Interview 2016 – Jussi Adler-Olsen – Promesse

interview litteraire

Une interview du formidable auteur danois Jussi Adler-Olsen au sujet de son roman « Promesse« , sixième tome de sa série du Département V.

Lien vers ma chronique du roman

Merci à Julie pour la traduction !

Jussi Adler-Olsen - Promesse

« Promesse » est le sixième tome de la série, et vous arrivez encore et toujours à vous renouveler dans les thèmes que vous abordez. Est-ce que c’est à chaque fois un nouveau challenge pour vous ?

Oh oui ! Cette fois, j’avais besoin d’écrire un roman policier procédurier classique. Ça s’est fait une étape à la fois, et c’était très bien comme objectif. Par exemple, dans Promesse vous trouverez une course poursuite en voiture classique.

Si vous lisez la série Département V, chaque roman est écrit dans un style particulier. Cela fait vraiment partie de mon projet, d’explorer différents types de styles au sein de la même série.

Pour la première fois dans la série V, nous suivons étape par étape l’enquête proprement dite, y compris ses impasses. Je suis fier de dire que des enquêteurs de police m’ont raconté que c’était non seulement une bonne lecture, mais que l’histoire est également fidèle à la façon dont les choses se déroulent sur le terrain. Le rythme est plus calme que dans certains de mes autres romans, mais c’est quand même un thriller.

On est assez loin des sujets des deux précédents romans. Cette fois-ci, l’enquête débute suite à un fait divers qui semble très banal (et qui réserve pourtant bien des surprises)…

Est-ce que ce n’est pas souvent le « très banal » qui est la clé qui mène vers plein d’autres choses ? Je le pense.

Une grande partie de mon inspiration vient des événements du quotidien. Par exemple, le personnage de Wanda Phinn, dans ce roman.

J’étais à Londres, en route vers une réunion et j’ai remarqué une belle dame noire ayant le genre de travail que j’ai donné à Wanda Phinn et puis j’ai offert à cette dame inconnue une histoire. Ce fut une rencontre banale, mais elle est devenue extraordinaire pour moi.

Quel est votre secret pour tenir ainsi en haleine le lecteur sur 650 pages en partant d’un tel sujet ?

Tout d’abord, j’aime à penser que je tiens une bonne intrigue. Sans ça et une bonne histoire rien ne peut fonctionner, peu importe la façon dont vous écrivez.

Cela dit, chaque page de votre livre doit captiver le lecteur. Chaque page est un test. Ne sous-estimez pas vos lecteurs. Ils ont souvent lu plus que vous-même. En tout cas plus que vous ne le pensez.

Souvent, ils sont également plus intelligents que vous ne le pensez. Et ils voient à travers vous si vous n’écrivez pas quelque chose de crédible. Le lecteur est votre seule raison d’être si vous voulez vous faire publier, et vous devez le choyer.

Ce n’est pas généreux de ne pas donner au lecteur le meilleur de vous en tant qu’écrivain.

C’est assez incroyable à quel point vous arrivez à jouer avec le lecteur, une fois de plus, au sujet de vos personnages principaux. On en apprend d’ailleurs autant sur Carl, que sur Assad ou Rose (et on se pose encore plus de questions, à la fin de la lecture)… 😉

J’adore cette question ! C’est tout ce que je souhaite entendre.

Comme vous le savez, je ne suis pas en train d’écrire une série, en fait. Dès le début, mon projet était d’écrire un roman remarquablement long avec une intrigue couvrant les secrets individuels des personnages principaux.

Ce que j’ai écrit à ce jour, ce sont six « chapitres » qui peuvent également fonctionner comme des romans autonomes. Mais une fois que tous les romans de la série seront publiés, vous allez vous retrouver avec l’histoire globale que je projetais d’écrire.

J’ai un résumé complet de l’intrigue de l’ensemble du « roman V ». J’ai développé le contexte pour chacun des personnages principaux de cette longue histoire.

Quelle est la véritable histoire de Rose, d’où vient Assad et pourquoi, quelle vérité se cache derrière l’âme troublée de Carl (et ce n’est pas la moindre des questions) ? En fait, le roman que j’écris est révélateur de tout (ou presque tout) en ce qui concerne Rose.

Tout sera révélé à la fin de la série entière.

Jussi Adler-Olsen photo

 

Publicités


Catégories :Interviews littéraires

Tags:, , , ,

35 réponses

  1. Intéressant! Et M. Adler Olsen nous fait saliver à l’avance. Sachant que le série complète compte une dizaine de volumes, il nous reste encore pas mal de plaisir à prendre avant d’avoir le fin mot de toutes ces histoires. Promesse est en bonne place sur la liste de souhaits prioritaires! 🙂

  2. Épatante cette interview, je n’en ai lu que deux il faut que je rattrape mon retard

  3. Je ne lis pas tout entièrement! trop peur de découvrir quelques bribes du livre 😉 surtout que je dois lire dossier 64 et l’effet papillon avant 😉

  4. Bon mais je ne sais toujours pas moi, alors : c’est département V (vé) ou département V (cinq) ? 😉
    Chouette interview 🙂

  5. Quelqu’un peut-il me dire quel est le premier de la série ? Je n’ai pas encore lu cet auteur et je ne demande qu’à le découvrir. Très chouette interview, Yvan. Amitiés.

  6. Nom de zeus, je vais encore trépigner plus en attendant la suite, moi ! Parce que je le suis à la corde, à l’élastique du slip, même, et je brûle de tout savoir sur Rose, Assad et Carl. Surtout que je veux tout savoir avec l’épisode du marteau à clou et que je sais que Carl ne nous dit pas tout, le salaud.

    Merci Yvan, merci monsieur Adler-Olsen ❤

  7. Très sympa cette interview 🙂 Merci Yvan!
    Je devrais pouvoir la compléter avec l’heure qu’il nous a consacré hier en fin de matinée.
    Par exemple, je confirme: il y aura 10 tomes 🙂 Et il nous en a un dit un peu plus sur le rôle de chaque personnage dans ces tomes.
    Je traduis (fais traduire et fais corriger) son interview et publie j’espère d’ici demain 😉

  8. Epatante cette interview, tu l’as menée de main de maître et les réponses du tac-au-tac de l’auteur sont un régal ! Bon, je ne suis pas aussi pressée que vous, je n’ai lu que le 3ème (même pas dans l’ordre) mais je me suis attachée aux héros de ce Département et il faut bien avouer qu’ils priment autant dans ses romans que l’intrigue qu’ils doivent résoudre ! Oui c’est un coquin, il a tout compris ! 😉

    • Souvent je dis que l’ordre ce n’est pas important, avec Adler-olsen, c’est différent, comme tu le dis ce sont les personnages qui font une bonne partie de la différence.
      Ce mec a tout compris et à un sacré talent

  9. Il est démoniaque ce Jussi.
    Bon ben attendant encore un an !
    Et merci sire Yvan pour ce bel entretien 🙂

  10. Je viens d’acheter les 2 précédents. Oui j’ai du retard. .. arf !

Rétroliens

  1. Promesse – Jussi Adler-Olsen | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Regards croisés sur mon Top 30 des romans lus en 2016 – De la 20ème à la 16ème place – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :