Pourquoi je change mon système de notation

chronique-litteraire

Je change mon système de notation sur mes chroniques littéraires et musicales (voir ma première chronique concernée en suivant ce lien). Cela valait bien une petite explication.

Le système de notation de type scolaire est un carcan. Je suis passé d’une note sur 5 à une note sur 10, en pensant que ça me donnerait davantage de latitude.

Mais ça reste une note… Je suis ici pour faire passer des ressentis et des émotions, et non pas me comporter comme un maître d’école. De quel droit le pourrais-je ? Je n’ai plus envie de me conformer à un système contraignant qui enferme l’imagination dans ce type « d’incarcération ».

Une note, c’est la norme. Mais quelle norme ?? Je veux parler d’émotions, pas me forcer à une quelconque conformité. Comment évaluer l’enthousiasme dans le cadre d’une notation ?

Avec une chronique, on n’est pas dans un test de QI. J’essaye de faire passer le maximum de choses à travers mes chroniques, pas à travers des notes.

J’ai pas mal réfléchi, j’ai cherché (et je cherche encore) une manière de présenter les choses. J’ai failli ne plus donner d’évaluation du tout, mais je dois être encore trop formaté par ce système qui nous pousse depuis le plus jeune âge à juger de manière arithmétique.

Fini les notes sur 10, donc. Je ferai désormais apparaître en résumé :

  • ce que j’ai particulièrement aimé
  • ce que je n’ai pas aimé
  • une impression générale basée sur une échelle allant de – à +++

Je serais vraiment très intéressé d’avoir votre avis sur la question. Je lance le débat et on en discute, si ça vous inspire ! 😉

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:

87 réponses

  1. Salut Yvan, c’est vrai que je lis tous tes avis mais jamais tes notes, parce qu’elles te sont personnelles (les notes). Je suis effectivement pour ne pas mettre de notes, et les blogueurs qui le font ont surement une bonne raison que je respecte, mais je ne lis pas leurs notes non plus. Donc, pour moi, bonne idée de les alléger, avant la suppression ? 😉
    Amitiés

    • Hello Pierre !
      Oui ce n’est peut-être qu’une étape, et je ne vois plus trop ça comme une note (même si ça reste une sorte d’évaluation, c’est clair).
      Je serais curieux de savoir si ta manière de faire et de penser est minoritaire ou non. j’ai l’impression que oui, mais je me trompe peut-être. Certains ne regardent que la note et rien d’autre, ça va les frustrer 😉
      Merci d’avoir donné ton avis, d’autant plus interessant pour moi que tu fais partie des blogueurs que j’apprécie pour ce qu’ils proposent.
      Amitiés

  2. alors là j’adhère !!! je déteste quand on donne une note ! Ça ne veut rien dire une note. Donner ton ressenti et l’argumenter c’est parfait. Chacun interprétera comme il le souhaite.
    Perso, j’aime ou je n’aime pas mais je ne me sens pas capable d’attribuer une note, car je n’ai pas ta connaissance littéraire ni ton expérience.
    Ne pas noter reste aussi plus diplomate envers les auteurs qui n’auraient pas eu la moyenne 😉
    Après, des — ou des +++, ça revient un peu au même.

    • merci d’être venue me donner ton ressenti !
      Je suis assez d’accord, je ne suis pas sorti complètement du système ;-). Une étape ?
      Par contre, je ne suis pas du tout d’accord quand tu dis que tu n’as pas ma connaissance. Quelle connaissance ?? J’écris juste des avis depuis plus longtemps (c’est de l’expérience pour autant ?), mais ça reste juste des avis. Il n’y a aucune raison de les comparer aux tiens qui sont tout aussi intéressants 😉

  3. Je valide , on en a parlé vite fait ce matin , noter c’est punir , ça me rappel trop ma scolarité, je pense même ( oui ça arrive) que l’évaluation est inutile, les +++ c’est un système de notation, et cela influence, par exemple avant de lire ton ressenti je vais toujours voir ta note, c’est un mauvais Reflex, car si la note est mauvaise je vais éventuellement ne pas lire ton ressenti, les préjugés de la mauvaise note, le bonnet d’âne…
    T’es chronique sont très bonnes et tu fais passer ce qu’il faut pour nous donner envie et Nous expliquer le contenu du livre…
    Ça me suffit amplement !!

    • voilà un commentaire bien utile pour moi. Moi-même j’i ce mauvais réflexe chez les collègue, c’est vrai.
      Et tu as tout à fait raison, noter, c’est punir.
      Merci pour tes mots, ça me permet de progresser dans ma réflexion

    • Heu !!! Je le relis et forcément je vois des fautes d’orthographe ( oui j’en fais beaucoup, les mauvaises notes)

      • Pas grave, je ne te note pas ;-). J’ai bien aimé ton Reflex, ça me plaît que Mayeras l’influence comme ça 😉

        • C’est l’orthographe automatique de mon téléphone, cela veut dire que j’utilise souvent le titre de son livre 😋

          • ahahah elle va être contente alors 😉

            • En fait je ne lis pas beaucoup les chroniques des blogueurs, j’ai du mal avec le dithyrambique, le fait de brosser les éditeurs dans le sens du poil ( qu’on ne se méprenne pas sur ce que je veux dire hein), tu es le Seul que je lis qui note en fait …
              Je lis Sous les pavés la page , Les livres d’Elie , Ilestbiencelivre pour ses vidéos !!!
              Va falloir remédier à ça 😉

              • Je trouve que tu as de bonnes lectures (je parle des autres blogs) ! Je t’en remercie en tout cas. C’est primordial de rester sincère et objectif, pour moi c’est essentiel

  4. Je suis d’accord avec Lau Lo ..
    Un résumé avec ce que tu as aimé et moins aimé c’est suffisant, et les – et +++ c’est pareil que les note au final, sauf que c’est un autre code 😀

  5. Oui, je crois que ce nouveau système est bien, reflétant l’avis personnel. Pas besoin de notes chiffrées ! Surtout en matière de lecture. C’est tellement intime !

  6. Coucou Yvan ! Donc comme je te disais, et je jure que c’est un pur hasard, je pense aussi arrêter mon système de notation sur 20 et ceci suite à quelques discussion avec des auteurs qui n’aimaient pas trop ce systéme : Etre critiquer, oui, mais avoir une note, non ! En gros c’était çà .. Et après quelques papotages avec certains abonnés, au final, il s’avère qu’eux même se passeraient bien de ces notations, le plus important restant mon ressenti sur l’oeuvre en elle-même, si je le conseillerai, ect, bref, tout ce qu’une note ne dit pas au final ! … Et juste pour info, et c’est un scoop, je vais faire une notation  » slip  » : De 1 slip à 5 slips ! 🙂
    En tout cas, je te tire mon chapeau Yvan pour tout le boulot que tu te donnes, ton avis de sans cesse aller vers le  » mieux  » et ton désir de partage ! J’espére qu’au travers de nos différents echanges tu ressens toute l’estime que j’ai pour toi ♥ … Voilà c’était la minute midinette ! Bisous !

    • ton message me touche énormément, merci, vraiment…
      Et comme quoi, les grands esprits se rencontrent ahahah
      J’ai aussi eu une discussion avec une auteure à ce sujet il y a plusieurs mois et je suis en train de lire un livre qui n’a rien à voir avec une fiction et qui va tellement dans ce sens pour dénoncer cette manière de tout classer dans des boites et tout évaluer. ça m’a permis de sauter un pas que je voulais sauter depuis longtemps.
      Bon, de là à noter en slips, je n’en suis pas encore là 😉

  7. Lucy-13 c’est Séverine de IlEstBienCeLivre lol

  8. J’avoue que je n’aime pas trop les notes non plus (je ne me sens pas la « compétence » pour ça !) et puis selon les moments où on lit un livre, où si on le compare à d’autres auxquels on aurait mis la même note, on se dira peut-être que non, on aurait pas dû lui donner une si bonne note… Parfois je trouve super certains livres et quelques jours, quelques semaines après, je m’aperçois qu’en fait… je ne m’en souviens plus ! Il faudrait presque remettre une note 6 mois après ! Non, en fait, je n’aime pas trop les notes. Un des codes que j’aime bien (mais ça reste un code !) c’est celui de Léa Touch Book avec son curseur, car il note, non pas le livre, mais le ressenti de Léa…

    • oui, une lecture est un ressenti, différent selon le moment et la période. Et tu as bien raison, c’est un casse-tête de se retrouver à comparer ses lectures !
      Et je suis de ton avis aussi, j’aime vraiment bien le curseur à Léa !

  9. Je suis entièrement d’accord avec toi ! Noter un roman est inconcevable à mes yeux. Comme tu le dis si bien, attribuer une note revient à « enfermer » le livre. L’appréciation d’un roman est très personnelle et tout ce que nous pouvons faire en tant que blogueurs et chroniqueurs est d’aiguiller les potentiels lecteurs. En aucun cas leur imposer de lire ou de ne pas lire.
    Très bon article et bonne décision !
    À bientôt,

    Lucie

  10. Oui il y a toujours un appréciation à donner. Perso je ne note pas sur mon blog. Mais il est vrai que pour mon comité de lecture Polar nous avons un système d’appréciation qui permet de donner notre avis rapide sur un livre ça va du déconseillé au coup de cœur en passant par vu pourquoi pas recommander très recommandé est indispensable . Mais pour le comité Polar forcément je suis obligé de faire un choix et de noter quelque part les livres que j’analyse et il y en a beaucoup plus que ce que je suis amené chronique et sur mon blog. C’est vrai aussi que ces notations que vous donner sont très appréciable dans le cadre demain recherche documentaire de ma documentaire. Tant pis mon ami je ferai sans. Et te connaissant déjà pas mal je ferai avec ton appréciation et tu sais quel compte pour moi 🙂

  11. Tes mots sont bien plus forts

  12. Je suis perplexe sur ce (non ?) sujet.
    Car quasiment tout le monde regarde les notes (et tu es le premier à me le rappeler quand j’oublie d’en mettre une ou quand tu la juges pas assez élevée par rapport à la chronique). C’est vrai que souvent mes chroniques sont plus enjouées que mes notes mais vu que comme toi, j’écris un ressenti, un état d’esprit ou le plaisir pris, c’est compliqué de mettre une note juste. Juste par rapport à quoi d’ailleurs ? Bonne question !
    Alors de toutes façons par rapport à un texte argumenté, une note c’est forcément toujours réducteur. Ce qui compte, c’est la chronique. C’est là que tu sais vraiment si livre a séduit le chroniqueur ou pas. C’est pour cela que c’est un non sujet de mon point de vue.

    Je me pose souvent la question et comme beaucoup de lecteurs ici ce qui m’intéresse c’est de te lire. Mais comme beaucoup d’autres, je regarde toujours ta note. À la fin pour ma part. Te connaissant ça me permet de juger si je vais le lire ou pas. J’ai besoin des deux avec toi car tu es plus « bienveillant » que moi de manière générale. Et tu publies tellement de bonnes chroniques que j’ai BESOIN de faire un tri dans tous tes bons papiers. C’est même plus une question de budget mais de temps 😉

    Je disais non-sujet plus haut aussi, non pas pour être désagréable, mais parce que je pense que le souci vient plus du moment où tu as envie de mettre une note moyenne ou mauvaise a un auteur et que tu ne veux pas le vexer. Problème que je suis sûr tu n’as jamais quand tu as adoré le livre. Je me trompe ?

    • tu as raison je suis souvent de ceux qui te disent que tu as oublié ta note. Mais j’ai décidé de me soigner ! ;-). Je pense sincèrement que noter un davantage un fléau qu’une bénédiction dans notre société et je le pense de plus en plus.
      Je suis en train de lire « Libérez votre cerveau » de Idriss Aberkane, rien à voir avec une fiction, et ce qu’il y dit est ce que je ressens de plus en plus. Cette manière de mettre tout dans des boite et de tout cataloguer (moi le premier) est un problème de société depuis tout petit. Je veux sortir de ce système de pensée contraignant qui réduit tout.
      Donc, je sais que tu aimes voir mes notes, mais je n’y reviendrai pas, ça a été un vrai sujet dans mon petit crane depuis plusieurs mois ;-).
      Je pense même supprimer totalement le principe, c’est pour ça que je demande l’avis des lecteurs, j’ai des doutes autant que des certitudes 😉

  13. Je comprends tout à fait ta démarche. Le fait de mettre une note est un peu restrictif et des sentiments ne se calculent pas.
    Tu es passé mettre dans l’art de transmettre tes Ressentis et une note ne manquera pas à tes « adeptes »
    Et puis tu le dis si bien, nous ne sommes pas là pour noter ni juger juste pour partager des moments de plaisir !

  14. Coucou Yvan, comme toi je ne note jamais sur mon blog car je sais qu’écrire est difficile et qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Certains réussissent mieux que d’autres, c’est sûr, mais je dois être assez bonne patte aussi. Je note quand même sur Babelio, mais c’est un autre contexte. Bonne soirée !

  15. Hello Yvan,
    En ce qui me concerne je ne mets pas de notes je trouve cela trop restrictif. J’évalue mes lectures en fonction des traces qu’elles laissent en moi. Noter un texte sur lequel un auteur a passé des mois voir des années ne me semble pas juste pour lui, mais donner son ressenti à la lecture de ce texte est plus approprié, comme tu le dis nous ne sommes pas des professeurs mais des lecteurs qu’un auteur sait ou non embarquer dans son aventure. Bises à bientôt.

    • oui, on ne doit jamais perdre de vue qu’on est des lecteurs et juste des lecteurs. Ceux qui se prennent pour autre chose méritent un coup de pied au cul ;-).
      Merci Samsam ! bises

  16. Comme la plupart des commentateurs ci-dessus, je n’aime pas le système de notes – et j’ajoute que, comme Pierre Faverolle, je ne m’arrêtais jamais sur les notes qui concluaient tes articles. Quand il m’est arrivé de le faire, je les trouvais parfois en désaccord (à mon avis en tout cas) avec tes mots, ton ressenti, la manière dont tu le présentes.
    Et puis, comme tu le dis si bien, ton moteur, ce sont tes émotions. On ne note pas des émotions, on les vit et ensuite, on peut éventuellement essayer de les transmettre, mais ce sera toujours mieux avec des mots, même maladroits, même mal choisis, même pas à la hauteur des sensations intimes que l’on a ressenties à la lecture, qu’avec des chiffres.
    Donc, pour ma part, cette évolution de ton blog est totalement positive, je la note +++ 😉

    • CQFD 😉
      Merci de me conforter et tu as raison oui, c’était compliqué parfois de donner une note en lien direct avec mon ressenti, surtout si je devais faire arithmétiquement la moyenne de mes sous-notes.
      bref, je change la donne maintenant 😉

  17. Hello, quoi que tu fasses, il y aura toujours une échelle de valeurs, tu ne peux pas y échapper, l’Homme veut tout faire rentrer dans des cases.
    Le seul moyen c’est de ne plus faire de chroniques mais là ça ne va pas nous avancer beaucoup. 😉

  18. J’arrive à la fin de la bataille et tu as l’air d’avoir pris ta décision de ne plus noter, ce que je saluerais si c’est le cas ! Effectivement, je trouve les systèmes de notation, non seulement archaïques (pour noter il faudrait avoir une échelle universelle) mais tellement subjectifs que ça peut fausser une envie (ou pas) que l’on avait au départ. Sans parler que je ne regarde jamais les notes .depuis que j’ai appris qu’ils achetaient des étoiles sur A****N (entre autres turpitudes, ahem ). Ça c’est un « détail », ce n’est pas ton cas mais je me souviens du prof de français que ma classe a eu à l’oral du bac français et qui nous a notées systématiquement entre 0 et 7 sur 20 (alors que la moyenne de la classe depuis la seconde était de 15/20), pour le plaisir de nous saquer et alors que nous répondions correctement à ses questions : alors voilà, de quelle humeur sommes-nous quand nous lisons un livre ? Quelles sont les conditions de lecture ? Le livre arrive-t-il après un chef-doeuvre ? Ou à l’inverse un autre se pointe après un que nous avions jugé « navet » ? Nous avons des a priori (inutile de se mentir ça nous arrive à tous) sur tel ou tel auteur ? Bref le lecteur parfait n’existe pas et nous voudrions que tous les auteurs,eux, le soient ? Mais qui sommes-nous ? Des juges, des assassins, des complices ? Voilà ce que la notation m’évoque depuis que j’ai été saquée injustement une fois dans ma vie mais c’était la fois de trop ! Depuis… tous les systèmes qui nous enferment, je fuis…disons le plus possible, j’ai toujours été une rebelle, assagie certes par la force des choses et je ne suis pas non plus asociale 😆 mais je refuse de me mettre des contraintes quand j’estime que c’est une contrainte ou que ça le devient… Et visiblement, vu ton état (pardon ^-^) ça te met la rate au court-bouillon inutilement tout ça tout ça… Alors ne nous prive pas de tes billets ni de tes « ressentis », seuls ceux-ci ont une valeur pour les lecteurs que nous sommes, dans le bon comme dans le mauvais sens d’ailleurs ! Je sais qu’un livre aimé ou pas aimé par untel ou unetelle sera inverse chez moi et ça m’aiguille d’une façon ou d’une autre… Et puis tes mots auront toujours dix fois plus d’impact qu’une pauvre note impersonnelle… Alors haut-les-coeurs et respiiire ! 😀
    Et pardon pour ce long commentaire (t’as vu c’est pas souvent mais je suis) qui a pollué tes comm’ ! 😉

    • Pollué mes commentaires, mais tu rigoles ?? C’est au contraire passionnant de lire un avis aussi… passionné ;-).
      J’ai connu aussi ta mauvaise expérience avec le système de notation scolaire, à plusieurs reprises malheureusement, et quand tu es jeune ça fait très mal quand objectivement c’est injuste.
      C’est un système archaïque et qui n’a plus grande logique dans le monde dans lequel on vit. L’absence dee droit à l’erreur et à sortir du cadre à tendance à formater tout le monde… Soyons donc rebelles dans nos chroniques 😉

  19. Coucou , trouvant le système de note peu intéressant par rapport au ressenti je ne peux que me réjouir , après c’est comme chacun le sens mais c’est pas une bonne note Ou inversement qui me fera lire Ou pas un livre . Comme les étoiles au ciné 😉 Et puis des notes pour des mots , rien ne va plus , A,B,C ou D serait plus approprié …. Ahahahah

  20. Je ne regarde jamais les notes, trop restrictives et puis comment noter objectivement quand on passe de Shakespeare à Vargas en passant par une bd… Ça m’a toujours semblé impossible… mais j’aime les chroniques

    • En même temps si un jour Vargas veut adapter Shakespeare en BD, ça va être coton à analyser ;-).
      Trêve de plaisanterie, merci pour ton avis Yueyin et vive les chroniques !

  21. Sujet fort intéressant et je vais déjà t’avouer que je ne me réfère qu’à ta chronique. Qu’à tes mots. Je ne regarde pas tes notes donc elles ne me manqueront pas 😉 Enfin je les voyais hein mais ça ne m’affectait pas. Ceci étant dit, j’ai toujours fait mes avis sans note (si, si 😉 ). Il y a quelques temps (depuis avril) j’ai commencé à en mettre une sur 5. Pourquoi ?

    D’une parce qu’il m’est arrivé qu’on me demande au final si j’avais aimé ou non le livre. A croire que mes chroniques n’étaient pas bonnes ou parce que je suis plutôt « enthousiaste » en général et en tout cas « diplomate » à quelques exceptions près. Et de deux parce que j’avais rejoint Babelio depuis peu également et que je me tracassais toujours pour savoir quelle note mettre. Voilà j’ai donc installé ce système pour les autres je l’admets. Ton article est fort intéressant parce que – Nathalie le souligne parfaitement – j’en arrive à me demander quelques temps après, celui-là mérite t’il finalement la même note que cet autre là et tout plein de questionnements chronophages et futiles.

    Et je dois en plus te dire que mon système n’est pas extra si l’on considère qu’un coup de coeur a 5 sur 5 et qu’un archi coup de coeur a la même note. Pas question d’élargir à 10 ou 20 pour ma part. Donc je me retrouve avec ce système qui ne me convient pas non plus…

    Voilà ma réflexion 😀

  22. J’avoue que j’aimais bien tes notes, non pas la note globale, mais les notes par catégories. Ce qui me permettait de choisir un livre en fonction de la note d’émotion, ou de la note qualité d’écriture, par exemple.
    Mais je conçois que ça puisse être très agaçant pour un auteur qui doit se sentir revenu sur les bancs de l’école.
    Bref, tu fais comme tu le sens et on se débrouillera avec ! 🙂

    • ce sera dorénavant l’école buissonnière sur le blog ;-). J’étais moi même trop attaché à ces notes et plus j’y réfléchissais, plus ça me dérangeait. Je vois les dégâts que fait ce genre de système avec des enfants et effectivement pour un auteur il doit avoir l’impression de repasser le bac à chaque chronique 😉

  23. Ça fait longtemps que j’ai banni les notes en classe… une note, c’est mettre dans une case. J’aime pas les cases. Tes avis en disent tellement plus qu’une note !
    Je te bise !

  24. Ah Yvan, tu m’épates à chaque fois ! En effet, ton système de notation était la seule fausse note de tes chroniques et n’était pas représentatif de l’état d’esprit dégagé par tes mots. Je ne suis pas donc pas étonnée que ça te déranges et que tu y réfléchisses. Pour moi aussi les notes ont un côté trop sanctionnant, transmis par le système éducatif public français. Les écoles alternatives les ont retiré depuis longtemps, leur préférant d’autres moyens d’évaluation plus positif. En effet, leur idée est de valoriser l’élève et pas de le rabaisser (voir de le stigmatiser) par rapport aux autres, car bizarrement, les enfants valorisés sont plus réceptif que les autres ! (Tu m’étonnes…) Tu fais donc bien de t’émanciper de ce concept d’un autre âge. D’ailleurs, comme tu le dis si bien, ton idée est d’évaluer le plaisir que tu as ressenti à la lecture. Pour moi, tu es un peu comme le Bhoutan qui refuse « la dictature du produit intérieur brut (PIB) » et de la croissance économique à tout prix, en proposant un nouvel indicateur de richesse : le bonheur national brut (BNB). Quelle bonne idée de vouloir faire une sorte d’échelle de BNB (genre « ce livre m’a rechargée à 80% de dopamine ») car non seulement, il n’y a plus ce sentiment de jugement de valeur généraliste induit par la note, mais tu personnalises l’évaluation en indiquant l’impact qu’elle a eu sur toi seul. J’adore et j’adhère. Marie

    • Tu es gentille Marie, merci, vraiment ;-). J’adore et j’adhère à ton commentaire !
      Après je ne fais rien d’extraordinaire, à part me poser des questions (bon ok c’est déjà pas mal) ;-).
      Je suis de plus en plus pour cette éducation dite alternative où on valorise la créativité, ou on accepte l’erreur et la différence. Comme tu le dis, ça donne des enfants plus ouverts.
      Je suis donc un Bhoutan train, je note ahahah 😉

  25. Bonjour!
    Alors, personnellement, je n’aime pas les notes, je ne les regarde meme pas en lisant les chroniques des auteurs… sur mon blog, je mets juste mon avis de lectrice. Comme je depose ma chronique sur amazon et babelio, j’y mets une etoile sur ces deux sites mais des fois, je trouve que c’est difficile…
    Et franchement, mettre des ++++ ou – – – ca ne changera rien, je suis pour ne plus rien mettre du tout…. et faire comme tu dis : un petit resumé avec ce que tu as aimé ou pas.
    Maryline des Lectures de Maryline

  26. La notation reste très personnelle et de fait subjective.
    Que ce soit des chiffres, des coeurs, des étoiles, des Sherlocks ou des bouteilles, des + et des -… il ne faut pas prendre ça pour argent comptant mais bel et bien un ressenti personnel.

  27. Je trouve que c’est une bonne idée. Déjà ça devait être une galère toutes tes notes 😉 ensuite c’est vrai. .. noter un roman c’est trop subjectif. Ça fait un moment que j’ai arrêté c’est vraiment trop restrictif. Je commence même à en avoir assez de mes étoiles c’est dire ☺
    Maintenant ça reste une appréciation toute personnelle et il faut que les visiteurs de blogs en soient conscients. Ce qui n’est pas forcément toujours le cas. .. ☺

  28. Purée, quelles discussions sur le système de cotations ! On croirait qu’on discute de résoudre le chômage, tiens, tant on sent les gens passionnés.

    Bon, je ne prétend pas résoudre les cotations et encore moins les autres problèmes de société, mais j’avoue que j’aimais bien tes notes parce que je te fais confiance, tu brosses pas dans le sens du poil et puis, le ton de ta chronique me faisait bien comprendre si tu aimais ou pas, le reste, je savais que c’était une histoire de ressentit. Comme l’autre jour j’en discutais avec Dionysos sur le fait qu’il avait eu un coup de coeur mais ne notait que 3 étoiles…

    Je sais que toi tu étais attentif à mes Sherlock parce que lorsque j’oubliais la cotation, tu me le signalais. Mais je ne tiens pas toujours compte des notes, je lis les articles des potos, mais sûr que s’il est noté « coup de coeur » ou « chouchou du mois », je suis plus encline à aller découvrir la chose.

    En fait, on devrait tous piquer le système de cotation de Léa Touch Book, ça donne bien le ressentit de lecture… qui peut évoluer aussi après quelques temps, on oublie parfois des détails importants de livres coups de coeur.

    Pour le reste, je te charrie, j’aimais les notes, mais si tu changes, j’en ferai pas une maladie, tu peux même arrêter de noter, tu as raison, nous ne sommes pas en classe et les carcans ont la vie dure.

    Le ton de ta chronique m’en dira toujours plus sur ton ressentit que toutes les notes du monde 😉

    • Purée, merci pour ce long commentaire ! (tu es celle qui en fait le plus et celle qui fait les plus longs) 😉
      Je sais bien que j’étais le premier à te rappeler à l’ordre. Ben j’ai décidé de sortir du système, donc dorénavant tu pourra même mettre des James Bond à la place de tes Sherlock, je ne dirais plus rien ;-).
      Et sinon, tu crois qu’on a réussi à résoudre le chômage ??

      • Normal, j’aime tout ce qui est long… Je sors ! 😆

        Ah non, continue à me surveiller, ainsi je peux dormir tranquille, je sais que si je pète un câble et mets des Bond en lieu et place de Sherlock, tu me remettras sur le bon chemin !

        Dionysos m’a dit que le fait d’ajouter des coeurs quand on avait aimé mais que le niveau n’était pas assez haut pour plus d’étoiles était un bon système. Je vais faire ainsi. Toutes mes notes étant purement subjectives, bien entendu.

        Mais bien sûr qu’ils ont résolu le chômage ! On envoie des pauvres types faire des formations en toilettage d’animaux, en hypnose ou autres conneries (sérieux !!) et ils passent du groupe A au C et boum, ils ne sont plus comptabilisés dans les chômeurs ! On en parle dans le Canard de ce mercredi ! Et je te jure qu’il y a des formations en hypnose et autres dingueries… et ça rapporte un max de fric à ceux qui les forment…

        • On fait du toilettage sous hypnose ? 😉

          • Sans doute… tu hypnotise le chien pour pas te faire mordre… Le plus petit chien chez mes parents, n’essaie pas de le brosser, il grogne ! Par contre, l’autre, celle qui a la taille d’un veau, elle, elle adore quand je lui passe l’étrille dans les poils… Oui, vu sa taille et la densité de son poil, c’est l’étrille qu’il faut…. Mon dieu, si on faisait ça avec les chiens-chiens des mémères, elles en défailliraient ! Vite, une formation sur le bouche-à-bouche ! mdr

  29. Bonjour Yvan,
    J’arrive un peu comme la cavalerie. Je n’ai pas pris le temps de lire tous les commentaires ci-dessus mais j’en ai lu de très pertinents. Le fait de noter (en chiffres) est une aubaine pour tous ceux qui ressentent le besoin de savoir dans l’immédiat immédiat si le livre leur convient ou non. Que tu mettes une note ou pas, cela ne change rien puisqu’ils ne lisent pas les chroniques de toute façon. C’est comme les gens qui « like » sans avoir lu les chroniques, ça existe. Quand je te lis, je vois bien que ta note vient confirmer ce que tu penses du bouquin et n’est donc pas essentielle, à mes yeux. A l’heure qu’il est, je pense que tu as déjà tranché. Amitiés. Jean.

    • Il n’est jamais trop tard pour discuter ;-). Oui j’ai pris ma décision d’abandonner les notes mais ton avis est intéressant. Je pense que tu as raison, ceux qui ne regardent que les notes ne lisent pas les mots de toute façon

Rétroliens

  1. Pourquoi j’écoute les avis concernant mon envie de changer mon système de notation | EmOtionS – Blog littéraire et musical – Chroniques, avis, comptes-rendus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :