Avec tes yeux – Sire Cédric

chronique littéraire

Sire Cédric - Avec tes yeux

Le nouveau roman de Sire Cédric va avoir quelques effets secondaires sur votre métabolisme.

Effets secondaires

D’abord au niveau des yeux. Les yeux bien évidemment. Qui s’écarquillent d’étonnement. Que vous allez fermer aussi, devant l’horreur de certaines situations, pour ne pas les sentir se révulser. Votre pouls ensuite, qui s’accélère inexorablement. Votre cœur aussi, qui a quelques ratés, réactions à vos hoquets de surprise. Vos tripes enfin, qui vous font un mal de chien à force de se tordre d’angoisse.

Sire Cédric ne fait pas du thriller tout à fait comme les autres. Bien sûr, on retrouve dans ce roman tous les ingrédients qui font un bon roman du genre : rebondissements, montée de la violence, psychologie travaillée des personnages… Mais l’auteur se fout un peu des conventions et a toujours aimé exploser les frontières des genres.

Exploser les frontières

Son thriller est mâtiné de fantastique, le tout imbriqué si profondément que l’atmosphère de mystère n’en est que plus prégnante. Le genre de fantastique intégré dans le quotidien d’un personnage, Thomas, qui ne comprend plus ce qui lui arrive.

Il semble voir à travers les yeux d’un odieux tueur en série qui torture ses victimes. Thomas spectateur ? Thomas qui sombre dans la folie ? Thomas acteur de l’histoire, très vite.

L’intrigue pourrait sembler cousue de fil blanc. Au contraire, elle est tissée d’un somptueux fil noir, tressée pour donner une intrigue complexe.

Slasher

Avec tes yeux est un cauchemar éveillé, un « slasher » comme on dit dans le milieu du cinéma. Un terme bien adapté, tant l’écriture et la manière de raconter de Sire Cédric sont très cinématographiques. Pas de fioriture inutile, l’écriture se met au service exclusif de l’intrigue, à coups de chapitres courts et de situations hyper expressives. Une plume qui arrive très vite à rendre réelle cette situation irréelle, et à vous faire croire à cette histoire les yeux fermés.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Sire n’a pas froid aux yeux. Certaines scènes sont difficilement soutenables (parfois un peu trop à mon goût), âmes trop sensibles, passez votre chemin.

Mais Sire Cédric est bien trop intelligent pour ne proposer qu’une accumulation d »horreurs. L’émotion est présente également, de quoi se retrouver avec une larme (l’arme ?) à l’œil.

Impossible d’anticiper les rebonds

Les ingrédients sont donc là pour passer un excellent moment de divertissement entre frissons et émotions. Une intrigue imaginative et dont il est impossible d’anticiper le prochain rebond. Avec, je dois dire, un sacré sadisme de l’auteur qui a le talent de nous faire croire qu’on va anticiper la suite des événements, alors que non, pas du tout…

Si vous aimez frémir, je ne peux donc que vous conseiller de venir passer quelques heures entre quatre yeux avec l’auteur. Un roman gothique, abouti dans le (les) genre(s). Il va falloir regarder la vérité en face, Sire Cédric, avec son arrivée dans la série Sang d’encre des Presses de la cité, prend un essor qui devrait lui permettre de toucher un plus large public encore. Pensez à manger léger avant de vous lancer dans l’aventure.

Sortie : 08 octobre 2015

Éditeur Presses de la cité

Genre : Fantastique / Thriller

Lien vers l’interview réalisée avec Sire Cédric au sujet de ce roman

Notes :

Profondeur : 7/10

Dimension de l’histoire : 8/10

Psychologie : 7/10

Qualité de l’écriture : 7/10

Émotions : 8/10

Note générale :7,5/10

7.5

Lien pour lire les premiers chapitres

4° de couverture

Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D’épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu’il a déjà fragile. Si ce n’était que ça !

Après une séance d’hypnose destinée à régler ses problèmes d’insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d’un autre, torturant une jeune femme… Persuadé qu’un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime.

Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

37 réponses

  1. J’aime beaucoup le dernier conseil « Pensez à manger léger… »
    Du coup, là, j’hésite. Je vais peut-être passer mon tour parce qu’une fois que j’ai pris mon p’tit déj, je n’aime pas le rendre !! 😉

  2. Je le veux toujours autant!!!Mais avec une aussi belle chronique, c’est quoi ce 7.5/10?????!!!!! , moi là je sentais le coup de cœur non???!!!!!
    Bon quoi qu’il en soit, je veux bien partir pour ce frissonnant roman!!!!!;)

  3. C’est bien la première fois que j’ai envie de découvrir Sire Cédric. Tu attises ma curiosité…..

    • Tu m’étonnes sur ce coup 😉

      • Et bien tu as raison d’être étonné. Je me suis mise aux toilettes (au cas où ……), j’ai lu un quart du livre. J’abandonne ! Je jette l’éponge, le livre et je tire la chasse. Je n’aime pas du tout. Même pas peur, au contraire, certains passages scabreux ont déclenché des fous rires irrépressibles. Je ne dois pas être « normale ». Ce n’est pas en tout cas ma tasse de thé

  4. Tu me mets l’eau à la bouche jeune homme 🙂

  5. Promis, je vais manger léger 😉

  6. Excellente interview d’un auteur que je trouve tout simplement génial. Rien que la couverture de ce nouveau roman me fait déjà flipper 🙂

  7. Je l’attends avec impatience ce livre!! Puis quel plaisir de savoir que je vais à nouveau le voir!!!! Que du bonheur yeahhhh!!!

  8. Moi qui suis sensible et dégueule facilement, je vais peut-être mettre un bandeau dodo de voyage pour lire quelques pages 😉

  9. J’avais lu « L’enfant des cimetières » et « De fièvre et de sang », et n’avais pas été plus emballé que cela. Et malgré ta chronique très élogieuse, je crois que je vais passer mon tour. Cet univers n’est décidément pas fait pour moi. 🙂

  10. T’as fait pipi dans ton slip de peur, alors ?? Ou alors t’as vomi tout ton 4H ?? 😀 Non, je passe mon tour, j’ai lu du Sire, mais même si j’ai bien aimé, il n’est pas mon chouchou. 😉 Attention, ceci ne veut pas dire que je n’aime pas le monsieur, hein !! Je ne voudrais pas finir avec l’enfant des cimetière, moi ! 😀

  11. Faudrait que je me penche sérieusement sur tout ça moi. J’ai pas un souvenir très mémorable du seul que j’ai lu.

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Avec tes yeux – Sire Cédric | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Quais du Polar 2016 – Compte-rendu – 01, 02 et 03 avril 2016 | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Saint-Maur en Poche 2016 : Compte-rendu du samedi 18/06/16 – Episode 1 : Saint-Maur, ça coupe le souffle ! – Cest Contagieux!
  4. Salon Saint-Maur en poche 2016 : Compte-rendu | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  5. Festival sans nom 2017, le salon du polar de Mulhouse – Info n°2 – Auteurs – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  6. Festival sans nom 2017, le salon du polar de Mulhouse – Info n°4 – Auteurs – Seconde partie – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :