Chicagoland – Fabrice Colin et Sacha Goerg, d’après R.J. Ellory

chronique littéraire

10405329_10152942924876923_8109406502331966429_n

Habituellement je ne suis pas lecteur de bande dessinée. Je n’ai aucune culture BD, sorti de mes lectures adolescentes fort lointaines.

Trio gagnant

Pourtant, je n’ai pas voulu rater la sortie de Chicagoland. Pensez donc ! Une BD tirée d’une magnifique nouvelle d’un de mes auteurs préférés de romans noirs, R.J. Ellory (voir ma chronique de la nouvelle en suivant ce lien), mise en mots par Fabrice Colin, auteur protéiforme dont j’apprécie également beaucoup les romans. Et la curiosité de découvrir le talent de Sasha Goerg en tant qu’illustrateur.

Rendez-vous en terre inconnue donc pour moi (mais en prenant mes précautions, je ne suis pas aventureux à ce point).

Peinture de l’Amérique des 50’s

Voici donc une histoire typique de l’univers Ellory, plongée dans l’Amérique des années 50 autour de thématiques fortes et récurrentes chez l’auteur (dont la peine de mort). Un récit à l’émotion prégnante, qui mêle différents points de vue d’une même enquête, avec l’humanité si caractéristique de l’auteur anglais. Récit en trois parties, trois visions d’un même meurtre et de ses conséquences : la sœur de la victime, le flic en charge de l’enquête et le meurtrier en personne.

L’histoire est forte, une peinture de cette Amérique des 50’s à travers un fait divers tragique et beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît (quel final !).

J’en arrive à l’œuvre graphique en elle-même. D’abord pour souligner le remarquable travail d’auteur de Fabrice Colin qui a su synthétiser en bulles ce que R.J. Ellory avait pris le temps de raconter à travers sa prose.

Exercice de style

Le rendu est excellent, conforme à l’idée originale et à l’ambiance de la nouvelle. Un intéressant exercice de style que de recomposer cette histoire, de la découper, de la modeler afin de coller au rythme qu’impose le roman graphique.

Passons au dessin maintenant, à travers mon regard néophyte. Face à ma méconnaissance de la discipline, je ne parlerai qu’en présence de mon avocat qu’à travers mes émotions. J’y ai clairement retrouvé l’ambiance de la nouvelle d’Ellory, avec à la fois une vraie immersion dans ces années 50 et une manière de mettre l’histoire en image assez intemporelle parfois. Paradoxal sans doute mais une jolie mise en lumière d’une histoire universelle.

Tout en ambiance

Des dessins tout en ambiance donc, qui mettent en avant les personnages avant tout dans des décors plus ou moins présents, parfois à peine esquissés pour favoriser les sentiments.

Une belle expérience que cette lecture inhabituelle pour moi, forte d’une intrigue magnifique et du travail très personnel de Fabrice Colin et Sasha Goerg. Franchement, j’en redemande.

Sortie : 09 septembre 2015

Éditeur Delcourt / Mirages

Genre : BD / roman noir

Note générale : 8/10

8

4° de couverture

Alors que le meurtrier est sur le point d’être exécuté, la soeur de la victime, le flic qui a mené l’enquête et le tueur reviennent sur les circonstances de sa mort pour tenter de comprendre ce qui s’est passé. Les apparences sont trompeuses. Seuls leurs trois témoignages pourront révéler la triste

vérité. Un récit dramatique renforcé par les dessins élégants de Sacha Goerg.

 

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

11 réponses

  1. Ellory réussit même à te faire lire de la bd? ? A quand les recettes préférées de Rj ou ses secrets de jardinage ?? 😉

  2. Ca pourrait me plaire . La BD, pas trop mon truc, mais là, je crois que ca vaudrait le coup d’œil!!!!!Merci de ce partage!!!!! 😉

  3. J’ai vraiment du mal avec la Bande Dessinée.
    Trop de niveau de lecture, soit je suis le texte soit les illustrations. Mais les 2 ensemble j’y arrive pas.
    Le texte lui me parle plus et surtout provoque mes propres images, du coup ça vient se superposer à celle de l’illustrateur et ça devient fouiili.
    Mais merci pour cette découverte. du coup j’irai lire la nouvelle, héhé 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :