Ténébreux samedi – Nicci French

Pourquoi ?

Sensibilité et nuance

Pourquoi ne parle t-on pas davantage de cette excellente série de romans ? Les jours s’égrènent depuis 6 ans ; des perles annuelles ; rendez-vous des amateurs de thrillers psychologiques.

Sans effusions de sang malvenues ni émotions préfabriquées, les Nicci French développent leur(s) intrigue(s) avec sensibilité et nuance. Ce Ténébreux samedi (Au bord de l’abîme) ne déroge pas à la règle. Ne croyez pas pour autant que le récit n’est pas dur. Il l’est assurément…

Pas facile à force de ne pas tourner en rond, quand on se lance dans une succession d’histoires à la fois différentes mais reliées entre elles. Rattachées par des personnages attachants. Branchées par un fil conducteur tout en développant des intrigues déconnectées les unes des autres. Un vrai exercice d’équilibriste.

Terriblement humain

Avec la fin de la semaine qui approche (huit romans sont prévus et non sept), l’interférence entre le coté professionnel et l’aspect personnel de la principale protagoniste, Frieda Klein, devient de plus en plus prégnante.

Un samedi où elle tente de défendre envers et contre tous une personne enfermée depuis de longues années dans un hôpital psychiatrique. Son instinct et sa motivation sans faille contre les certitudes. Ou quand l’arbre cache la forêt.

475 pages de suspense pluvieux, avec cette retenue typiquement anglaise et cette intelligence dans l’art de construire une ambiance.

Il faut vraiment lire cette série dans l’ordre pour en savourer toutes les subtilités et pour profiter au mieux des personnages atypiques. Loin des flics dépressifs ou des personnages névrosés, Frieda Klein, psychologue de son état, se montre terriblement humaine. Sa froideur des débuts se craquelle de plus en plus. Son mélange de force de caractère et de fêlures est épatant, et terriblement humain.

Excellent cru

Un personnage exceptionnel, qui reste à l’esprit, même si on oublie le détail des intrigues au fil du temps. C’est bien le plus important, à mon sens, de se souvenir des émotions ressenties à la lecture d’un roman, sans avoir besoin de s’en rappeler les détails. De tout manière, les Nicci French font bien leur job, à replacer les éléments du contexte à chaque roman.

Ce Ténébreux samedi est un excellent cru, peut être pas le meilleur, mais une nouvelle épatante plongée dans la psyché des personnages et une nouveau récit à l’épaisseur psychologique rare.

Et n’imaginez pas que, parce que le rythme est assez lent, tout coule de source. Bien au contraire, les effets des surprises n’en sont que plus puissants.

Pourquoi ? Pourquoi ne vous êtes-vous pas encore lancé dans la lecture de cette série ?

Sortie : 09 mars 2017

Éditeur : Fleuve Editions

Genre : Thriller

Ce que j’ai particulièrement aimé :

Le personnage de Frieda

L’ambiance à l’anglaise

L’approche psychologique des personnages

 

4° de couverture

Lorsqu’une ancienne relation de travail lui demande d’établir le bilan psychiatrique de Hannah Docherty, Frieda Klein se retrouve dans une situation délicate.

Elle ne peut refuser de rendre service à ce collègue influent, or elle éprouve un véritable choc en rencontrant la jeune femme. Incarcérée depuis treize ans dans une institution douteuse pour avoir assassiné sa famille, Hannah n’est plus que l’ombre d’elle-même.

En dépit des preuves écrasantes, pour Frieda, la jeune femme, traumatisée par des années de maltraitance et d’abus, se trouve plutôt de côté des victimes que des bourreaux.

Convaincue de l’innocence de Hannah et malgré les injonctions de la police, la psychothérapeute rouvre le dossier de ce crime sordide et met au jour des incohérences accablantes.

Cependant, chacun de ses pas semble être suivi de près : quelqu’un cherche à tout prix à cacher ce qui s’est véritablement passé cet après-midi du 19 mai 2001…

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

16 réponses

  1. A vrai dire, je ne sais pas répondre à ta question, pourquoi je ne me suis pas déjà lancée alors que cette série à l’air d’avoir tout pour me plaire????
    AH oui, ça y est je me souviens….J’ai tourné la tête vers ma bibli ^^
    Allez, je me la note encore une fois, mais du coup ,je me dis, j’attendrais bien que toute la saga soit dispo….;)


  2. https://polldaddy.com/js/rating/rating.jsJe les ai lu et j’attends toujours avec impatience la sortie en poche. Même si les enquêtes sont différentes à chaque fois, il y a un fil conducteur et j’attends la confrontation finale.

  3. je vais m’y mettre ! En commençant par « Lundi mélancolie » 😉

  4. hello Yvan, te voilà classé dans les indésirables, les limbes informatiques…
    Je connais cette auteure, j’ai arrêté , il y en a trop à lire n’est ce pas…
    celui ci me semble pas mal, je me le note, ta chronique donne envie bien sur, tu nous tente hein, …
    a bientôt…

  5. QUOI ?? Tu es déjà au week-end alors que je n’ai pas encore bénéficié des vertus du mercredi qui coupe la semaine en deux ??? 😆 Pffff, mais comment je fais pour pas y arriver ?? *se tourne aussi vers sa biblio*

  6. Je note… pourquoi n’avons nous pas plus de temps pour lire ????

  7. Parce que j’ai trop de retard!!!! pfffff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :