Malefico – Donato Carrisi

chronique littéraire

Donato Carrisi - MaleficoEn l’espace de quelques romans, Donato Carrisi s’est forgé une carrière admirable, devenant une star internationale du thriller bien au delà des frontières de son Italie natale. Ce nouveau roman ne fera qu’asseoir davantage son statut.

Inoubliable(s)

Combien d’auteurs peuvent se targuer d’avoir à leur catalogue plusieurs personnages récurrents inoubliables ? Dans ce genre littéraire, ils se comptent sur les doigts d’une main. En parallèle à sa série démarrée avec Le chuchoteur, ce nouveau roman permet de retrouver deux des personnages rencontrés dans Le tribunal des âmes.

Premier constat, aucun besoin d’avoir lu le précédent opus pour profiter de ce Malefico. Carrisi a fait un sacré boulot pour contenter les nouveaux lecteurs autant que les habitués. Deuxième constat, alors que j’avais eu quelques réserves avec le précédent volet, celui-ci emporte mon engouement total, que dis-je mon enthousiasme !

Incredibile !

Malefico est un thriller très haut de gamme, du 5 étoiles. Une intrigue d’une profondeur étonnante, une narration parfaitement maîtrisée, des retournements de situations inimaginables et des personnages qui ont une vraie épaisseur. Incredibile !

Pensez-donc : les deux personnages principaux sont Marcus, prêtre du Vatican, qui a pour fonction de déceler le mal et dont le métier se rapproche d’un profiler ; et Sandra, enquêtrice photo au sein de la police. Deux profils atypiques pour une histoire qui l’est tout autant.

Sombre et documenté

Le mal ronge Rome de l’intérieur, jusqu’à ses institutions les plus immuables. A travers une intrigue époustouflante, richement documentée, Donato Carrisi nous plonge dans un récit particulièrement sombre (à l’image de son titre français et du titre original qui peut se traduire par « Le chasseur des ténèbres »).

On pourrait penser que tout a déjà été rabâché sur le concept du mal. Ce serait méconnaître le talent hors-normes de l’auteur italien qui apporte ici un éclairage inédit et une originalité qui fait sortir ce roman du lot. Le bagage de l’écrivain n’y est pas étranger, avec sa spécialisation en criminologie. Des compétences qui changent tout en terme de crédibilité de l’histoire et de ses personnages, c’est criant.

Tradition et modernité

Un récit trouble, d’autant plus qu’il est basé sur nombre de faits réels, entre visite d’une ville de Rome loin des clichés touristiques et révélations fracassantes sur certaines de ses institutions. A la fois proche des traditions, résolument moderne et franchement iconoclaste.

Le roman est une vrai réflexion sur la nature humaine, d’une intensité rare, superbement écrit. Et que dire du final (en cascade), impossible à anticiper et diablement surprenant. Le genre de fin qui vous fait ouvrir de grands yeux, entre effarement et admiration.

Clairement l’un des meilleurs Donato Carrisi. Malefico ? Magnifico !

Sortie : 16 septembre 2015

Éditeur : Calmann-Lévy

Genre : Thriller

Notes :

Profondeur : 9/10

Dimension de l’histoire : 9/10

Psychologie : 8/10

Qualité de l’écriture : 8/10

Émotions : 8/10

Note générale : 8,5/10

8.5

4° de couverture

Marcus est un pénitencier. Un prêtre capable de déceler le mal enfoui en nous. Mais il ne peut pas toujours lui faire barrage.

Sandra est enquêtrice photo pour la police. Elle photographie les scènes de crime. Et ferme parfois les yeux.

Face à la psychose qui s’empare de Rome ils vont unir leurs talents pour traquer un monstre. Ses victimes : des couples. Une balle dans la nuque pour lui. Une longue séance de torture pour elle.

Quel set l’être maléfique qui ne tue que des jeunes amoureux ?

Advertisements


Catégories :Littérature

Tags:, ,

36 réponses

  1. Ta chronique me donne envie de le sortir de ma PAL rapidement ;-).

  2. Va vraiment falloir que je m’y mettes a cet auteur!!!!!La honte!!!!!Italien et talentueux, c’est bizarre que je ne m’y sois pas mis avant!
    Ta chronique donne bien envie de ce jeter sur ce nouvel opus!!!!!;)

  3. Il me tente grave celui-là ! J’adore Carrisi même si son »Tribunal des Ames » était faiblard pour moi. Mais tu as l’air de dire que sa suite est bien mieux réussie ce qui me rassure 🙂

  4. J’aime beaucoup cet auteur! Ce livre fait partie de mes prochains achats 🙂

  5. J’adore cet auteur alors il faut que je le lise !:D

  6. Héhéhéhé, j’ai un sourire carnassier en lisant cette chronique qui n’a pas pris de retard… un jour, c’est votre président qui m’appellera pour que je le dépanne. PTDR

    Je pense que je vais l’acheter….mdr je l’ai déjà ! Il m’arrive de te battre sur une longueur, mais niveau lecture, j’ai du retard !!

    « le concept du mâle » oh il reste tant de choses à dire sur le mâle… oups, je me suis trompée de mâle !! Tu parlais du MAL… ce roman m’intrigue parce que Rome, j’aimerais la voir, même le Vatican, tiens, mais j’oserais pas y entrer sinon ils risquent de me garder.

    Belle chronique mon vieux ! Une fois de plus… kiss à madame et à Néva.

    • oui oui tu as une part non négligeable de responsabilité dans cette chronique 😉
      Faut le lire, mais je te préviens, après l’avoir lu, plus jamais tu ne voudras te balader dans le Vatican 😉

      • Je ne suis pas un petit garçon de 4-5 ans, donc, je risque moins ! Sinon, une ceinture de chasteté comme le portait les femmes de l’époque pour éviter de se faire violer ;-))

        J’aime avoir une part de responsabilité dans une chronique ! J’aime rendre service et tu remarqueras que j’ai toujours les dernières nouveautés sous le coude ! Combien de grammes la fois prochaine ?? Comment tu as trouvé l’expérience ? Moi, je suis toujours in love de ma kobinou.

  7. En stock et très prochainement au programme.
    J’étais resté sur un moyen + avec Le Tribunal des Âmes (surtout après Le Chuchoteur), on va voir si celui-ci redresse le cap.

  8. Plus j’ai aimé « le chuchoteur » et sa suite, plus j’avais pas accroché au « Tribunal des âmes ».
    J’y avais pas retrouvé l’halant de l’auteur.
    Mais là j’avoue que tu me donne vraiment envie d’y revenir.
    Je vais donc suivre ton conseil mon ami et me replonger dans les arcanes du mal.
    Merci pour cette nouvelle et encore belle chronique 🙂

  9. Il est trop fort notre Mulot.
    Et en plus il sait s’entourer le Bruno.
    Bel anniversaire et longue vie à Passion Polar

  10. Ha oui quand même!
    J’ai un retard fou avec cet auteur. Je n’ai lu que le chuchoteur et j’avoue que j’en ai un très vague souvenir. .

  11. Une prochaine lecture pour moi!!

  12. Ce livre est dingue ! Mais je me suis rendue compte que c’était en quelque sorte la suite du Tribunal des Âmes que je n’ai pas lu.. Dommage mais je compte vite me le procurer 🙂

Rétroliens

  1. Regards croisés sur mon Top 30 des romans lus en 2015 – De la 15ème à la 11ème place | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Quais du Polar 2016 – Compte-rendu – 01, 02 et 03 avril 2016 | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. « Malefico » de Donato Carrisi – La chronique qui fait acte de pénitence ! – Cest Contagieux!
  4. Romans – Ma sélection des sorties en poche 2016 | EmOtionS – Blog littéraire et musical – Chroniques, avis, comptes-rendus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :