Wonderland – Jennifer Hillier

chronique-litteraire

jennifer-hillier-wonderlandWelcome to Seaside, West Coast of the United States.

Bienvenue à Wonderland, parc d’attraction qui fait le « bonheur » de cette petite ville côtière, au point que tout tourne autour, comme si sa grande roue faisait tourner tout ce petit monde. Ça c’est le coté pile. Le coté face est bien plus sombre et bien plus glauque…

Talent pour caractériser ses personnages

Des thrillers, avec comme toile de fond un parc d’attraction, des disparitions et des meurtres, on en a connu pléthore. Et pourtant, Jennifer Hillier arrive à sortir du lot. Elle fait le job et elle le fait particulièrement bien, rendant ce roman impossible à poser.

Comme c’est écrit en gros sur la quatrième de couverture, évacuons tout de suite le sujet. L’auteure se déclare grande fan de Stephen King, le genre de déclaration qui peut engendrer autant d’attentes que de méfiance. Donc, oui le thème est proche de ce qu’aurait pu proposer le Maître. Et surtout, oui elle a une capacité très similaire à caractériser ses personnages pour les rendre immédiatement vivants et attachants. Par contre, si vous attendez un copier-coller de Joyland, vous êtes totalement dans le faux, l’ambiance du roman n’a rien à voir.

Vieux pots, bonne soupe

Jennifer Hillier le fait à sa manière, avec un talent certain, pour nous plonger dans ce grand huit infernal qui réserve son lot de surprises. Un thriller somme toute assez classique mais mené avec brio. Une preuve que quand on est doué, c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe.

Ce thriller a vraiment tout pour plaire, une intrigue bien conçue, un environnement anxiogène et surtout des personnages formidables. Le tout est très américain bien sûr (même si l’auteure est canadienne) avec ses rites bien codés. D’autant plus que l’action se déroule dans une petite ville où tout le monde se connaît, et où chacun est lié ou inféodé au parc de Wonderland.

Un véritable microcosme qui fonctionne en vase clos depuis toujours et où les secrets les plus terribles sont mis sous cloche. Grâce à cette ambiance tout autant étouffante qu’attachante, l’auteure a déployé une intrigue vraiment prenante et prouve son vrai talent de conteuse.

Wonderland c’est du fun, de la tension, et des émotions aussi ambivalentes que fortes aussi. Jennifer Hillier, digne représentante du monde du thriller, est une auteure à suivre assurément.

Sortie : 03 novembre 2016

Éditeur : Hugo

Genre : Thriller

Traduction : Claire Desserrey

Ce que j’ai particulièrement aimé :

Les personnages

L’ambiance

La manière de raconter

Ce que j’ai moins aimé :

Un petit air de déjà-vu

4° de couverture

Vanessa Castro pensait avoir fait le choix de la tranquillité en rejoignant les forces de police de Seaside, sur la côte ouest des États-Unis.
Mais quand des employés du parc d’attraction qui fait la fierté de la ville, Wonderland, disparaissent les uns après les autres, elle comprend que le parc est loin d’avoir livré tous ses secrets.
Et qu’elle a peut-être jeté sa propre famille dans un piège diabolique. Car à Wonderland, les attractions peuvent être véritablement mortelles.

Advertisements


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

19 réponses

  1. Il me tente bien celui ci! J’ai déjà vu cette belle couverture sur un autre blog, et on peut dire qu’elle attire l’œil….;)

  2. Il me tente bien celui-là 😊

  3. J’avais adoré Joyland, même si le 4ème de couverture n’avait rien à voir avec le contenu, et puisque tu conseille cette attraction là aussi, je me laisserais bien tenter, tiens… Au lieu de se taper la parade de Nowel de Disney, je préfère lire un bouquin ! 😉

  4. Il me cause bien celui là.
    Merci pour ta chronique… et cette nouvelle tentation !

  5. ça pourrait bien me plaire ça …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :