Interview – 1 livre en 5 questions : Oublier nos promesses – Elsa Roch

1 livre et 5 questions à son auteur, pour lui permettre de présenter son œuvre.

5 réponses pour vous donner envie de vous y plonger.

Elsa Roch

Titre : Oublier nos promesses

Éditeur : Calmann-Lévy

Sortie : 08 février 2018

Lien vers ma chronique

Ton premier roman était rural, l’ambiance de celui-ci est radicalement différente…

Oui, tout à fait. Dans Ce qui se dit la nuit, l’histoire se passait dans un petit village perdu du Berry et on découvrait mon héros, Marsac, « hors cadre », alors qu’ici je le mets en scène dans sa brigade du 36, quai des orfèvres, à Paris. J’ai aimé ce changement. J’irai à chaque fois là où Marsac aura envie d’aller, je ne m’interdis rien. Polar rural, polar urbain, roman noir, thriller, j’ai une folle envie d’explorer tous les genres.

J’ai trouvé ce roman encore plus sombre…

Ah oui ? Peut-être ! Je n’ai pas cherché volontairement encore plus de noirceur mais il est vrai que j’écris du noir… Peut-être les thèmes explorés en sont-ils la raison ? Je plonge quand même au fond de la violence urbaine et des violences faites aux femmes.

Une des particularités de ton récit vient de ce personnage marquant, victime de stress post-traumatique…

Mon capitaine Jérôme Pieaud, oui. Un personnage fort, qui m’a emporté longtemps. Moi qui, à la base, ne connaissais pas grand-chose ni à la guerre ni aux militaires, j’ai eu envie de raconter l’histoire de cet homme qui revient fracassé d’OPEX en Afghanistan. Il faut souligner que j’ai bénéficié du témoignage d’un ami proche qui avait vécu cela…

Témoigner de certains vécus ostensiblement passés sous silence, n’est-ce pas une très belle opportunité offerte aux auteurs ?

Tu apportes beaucoup de soin à ton écriture, c’est vraiment le genre de polar qui mérite d’être lu lentement…

Je suis une amoureuse des mots ! Je prends plaisir avec eux ! Et j’espère bien communiquer cet amour ! Mais tu sais, j’écris sans réfléchir à cela, j’écris tout simplement ce que j’aime lire, ce qui véhiculera, la bonne émotion, au bon moment. Et si mes romans demandent un peu plus de temps pour les lecteurs, ce n’est pas grave. Si ? Non ! Je reçois beaucoup de messages dans lesquels on me dit être touché par mon écriture, ce qui me comble.

Tes flics sont très « psy », et analysent beaucoup. Déformation professionnelle, toi qui est psy dans la vie ?

Sans doute ! Psy un jour, psy toujours ! Je vais te confier un secret : si je n’écris jamais ma vie en revanche j’écris avec ce que je suis !

Crédit Photo : Pascale Lourmand

Publicités


Catégories :Interviews littéraires

Tags:, , , ,

9 réponses

  1. Merci Yvan, je ne connais pas cette auteure et j’ai très envie de la découvrir. Vaut mieux lire le 1er ? J’aime les auteurs qui ont une jolie écriture !!! 😉 Bonne journée !

  2. Bonjour Yvan,
    Je ne connaissais pas du tout cette auteure et cette interview me donne très envie de découvrir son dernier livre.
    Je l’ajoute dans ma wishlist.
    Merci et belle journée 🙂

  3. Encore une très belle conversation ! J’ai vraiment hâte de retrouver le commissaire Marsac dans ce nouvel ouvrage d’Elsa Roch… Merci 🙂

Rétroliens

  1. Oublier nos promesses – Elsa Roch – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :