Interview – 1 livre en 5 questions : Concerto pour quatre mains – Paul Colize

1 livre en 5 questions

1 livre et 5 questions à son auteur, pour lui permettre de présenter son œuvre. 5 réponses pour vous donner envie de vous y plonger.

Paul Colize - Concerto pour 4 mains

Paul Colize

Titre : Concerto pour quatre mains

Sortie : 08 octobre 2015

Éditeur : Fleuve Editions

Lien vers ma chronique du roman

Pour ce nouveau roman, tu nous plonges donc dans le monde des braqueurs…

L’idée m’est venue le 19 février 2013, à 8 h 02, quand j’ai appris aux infos que huit hommes avaient braqué un transport de fonds sur le tarmac de l’aéroport de Bruxelles.

L’attaque a duré trois minutes, pas un coup de feu n’a été tiré, personne n’a été blessé et les types sont repartis avec un butin d’une cinquantaine de millions de dollars en diamants. Je tenais le thème de mon prochain polar.

Ton récit fait preuve d’une grande rigueur et il sonne particulièrement vrai. Pour en arriver à ce résultat, tu as dû pas mal travailler ton récit en amont, non ?

Avant d’écrire la première ligne, il me fallait trouver les deux (vrais) personnages principaux, un avocat pénaliste et un braqueur de haut vol. J’ai trouvé le premier assez facilement. Je connaissais Pierre Monville, avocat réputé, qui m’avait aidé dans un roman précédent. Il m’a mis en contact avec François Troukens, un ancien braqueur.

Après 7 ans de cavale et 10 ans de prison, il s’est rangé et a réorienté sa carrière dans le cinéma. Il a accepté ma proposition avec enthousiasme.

Ironie du sort, il a vu sa liberté conditionnelle sauter pour avoir rencontré Joe Starr dans un casting pour son film. Ce dernier étant un ancien détenu, François a dû retourner en prison pour six mois (qui en sont devenus neuf mois), ce qui explique qu’une partie du bouquin a été rédigé dans le parloir de la prison d’Ittre.

Comme je souhaitais me documenter sur le monde carcéral, l’affaire m’arrangeait, lui moins.

Certains braqueurs fascinent le grand public. Crois-tu, qu’on puisse en comparer certains à des virtuoses (mais criminels tout de même) ?

Dans le bouquin, on peut trouver la description de plusieurs casses, certains réels, d’autres fictifs.

Lors de nos échanges, François et moi en avons imaginé plusieurs. Ce qui m’a marqué, c’est son souci du détail, sa créativité, sa précision, sa maîtrise de domaines aussi variés que l’informatique, la physique, la chimie, les explosifs, les armes et les méthodes de la police scientifique.

Il me répétait souvent que pour être braqueur aujourd’hui, il faut avoir fait des études.

Au final, ce n’était pas un casse qu’il mettait au point, mais une œuvre d’art qu’il concevait.

Ton roman propose également une peinture acerbe du milieu de la justice et du milieu carcéral belge…

Je n’ai rien inventé. Je n’ai fait qu’écouter les témoignages et retranscrire les paroles de Pierre Monville et François Troukens.

Une nouvelle fois, la réalité dépasse la fiction.

Comment es-tu ressorti de l’écriture de ce livre ? Vois-tu certaines choses de manière différente ?

J’ai passé quinze mois sur ce bouquin et j’ai appris des centaines de choses. Le jour où je n’aurai plus envie d’écrire, je braquerai le train postal Genève-Zurich.

Le scénario est écrit, il ne me reste qu’à trouver les équipiers.

Paul Colize

Publicités


Catégories :Interviews littéraires

Tags:, , , , ,

9 réponses

  1. Bon, ben, je veux bien être coéquipière de monsieur Colize pour le coup du train postal… on n’est jamais trop prudent dans la vie, nos boulots n’étant plus assurés, je pourrais moi aussi me recycler dans « magouilles et cie ». ;-))

    Je suis contente qu’il nous ait sorti un nouveau roman, les deux autres m’ayant fortement plu, je suis déjà toute folle de voir le pitch de celui-ci !!

    Merci pour les questions réponses, je suis comblée !! 😀

  2. L’histoire de ce roman est passionnante !

  3. Je sens que monsieur Colize va encore me surprendre.

  4. Si c’est pour un braquage, je suis partante….

Rétroliens

  1. Concerto pour 4 mains – Paul Colize | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Concerto à quatre mains – Paul Colize | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :