Ayerdhal

Ayerdhal

On s’est croisé pour la dernière fois en février dernier, au salon de Bruxelles. Tu déambulais dans les travées en touriste avec Sara. Toujours souriant, malgré la maladie.

Cette photo date des Imaginales 2014, où tu me dédicaçais ton bijou qu’est Bastards, un petit sourire en coin.

Putain, je t’aime Ayerdhal, tu vas manquer à beaucoup beaucoup de monde…

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:

11 réponses

  1. ô putain la sale news……. RIP Ayerdhal !!

  2. Je ne l’avais pas encore lu… Il faudra réparer vite ça pour lui rendre hommage.
    C’est Typiquement ce que j’ai écris sur Mention, n’attendez pas qu’il soit canonisé pour le lire… Et de mon côté j’ai attendu qu’Ayerdhal le soit pour le lire… Comme quoi… Les cordonniers… Tout ça tout ça… Farewell mister A…

  3. Triste nouvelle. En 2014, il m’avait dédicacé « Rainbow warriors », ce fut une jolie rencontre. Avec plein de sourires aussi. Et bien sûr un excellent moment de lecture ensuite.
    Hommage, souvenir… http://www.lumieresdelombre.com/archives/2014/04/09/29627090.html
    Mais je n’ai pas lu Bastards, je vais réparer également.
    Pensées douces pour tous ceux qui l’aimaient.

  4. Je n’ai pas eu le plaisir de découvrir Ayerdhal, mais ça fait toujours de la peine d’apprendre ce genre de départ prématuré. Condoléances à ses proches et ses lecteurs a qui il va manquer.

  5. Il faut vraiment que je lise Bastards… Depuis le temps qu’il est dans ma PàL !

  6. Je sais que tu aimais beaucoup cet auteur. Bel hommage mon ami

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :