Une autre vie – S.J. Watson

chronique littéraire

S.J. Watson - Une autre vie

C’est l’histoire d’une obsession qui se double d’une autre. Une obsession qui prend le tour d’un assujettissement, d’une sujétion. Ou comment une vie qui semble bien rangée peut se déformer de manière insidieuse.

Pernicieux

Une histoire qui démarre de manière somme toute assez banale, à travers l’ordinaire d’une vie qui dérape pernicieusement.

S.J. Watson avait fortement marqué les esprits avec son premier et formidable roman, Avant d’aller dormir. Un récit qui était basé sur une idée forte. Une autre vie se présente sous d’autres atours, cependant brodé avec le même genre de dextérité.

Le récit démarre donc de manière assez ordinaire. L’auteur prend le temps de poser l’ambiance, de décrire comment une femme, à la vie bien rangée, se retrouve empêtrée dans une situation dont elle perd vite la maîtrise. Il faut dire que l’histoire de cette femme est chamboulée par la mort soudaine de sa sœur, à Paris, loin d’elle et de son cocon londonien.

Tout en mesure (ou presque…)

Watson va prendre son temps pour jeter le trouble dans l’esprit de Julia, et dans celui des lecteurs. Une manière de faire personnelle, tout en mesure, à l’anglaise. Une mesure qui peut subitement devenir d’une crudité étonnante. Ou sous des travers de normalité se développe une ambiance de plus en plus malsaine.

Thriller psychologique ? Sans doute oui, si on se réfère au final déroutant et asphyxiant, entre Londres et Paris. Roman psychologique, la plupart du temps surtout, car l’écrivain de se cantonne pas à reproduire les codes du genre (à l’image de certaines scènes perverses au point qu’on pourrait penser lire un tout autre type de littérature parfois…).

Le rythme est lent tout au long de ces 450 pages qui s’attachent à décrypter les mécanismes de la manipulation mentale. Comment expliquer que cette femme au foyer puisse faire preuve d’une telle faiblesse psychologique ? Qu’est ce qui l’explique dans son passé plus obscur qu’il n’y paraît ?

Engrenages

S.J. Watson décode avec intelligence ces engrenages, crée la tension sournoisement, mettant autant mal à l’aise le lecteur qu’il le fascine.

J’aurai aimé parfois un peu plus de rythme, vu la taille du roman. Ça ne m’a pourtant pas empêché de plonger dans cette nouvelle histoire d’une femme qui perd ses repères (décidément Watson aime ce genre de personnage). Une autre vie est un récit magnétique, qui pénètre insidieusement vos tripes, et mené avec finesse.

Sortie : 01 octobre 2015

Éditeur Sonatine

Genre : Thriller

Notes :

Profondeur : 7/10

Dimension de l’histoire : 7/10

Psychologie : 7/10

Qualité de l’écriture : 7/10

Émotions : 7/10

Note générale : 7/10

7.5

4° de couverture

Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d’une agression à Paris, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n’ont jamais été faciles, s’étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller sur place afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre. Le doute s’insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n’était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site que celle-ci utilisait.

Mais, à l’âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu’elle est en train de jouer un jeu dangereux. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, ,

47 réponses

  1. Tiens y a celui-là aussi je l’avais oublié dans ma liste précédente!
    L’auteur vient à Gradignan au Festival Lire en poche. Dédicace surement à venir 😉

  2. Ca a l’air pas mal, mais je n’ai toujours pas lu son premier. J’ai un peu peur quand tu parles de lenteur… Il faudrait que je découvres cette auteure pour m’en faire une idée! 😉

  3. J’avais adoré son premier! Je vais donc me jeter sur celui-ci!!!

  4. Vais tenter apres ta chronique même si en librairie on m a dit que c était décevant… je verrai bien
    Belle chronique Yvan

  5. Je te suis pas sur ce coup-là. Fallait pas nous éblouir avec Revival ! Que je me suis acheté hier ^^
    Te prends pas la tête Stelphique, je saurais pas te dire pourquoi mais j’aurais aussi pensé que l’auteur était une auteure…

  6. Je le lirai, c’est certain mais je vais m’adapter à son rythme lent et attendre sa sortie en poche 😉

  7. Tu m’intrigues, Yvan. Je le mets sur ma liste et je te dirai.

  8. Malheureusement j’ai été assez déçue par le premier que j’ai trouvé beaucoup moins bien que prévu, malgré le côté thriller psychologique que j’adore habituellement. Du coup, je crois que je vais faire l’impasse sur celui-là !
    Et moi aussi j’ai cru que l’auteur était une femme..!

  9. Heuuu… moi tout pareil, je pensais que c’était une femme ( chauve pourquoi pas! Ou bien la femme à barbe! lol )
    J’ai un excellent souvenir du précédent mais comme je te vois un peu déçu, je vais passer mon tour pour le moment. Pour le moment…
    Au fait, tu as abandonné ton mot de la fin ? Celui qui résumait le livre ?

  10. Bon, tout le monde avait fait de cet homme une gonzesse… sympa pour son épouse qui, du coup, était lesbienne, alors ! Ok, c’est un mec, mais je ne savais pas qu’il était chauve… sinon, quoi d’autre, Yvan, sur le monsieur ? 😀

  11. Je viens d’écrire mon billet alors je fais le tour des blogs des copains ^^ Moi je l’ai trouvé très bien rythmé ce roman, un vrai page-turner. Là où ça ne m’a pas convaincue, c’est dans la gestion de la fin et des révélations : trop tiré par les cheveux :/
    Puis je vois qu’on lui a mis la même note : j’ai aussi opté pour un 15 🙂 Je m’en vais faire un lien vers ton avis !
    Des bisous,
    Cajou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :