voit que tu as pris du plaisir et du temps à la faire pour mieux mettre en valeur cet auteur de talent!!!!!
    Bravo, allez je vais courir l’acheter….;)

  4. Je vais le prendre à SMEP si toutefois il n’est pas assailli
    J’avais adoré l’anneau de Moebius et alors Vertiges m’avait beaucoup marqué par contre j’avais moins aimé Puzzle
    On jugera sur pied
    Belle chronique en tout cas
    Moi qui ne les lis jamais avant
    Tu m’as intriguée
    A bientôt

  5. Oh comme tu nous régales avec ta chronique et tes merveilleux palindromes.
    Merci pour nous faire un résumé de tous les one-shots du Maitre. Moi qui ne les ai pas encore lu, ça l’aiguille beaucoup ❤️

  6. Quelle magnifique chronique ! Tu as imbriqué les autres titres de Thilliez avec grand talent, et ça en va de même pour les palindromes. Merci !

  7. Non, jamais je n’oserais le lire et le chroniquer ensuite, j’aurais l’air de quoi après une chronique pareille et des tes de palindromes, dont je sais que ce n’est pas une injure ! mdr. Kayak… Oui, ma culture va pas moin… 😀

    Belle chronique où tout est recherché !

  8. J’en rêve hihihihi……

  9. Je lis rarement les chroniques je l’avoue mais j’ai pris beaucoup de plaisir à lire la vôtre. Ça donne envie de tous les relire….Merci

    • C’est très gentil Stéphanie, ça me touche d’autant plus ! J’essaye de rendre hommage le mieux possible aux romans que j’aime , en essayant de trouver un angle précis

  10. Quelle inspiration ! Super hommage, j’adore quand tu écris comme ça 🙂

  11. entrain de le lire et Abigael m a completement hypnotise
    j adore beaucoup de mal a le lacher
    et en plus grave a vous je vais pouvoir le faire dedicace a st maur
    merci

    • ce livre est effectivement difficile à lâcher !
      Oui il faut profiter de la présence de Thilliez, ça en vaut la peine (même si l’attente sera un peu longue, il est très demandé)

  12. Malgré une chronique intéressante, je ne suis toujours pas attirée par cet auteur. J’ai été déçue avec Puzzle et je n’ai pas envie de renouveler l’expérience. Je sais c’est dommage. Mais on ne sait jamais.En tout cas, merci.

  13. quelle belle chronique! bravo!

  14. Bonjour,
    Je viens de terminer REVER et non RÊVER (volonté de l’auteur de semer un doute supplémentaire avec le dernier R à l’envers en plus ? Ainsi cela nous donne toujours rêver malgré le reflet dans le miroir (rever(s)), cela explique -t-il l’alternance de l’avant-bras gauche et du droit car dans un miroir la gauche devient la droite ??) Je devrais plutôt dire que j’ai « dévoré » ce livre mais ce détail me titille les méninges surtout avec ce que dit Abigaïl à sa fille au chapitre 89. Alors merci aux spécialistes de Franck Thilliez de m’éclairer de leurs lumières. Laëti

    • Difficile de taper un R à l’envers au clavier, donc autant mettre le nom en « bon » français puisque je ne peux pas utiliser la typographie qu’il faudrait 😉
      Pour la question, en parler ici reviendrait à dévoiler une partie de l’intrigue, chutt

  15. je suis en retard par rapport à vous…. je viens de finir de le lire et j’ai adoré. j’ai lu à peu près tous ses livres et j’adore cet auteur

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Rêver -Franck Thilliez | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Rever - anc-narcolepsie
  3. Salon Saint-Maur en poche 2016 : Compte-rendu | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  4. Mon top 10 des écrivains | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  5. Regards croisés sur mon Top 30 des romans lus en 2016 – De la 15ème à la 11ème place – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  6. Rêver / Franck Thilliez - Les pipelettes en parlent...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :