Double Je – Franck Thilliez

chronique littéraire

Franck Thilliez - Double JeAvec sa stature de romancier à succès, Franck Thilliez pourrait se contenter de reproduire les mêmes schémas encore et encore. Mais ce n’est pas du tout le genre du bonhomme, il est toujours à la recherche de manières de se renouveler. Dans ses romans, mais aussi dans le cadre d’autres expériences (écriture de nouvelles, adaptations radio…).

Avec ce Double Je, voici le genre d’expériences qui va assurément marquer l’auteur et titiller la curiosité de ses fans (tout en lui permettant de croiser de nouveaux lecteurs).

A ma connaissance, c’est une expérimentation assez inédite que de proposer à un auteur de thriller d’écrire une nouvelle qui sert de support à une exposition ponctuelle d’art contemporain.

Le mieux est encore de citer la page officielle de l’exposition pour décrire ce qui attend les visiteurs : « Partant du postulat qu’un artisan d’art, un artiste… et un criminel ont cette même fascination obsessionnelle du détail, l’exposition plonge dans le quotidien et l’intimité des métiers d’art, tout en racontant l’intrigue policière imaginée par Franck Thilliez ».

En ce qui concerne la nouvelle en elle-même, ceux qui sont habitués à ce genre d’histoires se retrouveront en terrain connu. Les codes du thrillers sont bien présents, pas de grande surprise à ce niveau et c’est assez logique. J’imagine aisément que l’écriture d’un tel récit devait tenir de l’exercice d’équilibriste, en tenant compte des fortes contraintes imposées par la mise en place de l’exposition. Je suis certain que cette intrigue prend tout son sens avec la visite de l’expo.

En tout cas, Franck Thilliez a réussi à mêler intelligemment les univers de l’intrigue policière et de l’art contemporain, utilisant les objets d’art comme parties intégrantes du récit, tout en s’appuyant sur les nouvelles technologies.

La nouvelle est présentée au format dépliant (avec l’affiche de l’exposition au verso). Franchement, pour 2,90 € vous auriez tort de vous priver, cette histoire étant avant tout une porte qui s’ouvre sur un univers de découvertes artistiques.

L’exposition se déroule au Palais de Tokyo du 24/03/2016 au 16/05/2016.

Lien vers la page de l’exposition au Palais de Tokyo

PALAIS DE TOKYO

13, avenue du Président Wilson

75 116 Paris

Double Je Franck Thilliez Palais de Tokyo

Double Je Thilliez Palais de Tokyo

Photo : Aurélien Mole

Advertisements


Catégories :Littérature

Tags:, , , , ,

20 réponses

  1. Super projet!!!!C’est assez inhabituel, je me laisserai bien tenter!!!!!
    Merci pour la découverte!!!!!

  2. Une idée plutôt intéressante ! Je ne pourrais pas voir cette expo, mais j’aurai bien aimé. Si quelqu’un fait des photos…

  3. Ce serait bien de lire la nouvelle et de voir l’exposition. Pauvres provinciaux que nous sommes. .. 🙂

  4. Pourquoi pas ?? Double je… ça me fait penser à ♫ Je, je suis libertine, je suis une catin ♪ de Vilaine Fermière. Il y a un double « je » dans les paroles de cette chanson ! 😀

  5. J’ai prévu de voir l’expo. Et avec le Palais de Tokyo, je m’attends au pire. J’ai déjà vu des expos où j’ai rien capté là bas et pourtant ça avait un rapport avec le livre !!!
    On verra bien 😉

  6. Je pense y aller vers la fin 😉

  7. Je trouve que c’est une idée géniale !! même si je ne pourrais pas non plus voir l’expo, je trouve ça original et inattendu.

  8. Go go go…je vais foncer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :