Zero – Marc Elsberg

chronique littéraire

Zero - Marc ElsbergSouriez, vous êtes filmés, étiquetés, surveillés, catalogués, comparés, fliqués, numérotés, pistés, influencés. Et tout ça, de votre plein gré…

Vous trouvez ma sentence un poil exagéré ? Lisez donc le deuxième roman de Marc Elsberg et on en reparle. Parce que, mine de rien, sous couvert d’un thriller, l’auteur autrichien frappe encore plus fort qu’avec son premier du nom, Black-Out.

Influence des comportements et jugements

Après le terrorisme énergétique, voilà qu’il nous plonge dans notre société 2.0, celle où les données qui nous caractérisent sont à la portée de tous. Celle où les entreprises peuvent s’en servir pour influer nos comportements et nos jugements.

Science-fiction ? Sûrement pas. Au mieux, une anticipation de ce qui nous pend au nez dans les toutes prochaines années. L’auteur le dit en préambule, Zero peut se lire comme une dystopie, sauf que les technologies sont déjà disponibles (d’ailleurs il explique qu’entre la sortie de la version originale en 2014 et celle en français en 2016, la réalité a déjà en partie rattrapé la fiction). De quoi donner envie à certains d’entrer en friction envers ce cyber-catalogage, comme le font les activistes de ce mystérieux groupuscule appelé Zero qui sévit dans ce roman.

Thriller comme moyen d’ouvrir les consciences ?

Le thriller comme moyen de faire évoluer les consciences ? Et pourquoi pas ! Je suis le premier à penser qu’un divertissement peut faire réfléchir sur le monde, et que l’homme n’est jamais aussi attentif que lorsqu’il l’est de son propre chef.

Car Zero est un vrai thriller, avec une vraie histoire prenante et surprenante, et de vrais personnages qu’on a envie de suivre de près. Un scénario habile, bien mené, construit avec intelligence et qui donne envie de tourner les pages.

Je trouve qu’en terme de narration, Marc Elsberg a progressé par rapport à son premier roman (qui était déjà plutôt bon). L’équilibre entre fiction et description / dénonciation des risques des nouvelles technologies est bien maîtrisé, et les personnages plus crédibles.

Clairvoyant et ingénieux

Vous êtes-vous déjà demandé tout ce qu’une entreprise ou un État pouvaient faire de vos données personnelles (celles qui vous résument dans vos comportements sociaux, de consommateur ou d’électeur) ? Sans tomber dans la parano, mais juste pour être conscient, ce roman vous questionne avec force sur le sujet.

Tout ce que vous laissez comme traces vous caractérise. D’ailleurs, en écrivant cette chronique littéraire, j’en dis beaucoup sur ma manière d’être et de penser, et c’est maintenant gravé dans le marbre virtuel. La vie privée existe-elle encore, quand on peut arriver jusqu’à anticiper vos actions ?

Zero nous montre ce qui se cache derrière le rideau virtuel de notre réalité personnelle. Le roman le fait avec clairvoyance et ingéniosité, tout en nous promenant à travers le monde le long d’une intrigue captivante. De quoi passer un excellent moment de lecture, tout en se sentant connecté à une réalité dérangeante.

Citations :

« Les données ne sont pas seulement le nouvel or noir (…), mais, dans de nombreux domaines, elles ont remplacé depuis longtemps l’argent classique comme monnaie d’échange. Quelques entreprises en font même la pierre angulaire de leurs business models ».

« Le Tchernobyl des big data. Ce ne serait pas étonnant, considérant la manière dont les logiciels sont mis sur le marché de nos jours : des versions test permanentes. Nous sommes une sorte d’immense laboratoire pour développeurs ».

Sortie : 01 avril 2016

Éditeur : Piranha

Genre : thriller / anticipation

Traduction : Pierre Malherbet

Mon ressenti de lecture :

Profondeur : 8/10

Dimension de l’histoire : 8/10

Psychologie : 7/10

Qualité de l’écriture : 7/10

Émotions : 8/10

Note générale : 8/10

4° de couverture

Londres. Un adolescent est abattu lors d’une course-poursuite. Les étranges circonstances de sa mort amènent la journaliste Cynthia Bonsant à enquêter sur les agissements de Freemee, une société dédiée aux nouvelles technologies. Spécialiste de la collecte et de l’analyse de données, la firme promet à ses millions d’utilisateurs une vie meilleure.

Jusque là seul Zero, l’activiste le plus recherché au monde, avait osé alerté l’opinion sur les dérives du système Freemee. En s’y intéressant de près, Cynthia va découvrir à quel point il est difficile d’obtenir la vérité quand l’on garde un œil sur vous en permanence.

Caméras de sécurité, lunettes équipées, montres connectées, smartphones… la vie de la journaliste et de ses proches est non seulement surveillée mais aussi en danger.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

47 réponses

  1. J’ai un train de retard puisque toujours pas lu Black out…..Mais celui ci je le veux tout autant le lire!!!!!;)
    Super chronique qui donne envie de se plonger volontairement dans le Black out, avec Zero appréhension!!!!;)

  2. Rhooio il fait diablement envie ce livre !!!!

  3. je l’achèterai celui-là, c’est certain!!

  4. Très bonne chronique comme d’hab ! Je vais lire « Black out » et enchaîner sur « Zéro » ! 😉

  5. Pas encore lu Black-out et oui, j’ai honte, alors, j’ai plus qu’à acheter la suite et me faire peur avec… et soit tout couper soit prendre un plugins qui brouillera mon usage du Net !

  6. Le pitch est passionnant et effrayant à la fois ! Je suis très tentée 🙂

  7. Black out est dans ma PAL, acheté il y a peu et donc celui-ci fera parti de mes prochaines lectures 🙂 j’aime beaucoup ce genre là. J’aime les livres qui collent à notre réalité et qui te font passer des messahes 🙂

  8. En lecture.
    Et je me demande si je vais pas arrêter de fréquenter les réseaux sociaux, mon blog et lâcher mon ordinateur.
    Attention mon ami nous sommes écoutés et épié là !
    Et je compte sur toi pour ne pas vendre mes données ! 😉

Rétroliens

  1. Quais du Polar 2016 – Compte-rendu – 01, 02 et 03 avril 2016 | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :