Interview – 1 livre en 5 questions : La Porte des Ténèbres (La Terre des damnés – tome 1) – Glenn Cooper

1 livre en 5 questions

 1 livre et 5 questions à son auteur, pour lui permettre de présenter son œuvre. 5 réponses pour vous donner envie de vous y plonger.

Glenn Cooper - La porte des ténèbres

Glenn Cooper

Titre : La Porte des Ténèbres (La Terre des damnés – tome 1)

Sortie : 26 mai 2016

Éditeur : Cherche Midi

Lien vers ma chronique du roman

Un grand merci à Julie pour la traduction !

Votre roman est totalement inclassable et vraiment imprévisible. Comment le définiriez-vous si vous deviez nous le présenter avec vos propres mots ?

Je reconnais que cette trilogie est hors genre et c’est toujours un défi pour un auteur qui suit de près le marché de la fiction.

La série comporte des éléments en lien avec les thrillers historiques et ésotériques que j’ai l’habitude d’écrire, et qui se mélangent avec la science-fiction et un peu de fantasy. Les éditeurs ont tendance à se détourner des hybrides de ce genre, mais mes lecteurs ont été réceptifs, ce qui est la récompense ultime.

Mais en dépit de l’ambiguïté de ce mélange de genres, je veux créer des livres à la base comme des thrillers historiques, peuplés de personnages réels aux côtés de personnages de fiction. Le twist est que ces personnages habitent un univers alternatif appelé l’Enfer où tous les gens mauvais qui ont vécu sur Terre sont condamnés à l’éternité dans un horrible monde étrange où l’espoir est vain.

Quand je mets des personnages historiques dans mes autres livres, je cherche à être aussi fidèle que je le peux concernant les faits et l’exactitude historique. Ici, je devais comprendre la psychologie et les motivations des personnages et essayer d’imaginer comment ils se comporteraient dans ma version de l’Enfer.

Et enfin, c’est aussi une histoire d’amour. Celle d’un homme qui aime tellement une femme qu’il voyage littéralement en enfer pour la sauver d’un terrible destin.

Comment vous est venue une idée aussi magnifique ? Son potentiel infini a dû vous donner le tournis, non ?

Je confesse avoir “emprunté” le concept à un bien plus grand esprit littéraire que le mien, Dante Alighieri.

Un voyage en Enfer et son retour est un noyau d’intrigue assez simple, mais le faire fonctionner de manière logique est diablement difficile. J’avais pensé à baser un roman en Enfer depuis un certain temps, mais je devais être convaincu de créer quelque chose d’unique dans son message et sa conception.

J’écris souvent sur la nature du bien contre le mal, mais cette histoire est le véhicule ultime pour explorer les conséquences durables du mal.

Quand j’ai eu terminé le plan de mon Enfer, je me suis rendu compte que l’idée était trop importante pour un seul livre, donc l’idée s’est rapidement transformée en une série.

Comme à votre habitude, vous proposez un roman très documenté. On peut donc bien se distraire avec un thriller tout en apprenant des choses étonnantes ?

Lorsque vous créez un monde alternatif, l’auteur a le pouvoir absolu – ce qui est amusant à mettre en forme (sur papier).

Vous devez créer toutes les règles complexes qui régissent ce nouveau monde et puis essayer de les suivre comme si c’était les règles de la physique qui régissent notre propre monde.

Ensuite, il y a le plaisir de faire des recherches historiques, ce qui est toujours ma partie préférée d’un projet d’écriture. J’ai lu tout ou partie d’environ 100 livres pour ce projet, sur des sujets allant d’un énorme pan de l’histoire européenne à la physique des particules, en passant par l’histoire de la métallurgie et de la production d’armes.

Mais votre livre n’est pas que sérieux. J’ai vraiment l’impression que vous vous êtes beaucoup amusé à écrire cette trilogie, non ?

Vous avez raison à ce sujet.

C’est un mélange de choses sérieuses avec suffisamment d’humour pour briser les ténèbres de l’Enfer.

Je dois avouer qu’il était un peu difficile psychologiquement de passer trois ans à écrire sur le Mal. Les traits d’humour m’ont aidé tout le long, mais c’était assez déprimant par moment. Ma femme était heureuse quand j’ai terminé ce projet.

Les trois tomes sont déjà sortis en anglais. Les avez-vous écrits à la suite les uns des autres, comme une seule grande histoire ?

Oui, je les ai écrits dans l’ordre. Les deux premiers se terminent sur un suspense destiné à pousser les lecteurs à poursuivre la saga.

Les titres en anglais (Down-Pinhole, Down-Portal, Down-Floodgate) sont destinés à prévenir le lecteur de la connexion toujours plus large entre la Terre et l’Enfer et du climat apocalyptique s’approchant.

fotoBIO

Publicités


Catégories :Interviews littéraires

Tags:, , , , ,

14 réponses

  1. D’autant plus tentée!!!!Et c’est rigolo car je suis en train de lire le fameux Enfer de Dante…..

  2. Dante Alighieri inspire de bonnes histoires il semblerait, j’aime les LVNI (livres vraiment non identifiés), c’est bien de ne pas pouvoir les classer et surtout d’avoir l’impression de lire un livre unique en son genre. Bernard Werber mélange un peu plusieurs genres aussi, tellement qu’il est difficile de dire précisément son penchant. Je crois que lui-même parle de philosophie-fiction. Enfin bref, interview très intéressante, as always j’ai envie de dire. Merci Yvan 🙂

  3. J’avais envie de le lire, j’ai toujours encore plus envie ! 😉

  4. Excellente interview 🙂 C’est un auteur que j’apprécie beaucoup, et le ‘pouvoir infini’ de cette saga m’intrigue !

  5. Ce livre me fait très envie 🙂

Rétroliens

  1. La Porte des Ténèbres (La Terre des damnés – tome 1) – Glenn Cooper | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Le feu des âmes – Glenn Cooper – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :