Le loup peint – Jacques Saussey

chronique littéraire

Jacques Saussey - Le loup peintJacques Saussey est un vrai conteur populaire. Il le prouve une fois de plus tout au long de ce roman à la couverture aguicheuse (mais bien en relation avec l’intrigue).

Thriller animalier

Sous ce titre intrigant, Le loup peint, il y développe un récit divertissant qui propose son lot de surprises. Dès le départ, l’histoire tient en haleine, dans la veine de ses précédents thrillers, avec comme caractéristique de nous embringuer au travers de plusieurs pistes. Et puis, un roman qui se déroule dans le milieu vétérinaire et avec une femme dangereuse, c’est plutôt original.

Autant le dire de suite, ce qui a été un avantage pour certains lecteurs, a été un point faible me concernant. Sans entrer dans un détail qui ne ferait que déflorer les intrigues entremêlées, je dois dire que la partie en lien direct avec le titre n’aura pas rassasié ma soif de curiosité. Un sujet qui est en fait à peine effleuré, alors que le potentiel était immense. Un goût d’inachevé qui n’aura heureusement pas complètement gâché mon plaisir de lecture.

Oh oui ! oh oui !

Car du plaisir, il y en a, oh oui. Pour les protagonistes, au sens propre comme au figuré, vu qu’ils semblent tous avoir le centre de la pensée placé en dessous de la ceinture (c’est ludique, sexuellement explicite, mais assez caricatural). Pour le lecteur également, à travers cette histoire assez étonnante voire parfois étrange.

L’écriture de Saussey est à la fois fluide et alerte, sans fioritures mais pleine de bons mots. C’est d’ailleurs lors des passages où l’auteur se lâche que j’ai pris le plus de plaisir. A l’image de la seconde partie qui met en avant une équipe de bras cassés de la police, et qui est l’occasion pour lui de s’amuser lors de dialogues franchement savoureux. Auteurs, lâchez vous plus souvent, on en redemande !

Tousser, inspirer, expirer

Si l’intrigue m’a semblé toussoter quelquefois et n’a pas répondu à mes aspirations, les inspirations de Jacques Saussey à coups d’expirations langagières me resteront en mémoire.

Je répète ce que je disais en introduction, l’auteur est un vrai conteur populaire. Ne cherchez aucun sous-entendu dans mes propos, pour moi c’est une vraie qualité qui présage encore de chouettes moments à venir.

Sortie : 06 janvier 2016

Éditeur Toucan

Genre : Thriller

Notes :

Profondeur : 6/10

Dimension de l’histoire : 6/10

Psychologie : 6/10

Qualité de l’écriture : 7/10

Émotions : 7/10

Note générale : 6/10

Liens vers d’autres avis de blogueurs qui ont adoré :

Le shoot de Loley

Passion thrillers

4° de couverture

Vincent Galtier est vétérinaire dans une petite ville de Bourgogne. Depuis la mort accidentelle de son fils, son couple est à la dérive et il passe d’une maîtresse à une autre, sans autre satisfaction que celle de la chair.

Un soir qu’il vient de quitter le lit de sa dernière conquête, alors qu’il traverse une forêt isolée, une voiture occupée par d’étranges silhouettes tente de le tuer en le faisant sortir de la route. Quelques instants plus tard, c’est une scène de cauchemar qu’il découvre en arrivant chez lui.

De surprises en manipulations, il comprend qu’il est un pantin immergé malgré lui au cœur d’un complot dont l’objectif n’a rien de pacifique…

Advertisements


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

22 réponses

  1. Bon, pour ma part je passe mon tour. On dirait que c’est beaucoup trop osé pour ma prude personne. .. 😉

  2. Merci pour le lien Yvan, j’ai beaucoup aimé et les différences de point de vue sont enrichissantes.

  3. Douche froide ! C’est rare de te sentir aussi peu accroché. Comme tu le sais je l’ai dans ma PAL et vu les avis dithyrambiques de Loley et Sandra, je me demande de quel côté je vais pencher 😉

  4. Comme Nath je passe mon tour pour les mêmes raisons….;)

  5. Mais 6,5 c’est un bonne note.
    J’aurai aimé avoir 13 parfois lors de certains exam.
    Et tu as raison sur un point, Jacques Saussey est un super conteur populaire.
    Un peu comme les feuilletonistes du 19e.
    Merci pour ce franc avis mon ami 🙂

  6. Me voilà perdue….. que dois-je faire?????

  7. Bon tout va bien j’ai adoré pour ma part 😉 Je trouve l’explication du titre bien amenée et surtout la symbiose finale.

Rétroliens

  1. Le loup peint de Jacques Saussey (Toucan) | blacknovel1
  2. Le loup peint - Jacques Saussey | Des polars &a...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :