Interview – 1 livre en 5 questions : Complot – Nicolas Beuglet

1 livre et 5 questions à son auteur, pour lui permettre de présenter son œuvre.

5 réponses pour vous donner envie de vous y plonger.

Nicolas Beuglet

Titre : Complot

Éditeur : XO

Date de sortie : 16 mai 2018

Lien vers ma chronique du roman

Ce nouveau roman met en scène les personnages découverts dans « Le cri », retrouvailles pour certains lecteurs mais formidable découverte pour les autres qui ne seront pas dépaysés…

L’inspectrice Sarah Geringën est une femme dont la personnalité ne se révèle pas en une seule fois. Non seulement, elle ne dit pas tout sur son passé pour des raisons professionnelles, mais une partie de ses origines lui échappe. COMPLOT lève un peu le voile sur l’histoire parfois trouble de cette femme qui lutte elle-même contre les pans les plus obscurs de sa personnalité. Christopher qu’elle a rencontré (et commencé par détester) dans Le Cri sait et accepte cette part de mystère chez cette femme dont il est amoureux. Mais les événements de COMPLOT vont l’amener à découvrir ce qu’il n’imaginait peut-être pas sur l’amour de sa vie…

« Complot » est un thriller qui nous emmène à travers le monde, avec une action qui ne faiblit jamais…

Plus que l’action, je dirais que c’est la tension qui ne faiblit jamais (en tout cas c’est comme ça que je le vois). Sarah et Christopher sont toujours face à un nouveau mystère, à une nouvelle boîte à ouvrir et ne cessent d’être pris à contre-pied dans leur enquête. Et Sarah est prête à prendre de très gros risques pour obtenir des réponses. L’action n’est donc jamais là fortuitement, elle est en permanence au service de cette recherche de la vérité qui doit captiver les personnages…et le lecteur.

Mais il n’y a pas que de l’action, bien au contraire. Les thématiques développées sont très fortes, avec la place des femmes au centre de tout. Je dois dire que rarement un thriller m’aura autant fait réfléchir. Tu le vois comme un livre à messages ?

Il faut bien se rendre compte d’une chose : le seul fait que le mot « féminisme » existe prouve bien qu’il y a un très gros problème, non ? Il a fallu que des femmes se rebellent pour tenter d’essayer de peut-être obtenir ce qui leur revient naturellement : l’égalité de droits avec les hommes. Je sais que c’est devenu banal, mais quand on se pose deux secondes sur la question, on se rend à quel point, cette situation est absurde.

Et encore plus quand on se penche sur les origines de la misogynie. Là on découvre que même si on pense ne pas être misogyne, on l’est quand même, parce qu’elle se cache partout dans notre inconscient collectif : dans les contes pour enfants dont le méchant est pratiquement tout le temps non pas un sorcier, mais une sorcière, à qui on affuble quoi ? Un ballet pour bien rappeler que la femme est dédiée aux tâches ménagères. Dans la mythologie grecque, le grand Zeus qu’on admire est un violeur en série et ses frères divins également. Raconter leur histoire c’est aussi entretenir la culture du viol en perpétrant la pensée des anciens grecs très misogynes. Et je ne parle même pas du serpent, jadis symbole de la féminité et de la fécondité, devenu dans toutes les légendes le monstre cruel à abattre…Ce qui m’intéresse dans COMPLOT c’est avant tout de raconter une bonne histoire qui captive les lecteurs. Et si en cours de route, je peux lever le voile sur des éléments qui vont faire cogiter, râler, ou même révolter et qu’en fermant le livre le lecteur sente une empreinte en lui, qu’il aille vérifier ce qui est raconté dans l’histoire et que cela fiche un peu le bazar dans son couple (rires), alors tant mieux !

Tu sembles être passionné par les origines, on sent que tes nombreuses recherches préalables remontent toujours loin…

Je n’ai pas perdu ce questionnement d’enfant qui veut connaître le pourquoi du pourquoi du pourquoi. Peut-être est-ce une volonté de maîtrise sur le monde, je ne sais pas. Je sais que cela me rend heureux de comprendre quelque chose à fond. COMPLOT est le fruit de 10 ans de recherche et de réflexions (en discontinu) au cours desquels, j’ai lu, relu, confronté, recoupé des dizaines de livres et de témoignages. Ce que j’ai découvert m’a tellement choqué que l’écriture de COMPLOT a été un soulagement : celui de se dire qu’on aura fait de son mieux pour faire connaître des vérités trop longtemps et trop souvent enfouies.

Quel personnage que cette Sarah Geringën ! Une vraie machine ! Sauf qu’elle reste humaine, de plus en plus d’ailleurs…

Sarah est une femme qui ne dit pas tout sur elle et qui ne sait pas tout non plus sur ses origines. D’où lui viennent ces angoisses et ce sentiment de culpabilité ? De son sombre passé professionnel ou de plus loin encore ? Jusqu’à quand va-t-elle parvenir à garder la tête hors de l’eau en luttant sans cesse contre elle-même ? Aura-t-elle la force de chercher la vérité sur ce qu’elle est vraiment et sur les causes de son état ? Et à quel prix pour elle, mais aussi pour l’amour de sa vie Christopher…

Publicités


Catégories :Interviews littéraires

Tags:, , , ,

6 réponses

  1. Il est dans ma PAL ! Et du coup, il va peut être bien passer au dessus des autres…

  2. Je meurs d’envie de le lire!!!!!Merci pour cette belle interview!!!!;)

  3. Encore une belle conversation avec un auteur que j’avais adoré en découvrant, comme la France entière, « Le Cri »… Merci Yvan ou pas… 🙄😬😉

Rétroliens

  1. Complot – Nicolas Beuglet – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Beuglet, Nicolas «Complot» (2018) – Ballade au fil de l'eau …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :