Il y a un robot dans le jardin – Deboreh Install

chronique-litteraire

deborah-install-il-y-a-un-robot-dans-le-jardinIl y a un robot qui est entré dans la vie de Ben, il est venu un jour dans son jardin. Ça lui a changé son existence, figurez-vous.

Légèreté et malice

Je ne vais pas vous faire l’article sur les petits robots de votre enfance. Si Il y a un robot dans le jardin est clairement un livre qui peut être lu par les jeunes et les moins jeunes, il n’en demeure pas moins un roman adulte qui se veut léger tout en proposant deux niveaux de lecture.

Deborah Install a de l’humour, ce n’est pas donné à tout le monde. La fantaisie de ses mots est légère et pleine de malice. Il est rafraîchissant de lire ce genre d’humour dénué de toute méchanceté.

Il y a un robot dans le jardin est un livre sans prise de tête, amusant, distrayant et vraiment émouvant. Et Deborah Install nous conduit vers quelques pistes de réflexion non dénuées d’intérêt.

Mais surtout, c’est une histoire positive, et ça n’a pas de prix (bon ok, 18 € chez tous les bons libraires). Dans le monde asphyxiant dans lequel on essaye de survivre, la rencontre entre Ben et le robot Tang est une vraie bouffée d’oxygène.

Récit d’amitié

Ce n’est pas qu’une simple rencontre d’ailleurs, c’est un véritable récit d’amitié qui se tisse au fil des pages entre un homme immature et un robot qui se comporte comme un gamin de 4 ans. C’est émouvant de voir cette relation évoluer et combien elle va changer le sens de l’existence de ces deux personnages (oui, parce que Tang vit, ressent, apprend).

L’homme trouve un sens à sa vie au travers de la quête qu’il se construit pour aider un vieux tas de ferraille. On en oublie parfois à qui on a affaire, le naïf jeune homme devenant une sorte de père pour le touchant robot, en découvrant ce qu’est la responsabilité de s’occuper d’autrui. Un passage à l’âge adulte qui se déroule en douceur, sans pour autant qu’il perde son âme d’enfant.

Plusieurs niveaux de lecture

Oui, plusieurs niveaux de lecture, entre cette fable pleine de bons sentiments et des sujets qui apparaissent naturellement, sans que l’auteure n’ait besoin d’appuyer fortement dessus.

Dans ce monde alternatif au nôtre (tout y est pareil, sauf la présence des robots), la bienveillance envers ces machines pose joliment la question du droit à la différence, de l’aliénation, de l’émancipation. Autant de questions qui jalonnent ce beau récit sans que jamais cela ne fasse perdre le sourire au lecteur.

Il y a un robot dans le jardin se lit effectivement avec un grand sourire aux lèvres. On sort touché de la lecture du roman de Deborah Install, voire même grandi grâce à ce petit tas de ferraille qu’est Tang. Parce que, mine de rien, dans ce roman c’est la machine qui rapproche les humains entre eux.

Rafraîchissant, vraiment. Et pas besoin d’aimer la SF pour le lire, c’est autant un « Feel good book » qu’un roman de genre.

Sortie : 12 janvier 2017

Éditeur : Super 8

Genre : SF (mais pas que)

Traduction : Clara Gourgon

Ce que j’ai particulièrement aimé :

La bouffée d’oxygène

L’humour

L’émotion apportée par cette amitié particulière

4° de couverture

Ben est peut-être en train de laisser passer le train de sa vie. Vivant sur l’héritage de ses parents, il regarde, impuissant, sa femme avocate s’éloigner de lui. Loser ?

Et puis, un matin, Ben trouve un robot dans son jardin. Un adorable petit machin de ferraille qui, assis dans l’herbe, contemplant des chevaux, éprouve toutes les peines du monde à expliquer ce qu’il fabrique ici. « Débarrasse-nous de ce truc ! » exige sa femme en substance. Mais, pour une raison qu’il a du mal à s’expliquer lui-même –  et au moment où Amy, à bout de patience, a décidé de demander le divorce  –, Ben s’embarque avec Tang dans une quête à travers tout le pays afin de ramener le robot à son propriétaire. Tendre et malicieux, drôle et manipulateur, Tang apprend vite. Et si, sous le vernis écaillé de l’intelligence artificielle, se cachait un vrai cœur ? Et si, au bout du chemin, Ben trouvait bien plus que ce qu’il pensait chercher ?

Advertisements


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

13 réponses

  1. J’ai trouvé ce roman tout en douceur. Très bon.

  2. Un roman vraiment sympa que j’ai beaucoup apprécié 😉

  3. Voilà qui irait bien avec mon humeur du moment. Besoin de douceur et de sourire ! 🙂

  4. Dans ma prochaine commande… faut juste que je laisse la carte refroidir un peu avant de remonter au front.

  5. Je vais remonter au front aussi, et le voler dans les entrepôts de la Briks ! Avec une brique, je devrais y arriver… ♫ Je suis Nono le petit robot ♪

  6. C’est exactement ce que représente ce roman : une bouffée d’oxygène !

  7. Ça a l’air tellement mignon ☺ pas trop de sensiblerie quand même ?

Rétroliens

  1. Il y a un robot dans le jardin | Le Blog du Néoprog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :