Islanova – Jérôme Camut et Nathalie Hug

Islanova est une expérience de lecture, comme vous en avez rarement vécue. Avec ce nouveau roman de Jérôme Camut et Nathalie Hug, attendez-vous à : courir (affolé) dans les forêts alsaciennes, dormir dans les arbres, visiter l’île d’Oléron en dehors des circuits touristiques, explorer le futur (très proche), voyager dans un pays qui n’existe pas (encore ?)… Cette liste pourrait être longue, tant les 775 pages sont bourrées de surprises.

Actualité brûlante

Les Camhug aiment les pavés (dans la mare), Oui, près de 800 pages et pourtant un roman qui se lit à une vitesse folle. C’est toute la singularité de ce duo d’auteurs : proposer des histoires fortes, au rythme soutenu, des chapitres courts, au cœur de l’action et à travers les yeux de personnages marquants.

Islamova est à la fois dans la lignée de la série des W3, tout en étant bien différent. On y retrouve la propension des deux écrivains à parler de sujets d’actualité tout en privilégiant le traitement de l’intrigue à coups d’action et d’émotions. A travers les personnages, surtout !

Cinquante premières pages : introduction choc, un drame familial couplé à un drame écologique. Une première mise en garde pour ce qui va suivre. Quelques chapitres et on est déjà totalement accro aux protagonistes. C’est la magie des Camhug de savoir si bien créer l’empathie.

Guerre de l’eau

Voyage dans le temps (l’action se déroule en 2025, c’est demain) et à travers le pays (mais quel pays au juste ?), Islanova est aussi un périple dans un monde qui perd ses valeurs. Toute l’ambivalence d’une société qui a tendance à oublier que l’Histoire se construit à travers les hommes.

Islanova est le récit d’une révolution. Après la guerre du feu, place à la guerre de l’eau. Une intrigue placée dans le contexte d’une brûlante actualité (écologie, migrants, droit du sol…) et qui utilise les codes du thriller.

Mais peut-on encore qualifier ce roman de thriller ? Oui et non, il l’est par bien des aspects, mais le cantonner à ce qualificatif serait bien trop réducteur. L’action ne faiblit jamais, le lecteur est pris aux tripes. Mais les sujets développés font inévitablement réfléchir.

Islanovateur

Islanova est un roman engagé, mais pas militant pour autant. Un récit, non dénué de cynisme, qui pose les (sales) affaires sur la table, sans jugement simpliste. Pas de manichéisme, y compris dans les histoires personnelles des personnages.

Un roman d’anticipation qui pourrait très vite devenir notre présent (ma seule petite pointe de frustration, j’en aurais voulu davantage dans ce domaine), et qui privilégie les destins des personnages pour démontrer que le monde marche sur la tête.

La violence se justifie-elle pour la défense d’une cause ? Ne sommes-nous pas tous des citoyens du monde ? Une petite partie des questions évoquées dans ce livre atypique. Un roman exceptionnel, à plus d’un titre, qui ne ressemble à rien de ce que vous lirez durant cette année, Islanovateur. Jérôme Camut et Nathalie Hug proposent un cocktail détonnant d’action, d’émotions et de réflexion pour un récit aux différents angles de lecture. Ne passez pas à coté de cette expédition vers Islanova, vous ne l’oublierez pas.

Interview de Jérôme Camut et Nathalie Hug au sujet de Islanova

Sortie : 12 octobre 2017

Éditeur : Fleuve

Genre : Thriller

Ce que j’ai particulièrement aimé :

Le concept, novateur

La densité et le rythme

Les personnages

Les messages sans manichéisme

4° de couverture

Rien n’avait préparé Julian Stark à une telle vision ce matin-là.

Alors qu’il rentre chez lui pour évacuer sa maison menacée par un incendie de forêt, il trouve Charlie, sa fille de seize ans, au lit avec son beau-fils Leny.

Certaine que son père va les séparer, Charlie persuade Leny de fuguer, direction le Sud-Ouest. Son idée : rallier la ZAD (zone à défendre) de l’Atlantique, située sur l’île d’Oléron. Là-bas, ils seront en sécurité le temps que Julian se calme. Là-bas, surtout, se trouve Vertigo, un homme charismatique dont elle écoute la voix sur les ondes depuis des mois. Vertigo, le leader de l’Armée du 12 Octobre, groupe d’écologistes radicaux.

Ce que la jeune fille ignore, c’est que la ZAD abrite des activistes prêts à tous les sacrifices pour défendre leur cause, et qu’en s’y réfugiant, elle précipite sa famille dans une tragédie qui les dépasse tous.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , , , ,

13 réponses

  1. J’ai failli faire paraitre ma chronique aujourd’hui et puis je me suis douté que tu lancerais la tienne. Aussi j’attendrai dimanche ou lundi pour la publier.
    Mais tu as déjà tout dis et si bien !

  2. Il n’y’a que toi pour utiliser des néologismes aussi bien trouvés! 🙂
    N’en dis pas plus, je suis conquise d’avance ! 🙂

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Islanova – Jérôme Camut et Nathalie Hug – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Islanova de Jérôme Camut et Nathalie Hug – Le Making Of – Première partie – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. « Islanova » de Jérôme Camut et Nathalie Hug – Le Making Of – Deuxième partie ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :