Le carnaval des hyènes – Michaël Mention

chronique littéraire

Le carnaval des hyènes Michael MentionDepuis son magnifique roman Adieu demain, Michaël Mention est un auteur décomplexé. Il a toujours possédé de très nombreuses flèches à son arc, mais celles qu’il décoche depuis quelques temps font mal (et ça fait du bien au lecteur que je suis).

Copyright

Après l’étonnant Jeudi noir, il nous revient avec un Carnaval des hyènes tout aussi surprenant. Car ce bouquin ne ressemble à rien de ce que vous avez pu lire par le passé, à tel point qu’on pourrait y accoler un petit « M » comme copyright, pour mentionner le talent unique du bonhomme.

Nerveux, dénonciateur, jubilatoire, ludique. Quatre mots pour décrire un flot de sensations.

Et surprenant, donc.

A l’image de son intro digne d’un film d’action hollywoodien,

A l’image de son histoire qui n’est pas ce dont elle a l’air,

A l’image du style unique de l’auteur qui s’affirme de roman en roman.

Uppercut rock’n’roll

Culte de l’image à travers l’imaginaire d’un Mention devenu imago littéraire.

Le carnaval des hyènes est un uppercut rock’n’roll, une diatribe qui s’attaque au monde de la télé sans pour autant perdre de vue qu’un roman noir se doit de raconter une vraie histoire. Et de ce coté là, l’auteur nous entraîne vraiment vers des contrées insoupçonnées.

Histoire de manipulations (mais qui manipule qui, au juste ?). Peinture extrême d’un petit écran excessif, à l’image de ce que devient notre société. Roman qui fait rimer militant et divertissant. Michaël Mention ose tout (mais pas n’importe quoi) et s’engage sans se prendre trop au sérieux dans ce roman noir si actuel.

Acerbe, fun et intelligent

Critique acerbe, documentée, de nos dérives sociétales et de l’industrie télévisuelle. Récit moderne surtout, bourré de trouvailles et plein humour. Des surprises à tous les niveaux aussi, la fusée à étages décollant vite et fort. Elle prend surtout une (des) trajectoire(s) inattendue(s). Oh que j’aime les auteurs qui ne se complaisent pas dans la facilité !

C’est court (un petit peu trop, même), c’est fun, c’est intelligent. Un nouveau Mention comme une ablution et l’affirmation d’un talent en perpétuelle transformation.

Les hyènes ricanent, le carnaval passe, les écrits de Michaël Mention restent.

Le livre en un mot : funtelligent

Lien vers mon interview de Michaël Mention au sujet de ce roman

Sortie : 08 juillet 2015

Éditeur Ombres Noires

Genre : Roman noir

Notes (sur 5) :

Profondeur : ♥♥♥♥ 1/2 

Dimension de l’intrigue : ♥♥♥♥

Psychologie : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥ 1/2

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥♥

4° de couverture

50% mensonge

50% buzz

100% audimat !

Carl Belmeyer est une figure emblématique du paysage audiovisuel français. Présentateur du JT depuis plus de trente ans, il dissimule derrière son sourire une personnalité narcissique. Arrogant et manipulateur, il méprise tout le monde, à commencer par son public qui l’adore. Quand Barbara, une bimbo de l’émission de téléréalité Villa Story, meurt en direct sous les yeux horrifiés des téléspectateurs, le scandale secoue durement la chaîne. Elle doit rapidement redorer son blason et compte bien utiliser l’image charismatique de Belmeyer. Il redevient alors reporter de terrain et part couvrir la guerre civile qui fait rage au Liberia. Le message doit être clair pour l’audience : la chaîne se recentre sur l’essentiel.

Mais rien ne fonctionne comme prévu, et Belmeyer, habitué à rester maître de sa vie, devient tout à coup spectateur contraint.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

24 réponses

  1. Voilà qui est très bien dit !
    J’adhère.

  2. Bon et bien ca y est il me le faut de toute urgence!!!!!;)
    Je pense que je vais mieux accrocher que pour son précèdent (le foot, ca me passe au dessus)….Et hop, dans ma wish!!!!!;)

  3. J’adore , je kiffe , je plussoie cette phrase de conclusion !! Chapeau bas mon frérot 🙂
    Tu l’aimes ton Michael Mantion toi. .. 😉

  4. Oh je l’aime beaucoup cette chronique au rythme effrénée 🙂
    We Rock You !!!

  5. Truc à peine croyable : « Le Carnaval des Hyènes » est (et pour le coup ne sera pas) le titre du roman sur lequel je travaille en ce moment… Plus qu’à trouver autre chose.

  6. Dès qu’il croise mon chemin je me rue dessus 🙂

  7. C’est mon livre du week end, enfin un de mes livres, alors je te lis après 😉 Promis ! 🙂

  8. Me suis ruée dessus (sur le roman, pas sur ce pauvre Michaël) et je suis arrivée à la page 100 à une vitesse pas croyable. Je dévore et je prends mon pied de lire tout bas ce que je pensais tout haut parfois. Putain, on devrait le faire lire à bien des gens !! Tout ceux qui suivent comme un mouton suit le troupeau… Aaaaah, que ça fait du bien des lectures pareilles, c’est jouissif ! Bon, je me calme… 😛

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Le carnaval des hyènes – Michaël Mention | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Regards croisés sur mon Top 30 des romans lus en 2015 – De la 30ème à la 26ème place | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :