Saint-Maur en poche 2015 : Compte-rendu

Saint-Maur en poche n’est pas un salon littéraire. Enlevez-vous ça de la tête. c’est autre chose.

Chaque année au moment du solstice d’été, la ville de Saint-Maur est le lieu d’un phénomène étrange. Une sorte de glissement de la réalité, où les repères habituels perdent leur sens, et où les malheurs du monde s’effacent le temps de quelques heures.

Un endroit étonnant, peuplé d’amoureux des mots et illuminé de sourires par milliers. Un endroit de rencontres, même les plus improbables (voir plus loin le spécimen en orange).

Saint Maur en poche 2015

Saint-Maur en poche, déjà la septième édition, axée cette année sur le thème de la littérature et du cinéma. Croyez-moi sur parole (ou venez le constater de visu la prochaine fois), l’édition 007 du salon était tout sauf du cinéma. C’était au contraire un concentré d’émotions pures et sincères et un endroit de partage à nul autre pareil.

Impossible de ne pas y trouver son bonheur (et plutôt dix fois qu’une, même), tant le parterre d’auteurs présents est varié et d’une qualité exceptionnelle. 1/3 de littérature blanche, 1/3 de littérature noire, 1/3 de littéraire jeunesse, mais une seule étiquette : celle de l’échange.

Cette année, on pouvait croiser Harlan Coben ou Jonathan Coe, Tatiana De Rosnay (marraine du salon) ou encore Gilles Jacob (parrain).

2015, année de tous les records, 24 000 visiteurs en 2 jours pour les 180 auteurs, et un curseur d’émotions encore poussé vers les extrêmes (certains n’arrivent pas à s’en remettre, j’ai des preuves en photo).

SMEP, son ambiance de kermesse bon enfant et ses travées on l’on rencontre les auteurs attablés ou déambulants. Une vraie proximité qui rend ce salon si attachant et si différent. 

11402803_10153449472924630_4483594638154280231_o (Copier)  10882136_1640778679498868_4088181811084785155_n (Copier)

Saint-Maur en poche c’est ça, des billets de couleur partout, et des auteurs proche des lecteurs (Laurent Scalese de dos, mais il est encore mieux de face)

Et puis il y a les cafés littéraires et autres conférences, d’autres moments privilégiés pour découvrir les auteurs. Des rencontres rythmées, sans blabla. On en parle ici sur ce blog, puisque j’ai eu l’honneur et le plaisir d’animer quatre conférences (Viveca Sten, Laurent Scalese – Olivier Norek – René Manzor, Romain Puértolas, Donato Carrisi).

Mon blog étant partenaire du salon cette année, j’ai pu profiter encore davantage des auteurs (en tout bien tout honneur) en les côtoyant durant le buffet organisé par la mairie de Saint-Maur (un grand merci au passage).

Impossible de raconter dans le détail ces deux jours, les émotions et les souvenirs s’entrechoquent. Je vais tout de même tenter de faire passer quelques émotions.

11054308_704878606324347_138938848099358431_o (Copier)

Quand je dis qu’à Saint-Maur en poche, c’est la soupe à la grimace… (Jacques Saussey et Olivier Norek)

Moi qui aime la littérature noire, j’ai été gâté comme rarement :

Barbara Abel, jamais très loin de Karine Giébel, les Dames du noir,

Alexis Aubenque et son accent chantant qui vous rend de bonne humeur à la seconde,

Patrick Bauwen, très bavard et qui s’incruste sur un selfie de Marie-Noëlle, adorable lectrice belge venue tout spécialement (pour Bauwen, mais aussi pour Casimir, même si elle refuse de l’avouer),

11144077_10153328505004017_1851825957356012779_n (Copier)

Donato Carrisi, maître italien du thriller, heureux de rencontrer ses lecteurs français (merci aux traducteurs qui nous permettent de faire passer les émotions),

Fabrice Colin qui est venu raconter des histoires étranges de Chaperon rouge ou de Chat botté, dans les allées « jeunesse » (info : son prochain thriller sortira en 2016 chez Sonatine, et non en 2015 comme prévu initialement), 

Sonja Delzongle, aussi agréable et sympathique que son roman est flippant (parce que basé sur des faits réels),

Ingrid Desjours et Myra Eljundir côte à côte (fusionnées ?), avec l’auteure jeunesse qui dédicace en écrivant à l’envers (chapeau bas !),

IMG_20150621_115356 (Copier)

Claire Favan, jamais trop loin de Jacques Saussey (ou l’inverse ?) et qui rivalisent de sourires et de bonne humeur (sans arriver à se départager, ex æquo au final),

David Khara, premier auteur croisé en arrivant, très matinal (ça ne m’a pas empêché de le rater le reste du salon…),

Nicolas Lebel, à qui je décerne la palme de la gentillesse (un prix des important pour moi) à égalité avec Olivier Norek (les deux font la paire, je peux vous l’assurer, ça a été un show permanent),

IMG_20150620_110237 (Copier)Quand un policier rencontre un ex-gendarme, voilà ce que ça donne (Olivier Norek en tortionnaire et Nicolas Lebel en victime)

IMG_20150620_110121 (Copier)

Nicolas Lebel avec David du fantastique blog C’est contagieux (allez lire de toute urgence ses comptes-rendus du salon, première partie ici

Henri Loevenbruck, croisé au moment de sa pause, et que je n’ai pas eu le temps d’aller revoir ensuite (arf),

Ian Manook (et son indispensable et merveilleuse femme Françoise) assis (enfin souvent debout) au coté de Laurent Scalese. Peut-on imaginer plus beau duo ? (trio ? Enfin, on se comprend…),

IMG_20150620_113036 (Copier)

 11535666_408848225978910_4123806180997036396_n (Copier)11535931_928426070550042_7135745848542598025_n (Copier)  dsc_0464 (Copier)

Laurent Scalese avec mon pote Vincent, du blog The Big Blowdown

René Manzor, passionnant tellement il a vécu mille vies, entre cinéma télévision et romans,

Frédéric Mars, si rare en salon, que j’ai eu si plaisir à revoir, même rapidement (eh oui, c’était juste au moment où il devait s’acquitter de son interview pour le salon),

Maud Mayeras, palme de l’émotion (d’ailleurs cette palme ne sera plus remise en jeu les années suivantes, elle lui est décernée à vie),

Bernard Minier qui a eu des mots tellement gentils par rapport à ma chronique de son dernier livre, alors que c’est à moi de lui être éternellement reconnaissant pour sa putain d’histoire,

Nathalie Hug et Jérôme Camut, le couple infernal, les tenanciers du salon, the good and the bad cop (« mais tu n’arrives plus à me faire aussi peur maintenant Jérôme, avec ton regard de tueur »),

IMG_20150620_112134 (Copier)

Madame se marre, pendant que Monsieur bosse

Benoit Minville, Mister Rock, le metalleux du salon, qui sait très bien jouer le rôle du méchant et attirer les collègues (et autres créatures étranges) dans le jeu (mais ils ne sont pas crédibles),

11012784_1004420116236389_4670895953633913561_n (Copier) 10436224_10206945204298101_5518344405010451594_n (Copier)

Avec Ian Manook, Laurent Scalese et Casimir (je vous laisse placer les noms vous-même)

Marie Neuser, qui mérite tellement son prix Coup de cœur 2015 (voir ci-dessous). Belle rencontre,

Viveca Sten, reine du polar nordique et reine du salon, une grande Dame particulièrement accessible et qui parle français couramment (moi j’avais appris deux mots en suédois pour l’occasion, bonjour et merci),

11050696_1640768906166512_7786605733928392379_n (Copier)                             10357123_1640768959499840_8976788374430093973_n (Copier)

Maud Tabachnik, Nadine Monfils et son chien avec qui on a rapidement discuté dans le bus qui nous emmenait à la mairie (le chien n’a pas dit grand chose),

Franck Thilliez, le maître du thriller français, numéro 1 des ventes dans l’hexagone et numéro 1 dans la catégorie « auteur accessible et humble ». Une personne formidable.

IMG_20150621_103437 (Copier)

Mais il n’y a pas que les auteurs du noir pour m’émouvoir. Merci aussi à :

Francois d’Epenoux et sa belle leçon de pensée positive,

Gilles Paris, tout en bienveillance, dommage que nous n’ayons pas trouvé le temps de discuter davantage,

Romain Puértolas, l’homme qui donne des couleurs à la grisaille ambiante (en partie grâce à son T-shirt à l’image de son premier roman, réalisé spécialement pour lui par un de ses lecteurs).

10464188_404117416457004_4968492609978663581_n (Copier)

Et puis, chaque année c’est pareil, trop peu de temps et des rendez-vous ratés. Michel Bussi, Yasmina Khadra ou Nicci French : ce n’est que partie remise.

Les prix littéraires décernés cette année :

Les libraires de La Griffe Noire ont souhaité rendre hommage à la carrière du canadien Linwood Barclay et à Marie Neuser, en leur remettant un prix « Coup de cœur 2015 ».

Deux prix du public ex-aequo distinguent W3 – le sourire des pendus de Nathalie Hug et Jérôme Camut et Code 93 d’Olivier Norek. Deux prix ex-aequo après une « bataille » (hilarante) qui s’est déroulée en partie sur la toile (et Facebook en particulier), entre les trois auteurs primés par le public.

Le reste du palmarès de cette année est le suivant :

Roman français : L’année des volcans de François-Guillaume Lorrain

Littérature étrangère : Expo 58 de Jonathan Coe

Polar : La reine de la Baltique de Viveca Sten

Jeunesse : La sorcière verte fait des bêtises de Viviane Lelong-Verdier et Anne Malher

Adolescents : Autobiographie d’une courgette de Gilles Paris.

Saint-Maur en poche, c’est une kermesse du bonheur (ça sonne peut être cliché, mais c’est pourtant la réalité de l’ambiance qu’on y rencontre). Pas de barrière, avec lecteurs et auteurs qui se mélangent, preuves en image.

dsc_0607 (Copier)

David, du blog C’est contagieux, devenu le porte bonheur (avec Laurent Scalese) :

dsc_0465 (Copier)

A force d’ailleurs, les rencontres entre lecteurs sont devenus aussi indispensables que celles avec les auteurs. Il faudrait rajouter deux jours rien qu’entre nous. Une tonne de moments inoubliables.

10424982_1640770909499645_3579823132167734447_n (Copier)Clap de fin pour cette septième édition, un marathon qui est entré dans le panthéon des salons inoubliables. Une immense merci aux organisateurs qui ont réalisé un boulot incroyable. 

Place à la huitième édition en 2016, avec un déménagement à une station de RER de là (pour cause de gros travaux sur le parvis actuel du RER). Un endroit entouré de verdure, avec davantage d’espace. Espérons que le salon gardera son ambiance unique (mais je n’ai pas beaucoup de crainte là-dessus).

Lien vers mon article concernant les interviews que j’ai eu la chance de mener sur les plateaux du Café littéraire et des Déblogeurs

A l’année prochaine !

Le site internet de Saint-Maur en poche

Le site des Déblogueurs.tv (on y retrouvera les vidéos du salon, bientôt)

Le site de La griffe Noire

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

67 réponses

  1. Héhé, t’es encore en forme toi pour nous raconter tout cela 😉
    Oui ce fut un putain de beau salon, riche de rencontre et de partage.
    Et puis il y a eu aussi de beaux moments d’émotion.
    Et puis il y a eu un ami qui a fait ces tous premiers pas dans le grands bain des interview en direct live.
    J’ai hâte de revoir ça en image;
    j’ai aussi hâte de remettre ça.

  2. Plein de bons mots, d’humour et d’émotions, ce compte-rendu… Comment ne pas avoir envie d’y aller, à ce salon !!! Merci et bravo ! 😉

  3. Rhhhoooo mais qu’est ce que tu le décris bien ce salon, cette ambiance, ces rencontres, ces partages.
    Je me suis régalé à te lire mon ami.
    Et en plus tu nous apprends plein de choses et tu nous donnes des chiffres. Mais mon bonheur est complet et je vais te linker de suite 🙂

    I KIFF U MY FRIEND 😀

  4. génial cette photo de groupe !!! je suis jalouse 😉

  5. En effet, un bon moment bien agréable où je me suis régalé..oserais je dire « merci pour ce moment » ? Un endroit où j’ai pu avec ma fille de 12 ans arpenter les allées et sinon lui donner le goût de lire qu’elle a déjà, celui de rencontrer les auteurs. Merci Gérard, Merci Jean Edgar, Merci à votre équipe.

  6. y avait tintin reporter, on a Yvan le globe trotter reporter !!! bien beau compte rendu, ca donne envie d’y aller, mais c’est loin peuchère ( c’est près de Paris c’est ça?) .!!! remaarque j’y suis un peu allé grâce à tes yeux ! 🙂

    • oui c’est juste à coté de Paris, c’est pas comme si moi je devais descendre jusque chez toi 😉
      Merci ptit mulot !

      • mais un jour morte buse,je compte bien que tu descendes fut ce en chaise à porteur ! je t’offrirai le gîte et le couvert,à toi et à Cunégonde ,et ensemble nous irons festoyer sur les terres frontignanaises, là où le noir fait son festival , au milieu de romanciers troubadours qui chanteront la gloire du livre…..et du vin !!! Qu’il en soit ainsi un jour non dédiou !!!!! 😉

  7. je m’en veux d’avoir rater cela maintenant 😦

  8. C’était la meilleure année pour moi. Des souvenirs géniaux. Des rencontres géniales.
    Le kif total!!

  9. Faudra vraiment que j’y aille a St Maur……….Quel beau compte rendu!!!!!
    Magnifique!!!!
    Ca a l’air génial autant de voir les auteurs que les bloggueurs à ce que je vois, il n’y a que des sourires!!!!Et ca c’est que du bonheur……Merci donc pour ces belles photos….;)

  10. Pour rien au monde je n’aurais rater ce rdv j’étais même la avant l’ouverture samedi matin, je t’ai croisé au moment de ma dédicace d’Olivier Norek mais tu as également croiser d’autres personnes que tu connaissais à ce moment la, du coup je n’ai pas osé vous interrompre. Des auteurs au top merveilleux qui ont pris le temps de me faire de belles dédicaces personnalisées et un gros coup de coeur pour Roamin Puertolas que je n’avais jamais rencontré!

  11. Ce salon a été une réelle réussite et un plaisir de pouvoir rencontrer les auteurs qui nous font vibrer et rêver sans compter. Un salon humain dans la bonne humeur. Encore merci aux organisateurs et aux auteurs d’avoir répondus présent en masse.
    Nathy Drisca

  12. Putain, quelle ambiance !! Mais tu es arrivé à intimider un chien, Yvan !! 😉

  13. Merci pour ce chouette compte rendu. J’y étais hier après midi et c’est tellement magique….

  14. Cool l’égalité entre les Camhug et Norek… Difficile de trancher !
    Du coup les autres nominés sont restés dans l’ombre du duel au sommet 🙂

  15. Joli résumé. Il est clair qu’il est difficile de trouver les mots pour décrire ce que l’on ressent. Moi, je n’y arrive pas encore. En tout cas, je t’ai croisé rapido mais on se dit à l’année prochaine 😉

  16. L’ambiance à l’air super sympa… ça donne vraiment envie d’y aller (et je n’aime pourtant pas trop la cohue…) Un de ces jours peut-être… Ce n’est pas tout près non plus ! Merci pour ce premier compte-rendu, on attend la suite ! 😉

  17. Eh bien quel festival tu nous retranscris là ! Malgré mes regrets de ne pas y avoir été, je souris à te lire et ressentir ton enthousiasme, merci pour ce joli moment de lecture…

  18. Hahaha, je suis trop fière de retrouver l’une de mes photos sur ton blog!!!!! 😉 Très chouette ton compte-rendu Yvan, c’est un plaisir de te lire! Et quel week end!!!!!

  19. super chronique et vivement l’année prochaine

  20. Un salon magique avec un public extraordinaire…. comme tu le dis, auteurs et lecteurs mélangés, ambiance colonie de vacances… il me tarde d’être de nouveau invité à Saint Maur. Et surtout merci mille fois pour ta bonne humeur et ton blog !!!!! La bise de circonstance. Olivier Norek !

    • Merci beaucoup pour ton message Olivier !
      Tu as bien résumé, ambiance colonie de vacances 😉
      Je parlerai de toi dans la partie deux du compte-rendu au sujet des conférences. Merci encore pour ce bon moment !
      La bise

  21. Je me suis permise de mettre les liens de tes articles sur SMEP dans mon article sur mon blog. 😉
    Autant faire partager un max nos émotions !

  22. Oui le sourire est omniprésent j’ai adoré ! 🙂

  23. Si je ne viens pas l’année prochaine…je fais un malheur et je pleure!!!!

Rétroliens

  1. Saint-Maur-En-Poche 2015 : Compte-rendu du Samedi 20/01/15 – Episode 1 | Cest Contagieux!
  2. Saint-Maur-En-Poche 2015 : Compte-rendu du Samedi 20/06/2015 – Episode 2 | Cest Contagieux!
  3. Saint-Maur en poche 2015 : Cafés littéraires – Conférences | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  4. Saint-Maur en poche 2015 : les premières infos – billet n°1 | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  5. Le paradis existe : SMEP 2015 ! | Les motordus d'Anne-ju
  6. Saint-Maur en poche 2016 : les premières infos | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :