Un coupable idéal – Steve Cavanagh

Si vous cherchez un thriller bourré d’adrénaline, de fun et d’esprit, j’ai un coupable idéal pour vous : Steve Cavanagh.

Mélange détonnant

Après un premier roman ébouriffant, La défense, il récidive avec le même brio. La recette Cavanagh ? Un mélange détonnant d’action et de scènes de plaidoiries. Un assemblage qui fonctionne à merveille, au point que les scènes de tribunal sont aussi dynamiques que les passages plus pétaradants.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore l’auteur, Steve Cavanagh est un avocat irlandais renommé, il sait donc de quoi il retourne. Comme ses compatriotes de l’autre coté de la manche Lee Child et John Connolly, il a expatrié ses intrigues aux États-Unis (à New-York plus précisément). Il faut dire que son style survitaminé colle davantage à l’ambiance américaine.

Thriller juridique dépoussiéré

L’auteur a dépoussiéré le thriller juridique, en y rajoutant une bonne dose de frissons. Mais n’allez pas croire qu’il privilégie juste le coté ludique. Les passages de plaidoiries sont particulièrement soignés, incroyablement pleins d’éloquence.

Il faut faut dire que le personnage d’Eddie Flynn est un sacré individu. Ex-arnaqueur reconverti dans la défense, il utilise des méthodes peu orthodoxes, qu’il a apprises dans sa « précédente » vie. Certains diront que ces deux « boulots » ont d’ailleurs beaucoup de points en commun… Ex-escroc peut-être, mais jamais au détriment des plus faibles : le sieur Flynn a une conscience.

Jouer constamment avec nos nerfs

Un coupable idéal est le genre de roman impossible à lâcher. Il faut dire que Steve Cavanagh joue constamment avec nos nerfs, avec un rythme qui ne faiblit jamais et des rebondissements de fins de chapitres tellement dingues qu’il est impossible de ne pas continuer sa lecture.

Quelle habileté dans la construction narrative, quel bagou dans les échanges juridiques, quelle intelligence dans l’élaboration de l’intrigue et des personnages !

Toujours jouissif et joliment inventif, Un coupable idéal permet à Steve Cavanagh de brillamment transformer l’essai du premier roman avec ce compte à rebours sans une seconde de répit, aussi habile que distrayant.

Sortie : 16 novembre 2016

Éditeur : Bragelonne

Genre : Thriller

Traduction : Benoît Domis

Ce que j’ai particulièrement aimé :

Le rythme

Les retournements de situation

Les scènes de plaidoiries

Le personnage principal

4° de couverture

La CIA suspecte un célèbre cabinet d’affaires de fraude et de malversations, mais il lui manque un témoin clé. Quand David Child, un des plus gros clients du cabinet, est arrêté pour meurtre, elle confie à Eddie Flynn le soin de le faire parler en échange d’une réduction de peine. Le problème, c’est que Child répète qu’il est innocent et qu’Eddie le croit.
Ancien escroc reconverti au barreau, Eddie Flynn déteste qu’on lui force la main. Mais il n’a pas le choix : la CIA a monté un dossier contre sa femme, avocate elle aussi, et menace de la faire plonger…

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

23 réponses

  1. Allez, encore un que je dois lire !! J’y arriverai jamais…. 😆

  2. Rhôôô, trop de tentations livresques!!!!!On ne va plus y arriver à force!!!!;) Allez je note les deux!!!!!;) Merci pour cet avis vitaminé qui accompagne bien le café du matin!!!!


  3. https://polldaddy.com/js/rating/rating.jsVotre article donne envie de lire ce thriller. Merci pour ce partage.

  4. La CIA qui ferait de la manipulation ???? 🤔

  5. J’ai également adoré ces 2 romans ! 😉

  6. C’est vrai que ce Steve Cavanagh dépoussière sérieusement le legal thriller.
    Tu as raison, il fait un coupable idéal, le bougre ! 😉

  7. Encore un auteur qui croupi injustement dans les tréfonds de ma PàL. Va falloir que je dépoussière tout ça un de ces jours…

Rétroliens

  1. Salon Saint-Maur en poche 2017 : Compte-rendu – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :