Charles repousse la nuit – P.A. Thevenet

chronique littéraire

Charles repousse la nuit - P.A. ThevenetJ’ai découvert l’auteur lorsqu’il a auto-édité son premier recueil de nouvelles en 2013 sous le pseudonyme de François Mulcahy, Four Steps.

Avec son premier roman, lui aussi auto-édité, je peux dire d’emblée qu’il m’aura surpris, tout en confirmant les valeurs humaines entrevues dans ses précédentes nouvelles.

Inclassable

Charles repousse la nuit, un beau et énigmatique titre pour un roman qui lui repousse les limites des genres. « Inclassable » est le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire cette histoire. « Partage » serait le second.

Un roman à la croisée des styles, entre science-fiction et roman plus intimiste, capable de toucher un large public. On y parle en effet de super-héros (sauf que l’auteur les fait tous disparaître dès son prologue…), et qui utilise la thématique du pouvoir comme une métaphore du monde qui nous entoure. Un sujet qui permet à l’auteur de développer une large palette d’émotions, avec la volonté affirmée de mettre en avant les relations humaines.

Une histoire de rencontres

Dans une ambiance post-apocalyptique, où les hommes ont perdu le goût de vivre et ne trouvent plus de sens à leur vie, P.A. Thevenet déploie une histoire vraiment touchante. Faites donc abstraction de tous vos préjugés, Charles repousse la nuit est un OVNI inclassable, atypique, du genre à donner des maux de tête aux libraires pour le ranger dans leurs rayons. Mais c’est surtout une histoire de rencontres.

Dans cette ambiance de décrépitude intemporelle, l’auteur raconte ces rencontres entre son personnage principal (privé de ses anciens pouvoirs) et le monde qui l’entoure. Entre Paris et Londres, il va croiser d’autres protagonistes, dont un jeune homme particulièrement attendrissant. D’autres personnes aussi, qui se battent pour ne pas perdre leur humanité dans une société où la notion de temps n’a plus de sens.

Un bel avenir

Voici une histoire prétexte à émotions, que l’auteur maîtrise intelligemment, malgré quelques petits défauts qui auraient pu être gommés par l’œil d’un professionnel. Mais franchement, le tout est tellement attachant que ce ne sont que des détails. Ce roman, à plusieurs niveaux de lecture, possède en tout cas de nombreuses qualités pour rassembler les lecteurs.

P.A. Thevenet a tout l’avenir devant lui, et je suis convaincu qu’avec ses belles valeurs et son écriture à la fois expressive et nostalgique, certaines portes peuvent s’ouvrir à lui. A mon sens, il le mérite véritablement et ce dès cet excellent roman.

En vente exclusivement sur le site de Amazon, en suivant ce lien

Sortie : avril 2016

Éditeur : auto-édition

Genre : Anticipation

Mon ressenti de lecture :

Profondeur : 8/10

Dimension de l’histoire : 7/10

Psychologie : 7/10

Qualité de l’écriture : 7/10

Émotions : 8/10

Note générale : 7,5/10

4° de couverture

Les surhommes. Nous les aimions. Nous les vénérions. Ils étaient nos modèles. Ils devaient être nos sauveurs. Puis Charles Goodman disparut. Et Waterman commit l’irréparable. La jalousie et la rancœur nous conduisirent alors aux meurtres. Et il ne resta bientôt plus un seul superhéros en vie. Nous fûmes maudits pour ce crime.

Désormais, nos vies sont figées dans un monde de folie, un monde violent, un monde éternel. Qu’attendre alors de Charles, de retour cinq ans plus tard, mais sans son ancien pouvoir ? Aidé de Vincent, un enfant spécial lui aussi, Charles Goodman va devoir affronter ses démons et trouver sa véritable mission. Parviendra-t-il à libérer les hommes de leur malédiction ? Le monde survivra-t-il au chaos ?

Charles repousse la nuit est un roman fantastique qui plonge ses racines dans nos peurs et nos espérances, pour mieux devenir un hymne à la fraternité et à la vie. Un roman à la croisée des genres, entre la fable intimiste et le thriller post-apocalyptique, qui interroge d’un regard neuf la figure universelle, et au combien actuelle du superhéros…

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

35 réponses

  1. Dans ma liste de lecture ce mois-ci, il est vrai que l’auteur a une belle personnalité. Merci à toi de le mettre en avant 😊😊😊

  2. Oh tiens ça pourrait bien me plaire cela!!!!!;)
    Et puis, c’est génial de voir des auteurs auto-édités ainsi mis en avant!

  3. Je l’ai rencontré lors du QDP 2016 grâce à David. Une personne très sympa. J’ai son livre à lire aussi.

  4. Je viens de le commencer 🙂

  5. Merci Yvan pour cette formidable chronique. Je suis très touché. Merci pour ton soutien précieux depuis plusieurs années. Un véritable moteur pour l’écriture. Et toujours un grand plaisir de te côtoyer sur les salons 😉

    • C’est à moi de te remercier pour ta belle humanité qui transpire de tes histoires. C’était sympa QDP hein ;-). Bon tu as raté le photo de l’année, tu aurais du photographier Craig Johnson tenant ton livre ! 😉

  6. Ben dis donc….tu donnes bigrement envie toi…. je le note donc sur ma liste de désirs à combler rapidement!!!!

  7. PA …… Une très belle rencontre sur le salon du QDP cette année. Tu peux remercier ta bonne fée et Yvan. Mais c’est qu’en plus j’apprécie beaucoup de connaître Charles et Vincent. Les « Vincent » sont à la bonne avec moi en ce moment. Je suis toujours en lecture. c’est lent, je sais. Mais je me relis tranquille le final. Je suis une enfant qui adore lire et relire son livre préféré. Yvan, cet auteur m’épate ! Merci

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Charles repousse la nuit – P.A. Thevenet | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. David a lu Charles repousse la nuit ! – les cibles d'une lectrice "à visée"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :