Sharko – Franck Thilliez

Je n’ose imaginer ce que contient l’historique de recherches internet de Franck Thilliez. Je pense qu’il y a de quoi en faire de longs cauchemars…

Cœur de cible

Un cauchemar, c’est ce que vont vivre Lucie Henebelle et Franck Sharko tout au long de ce nouveau roman. Les deux personnages fétiches de Thilliez en ont déjà beaucoup vu et supporté. Mais à la différence des précédents romans les mettant en scène, l’enquête en cours n’a pas seulement des impacts sur leurs vies personnelles. Cette fois-ci, ils sont au centre de tout, le cœur de cible de l’intrigue (et d’une certaine façon, ils l’ont cherché).

Depuis plusieurs années et à chaque nouveau livre de l’auteur, je me dis que, dans le genre du thriller, il frôle l’excellence. A chaque fois, je me demande s’il va réussir à maintenir un tel niveau tout en apportant une nouvelle pierre à son impressionnant mur des monstruosités et des émotions. Ses personnages sont si humains, et l’écrivain met tant de cœur à l’ouvrage…

Pur jus et pourtant différent

Sharko (le livre) est du Thilliez pur jus, et pourtant Sharko est sensiblement différent de ses prédécesseurs. L’aspect scientifique est bien là, mais à une autre place, et le fait de concentrer l’attention sur les deux enquêteurs fait que l’émotion ressentie est encore plus forte, prégnante et omniprésente. La frontière entre thriller et polar est vraiment poreuse, cette fois-ci.

La méticulosité avec laquelle Franck Thilliez a construit cette intrigue est proprement stupéfiante. Le moindre détail compte, tout y est réfléchi sans que pour autant l’aspect humain ne perde de son importance. Réussir un tel alliage est, pour moi, du grand art.

Rien n’est laissé au hasard, mais rien n’est cousu de fil blanc. On navigue en eaux troubles, collés aux personnages. Le thème de l’enquête (dont je ne vous dirai rien) est, une fois de plus, effarant et pourtant si crédible.

Et quelle bonne idée que de placer les deux enquêteurs vedettes au centre. Comment ne pas être pris aux tripes face aux événements qui s’entrechoquent et qui peuvent avoir des répercutions désastreuses pour eux. Ils n’ont jamais été à ce point sur un fil…

Conteur hors pair

Franck Thilliez est un conteur hors pair. A chaque roman, je trouve que son style d’écriture s’améliore encore en fluidité. Croyez-moi, ce n’est pas donné à tout le monde que d’écrire avec autant de concision et de conviction. Tout est limpide, chaque phrase coule de source.

D’une enquête qui pourrait sembler banale de prime abord, l’écrivain construit pas à pas un récit si prenant que plus rien ne compte que Sharko et Henebelle. Ressentir avec eux, découvrir (avec effarement) à leur coté. Croyez-moi, il y a de quoi ouvrir de grands yeux et faire quelques recherches sur internet en parallèle (comme ce que l’auteur raconte sur cette artiste invraisemblable mais pourtant réelle qu’est Rose-Lynn Fisher).

Une fois de plus, Franck Thilliez prouve qu’il est maître incontesté du genre. Sharko ne fait qu’en rajouter à la légende en marche. Ne la ratez pas (la marche) !

Lien vers l’interview de Franck Thilliez au sujet de ce Sharko

Sortie : 11 mai 2017

Éditeur : Fleuve

Genre : Thriller

Ce que j’ai particulièrement aimé :

L’implication forte des personnages récurrents

L’intrigue incroyable et la construction impeccable

La qualité de la narration

Thilliez, toujours au top, livre après livre

4° de couverture

Eux, c’est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n’a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d’être confiée au 36, car l’homme abattu n’avait semble-t-il rien d’un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l’enquête et s’enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu’à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu’ils s’étaient efforcés de bâtir.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

26 réponses

  1. Quand je pense que je vais devoir attendre la fin de la journée de boulot pour m’y mettre !!!!

  2. Tout à fait d’accord avec votre analyse ! j’ai hâte d’acheter de dernier ouvrage de Thilliez, je trouve qu’il est excellent dans son domaine !!! Belle journée !

  3. Je le veux! Je le veux ! Et je l’aurai….Il va passer au grill, c’est plus que certain….Avec ton avis, ça me tente mille fois plus!!!!!;)

  4. Faudrait vraiment que je me décide à faire connaissance avec Sharko et Henebelle. Les tomes s’accumulent dans ma PàL et Franck continue de faire des petits !

  5. hello Yvan,
    je viens de le recevoir,
    non je n’achète pas mes livres en librairie, nous n’en avons pas…
    donc dixit la f… désolée
    le principal étant de le lire je dirais,
    je vais m’y atteler aujourd’hui avec assiduité et envie.
    Je viens de terminer Récidive de Sonja Delzongle, qui, elle aussi, met son enquêtrice au cœur de l’action.
    Merci Yvan pour cette chronique qui , sans rien laisser transparaitre, nous donne encore plus envie de l’ouvrir, là tout de suite…

  6. Si le Nain avait gagné les primaires, j’aurais dit que tu lui faisais de la pub déguisée, mais non, tu fais juste de la pub pour un roman qui va encore plonger ma binômette dans les affres de la folie et la clinique elfique va encore écrire une lettre à Mr Thilliez… ou à Franck, le chat ! PTDR

    Noté et tout comme Lord Arsenik, les livres de Thilliez font des petits sur mes étagères… Vivement ma pré-pension ! 😉

  7. Ha ben merde, je viens de voir que ma frangine a lu ta chronique avant moi ! ! 😀😀 quelle piètre amie je fais 😉😉
    J’ai pas grand chose à rajouter à tout ce qui a été dit…en dehors du fait que

  8. Oups. .. que je vais le lire bien sûr ☺

  9. à chaque fois que je devais lâcher le livre c’était dur! un excellent cru!

  10. Comme d’habitude j’attendrai le salon de Saint-Maur en poche pour l’acheter et me le faire dédicacer mais l’attente est longue………………………..

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Sharko – Franck Thilliez – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :