Festival sans nom 2017, le salon du polar de Mulhouse – Rencontre Ghislain Gilberti

La cinquième édition du Festival sans nom, salon du polar de Mulhouse, se déroulera cette année les : 

20, 21 et 22 octobre 2017

Le thème en sera : Les faits divers

Je serai cette année partie prenante de ce magnifique salon et je vous donnerai régulièrement des infos d’ici-là.

Chaque année, préalablement au salon, les organisateurs convient quelques heureux invités à des déjeuners « polar », en présence d’un auteur qui sera présent en octobre. En ce 30 mars 2017, c’est Ghislain Gilberti qui était l’invité. En voici un retour en mots et en images.

  

Ghislain Gilberti est venu parler de son roman Dynamique du chaos (Editions Ring).

Il a rappelé, en préambule (suite à aux récentes agressions dont il a été victime), qu’il reste un fervent militant anti-raciste et qu’il est opposé à toute sorte de discrimination.

Ce roman, en grande partie autobiographique a été publié récemment dans sa version non censurée, par rapport à celle qui a circulé au début des années 2000 (l’auteur avait « allégé » son texte à l’époque, quand il était à la recherche d »un éditeur).

Ce roman hyper violent, parle de drogues et d’excès. L’auteur y explique à quel point l’héroïne est le pire des fléaux, et comment il a vécu dans des milieux où le sexe n’était plus qu’une mécanique (il s’inquiète d’ailleurs pour les nouvelles générations).

Ce texte est loin d’être de l’unique provoc, mais davantage une critique sociale qui lui tenait à cœur. Malgré toute la violence, ça reste une histoire d’amour. Un amour poussé dans ses extrêmes, qui fait autant de mal que de bien…

Un texte « hardcore » pour cacher sa pudeur et qui n’a leurré que l’auteur à l’époque (comme il l’explique bien lui-même). « Un diamant dans un tas de boue ». Une relation fusionnelle, sans compromis.

Il espère que ce roman montre qu’il est capable d’écrire autre chose que du thriller (il a de nombreux textes en attente, y compris de la poésie).

A la différence de ses trois thrillers qui étaient très réfléchis, Dynamique du chaos est un récit viscéral.

Son prochain projet, à paraître à la rentrée, va faire parler de lui. Un roman, en partie biographique, sur le sulfureux Lewis Carroll. Son nom : Dernière sortie pour Wonderland.

L’auteur a ensuite parlé de lui, de son horrible passé d’enfant battu. Du fait qu’il est venu à l’écriture parce qu’il lui était interdit de lire durant son enfance (ce qu’il faisait avidement en cachette).

A la question, venant du public, de savoir ce qui l’a sauvé de la mort avec un tel passé, il a expliqué que c’était l’armée, avec sa désintoxication forcée et la cadrage qu’il y a trouvé.

Ce fût une rencontre profondément humaine, qui préfigure un futur salon passionnant en octobre ! Ghislain Gilberti (qui était déjà présent il y a deux ans) a rappelé que c’était sans aucun doute l’un des salons les plus accueillants et chaleureux de France.

A suivre !

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

8 réponses

  1. Merci pour ce retour mon ami !
    Je sais que Ghislain peut-être émouvant. Il a su me toucher à de nombreuses reprises. J’ai aimé son coté fragile, à fleur de peau.
    Mais j’avoue ne pas avoir du tout aimé sa nouvelle version de la Dynamique du chaos. Et je serai ravie d’en parler avec lui si je viens à Mulhouse.

  2. Ca va être une sacrée rencontre! 😉 Merci en tout cas, de nous faire partager toute ses infos autour de cet auteur et son livre. 😉

  3. J’ai beaucoup aimé ces trois thrillers mais je n’ai pas (encore ?) lu Dynamique du chaos, on ne connaît pas beaucoup l’auteur derrière les thrillers mais c’est quelqu’un qui a l’air d’avoir un passé complexe et une histoire riche…

  4. Je l’ai acheté au salon du livre de Bxl et j’ai papoté avec l’auteur qui se trouvait à côté de Stéphane Bourgoin et que je n’avais pas reconnu de suite (oui, faut que je change mes lunettes !!!). Je ne savais pas qu’il avait été aussi tireur d’élite ! Ou j’avais oublié. En tout cas, faut que je me trouve un créneau pour la dynamique du chaos ! Et pour venir te faire chier à Mulhouse !!

  5. Pas sûre que ça me plaise…. trop de violence pour moi à mon avis. De plus, je n’ai pas vraiment envie de rentrer dans l’intimité de Ghislain. 😦
    Ceci dit, il sait être passionnant le bougre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :