Cruel vendredi, la fin approche – Nicci French

chronique littéraire

Nicci French - Cruel vendrediCinquième épisode de la semaine des Nicci French, ce Cruel vendredi prouve une fois de plus que cette série de polar fait vraiment partie de la crème (anglaise) du polar.

On y retrouve l’exceptionnel personnage de Frieda Klein. Tout au long des précédents romans, la psychologue s’est retrouvée dans de nombreuses positions inconfortables, souvent malgré elle : enquêtrice, chasseuse, victime… La voici dans la position de la soupçonnée de meurtre, au point de devoir filer à l’anglaise.

Changement de ton

Première surprise durant les 100 premières pages : le ton du récit. Alors que le couple d’écrivains anglais nous avait habitué à construire l’ambiance de leurs histoires de manière posée, version so british, ce Cruel vendredi démarre de manière abrupte. Le style est étonnement sec, la situation prend à la gorge d’entrée. Un changement de ton qui donne un récit plus ramassé (410 pages).

Une très bonne entrée en matière qui, bien loin d’une banale promenade des anglais, nous plonge d’emblée dans le vif du sujet. Avec le personnage de Frieda confronté à l’adversité comme jamais et qui étonne toujours autant par ses réactions, mélange de froideur et d’humanité.

L’amitié, pierre angulaire

En cinq romans, les Nicci French ont vraiment construit un des personnages récurrents les plus atypiques de ces dernières années : Frieda au caractère étonnant, mélange de fog anglais et de puissance toute britannique. Parfois difficile à cerner, complexe, forte et pourtant attachante.

Et que dire des protagonistes qui gravitent autour d’elle ! Eux aussi sont profondément humains et touchants. Ils sont d’ailleurs, plus que jamais, au cœur de cette intrigue où l’amitié qu’ils portent à Frieda Klein est l’une des pierres angulaires du récit.

Renouvellement

L’histoire concoctée par les deux auteurs est séduisante et captivante de bout en bout. Ils arrivent encore à se renouveler tout en restant dans la lignée de ce qui caractérise cette série. Au point que je dirais que ce cinquième tome fait partie des meilleurs.

Aucun doute dans mon esprit, cette série est devenue incontournable pour ceux qui aiment les thrillers psychologiques qui mettent en avant l’ambiance et les valeurs humaines, et où la violence est essentiellement psychique. En tout cas, on est encore bien loin d’avoir la clé (anglaise) de l’Intrigue (avec un grand I) cachée derrière les autres intrigues. Et ce n’est pas le final surprenant qui va faire baisser notre intérêt. Vivement le week-end !

Sortie : 14 avril 2016

Éditeur : Fleuve Editions

Genre : Thriller

Traduction : Marianne Bertrand

Mon ressenti de lecture :

Profondeur : 8/10

Dimension de l’histoire : 8/10

Psychologie : 8/10

Qualité de l’écriture : 8/10

Émotions : 8/10

Note générale : 8/10

4° de couverture

Un vendredi qui s’annonçait des plus ordinaire, un cadavre est repêché dans la Tamise.
Seul indice sur l’identité du mort : autour de son poignet, un bracelet au nom du Dr Frieda Klein. Cette dernière est pourtant bien en vie.

Appelée aussitôt sur les lieux du crime, Frieda n’a pas de doute : l’homme assassiné est bien son ex-petit ami, Sandy.

Sa vie, jadis si privée, est désormais exposée au grand jour : de la séparation douloureuse jusqu’à cette ultime altercation en pleine rue, tout est passé au crible par la police.

Et lorsqu’un portefeuille appartenant au défunt fait irruption dans son appartement, l’implication de la jeune psychothérapeute semble définitivement scellée.

Devenue malgré elle le suspect numéro un, Frieda ne voit qu’une seule issue : prendre la fuite et mener sa propre enquête sur le sort de son ancien amant.

Advertisements


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

24 réponses

  1. Vraiment à reprendre pour moi … Plus de 20 ans que je les suivais…

  2. Que tu en parles bien 😊
    J’adore !!!

  3. ça donne envie Yvan ! Je peux lire le 5ème épisode d’abord où tu me conseille de commencer par le 1er épisode ? est-ce que cet opus spoile les précédents ?

  4. Diantre, je n’ai encore lu que le premier !! Il serait temps que je fasse descendre cette pile !! 😀

  5. J’accumule… j’attends la fin de la semaine pour me lancer 🙂

  6. une série que j’avais commencé et bien aimé… il faudra que je me procure mercredi et jeudi … merci de me le rappeler!

  7. scrogneugneu, ça fait des années que je n’ai pas lu un Nicci French
    Le dernier c’était Feu de glace ( si je me plante pas sur le titre ) Je l’avais bien aimé mais trouvé presque malsain. Ceci dit, si je m’en rappelle autant d’années plus tard, c’est qu’il m’a marqué! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :