Saint-Maur en Poche 2015 – Interview d’un des organisateurs

Marie Saint Maur en pocheLes 20 et 21 juin 2015 se déroulera la septième édition du salon littéraire Saint-Maur en poche.

Ce salon est devenu un incontournable pour ceux qui aiment rencontrer des auteurs prestigieux dans une ambiance unique. Cette année, le plateau est d’une variété et d’une richesse incroyable !

Quoi de mieux pour vous mettre l’eau à la bouche que de donner la parole à un des organisateurs du salon. Merci donc à Marie de venir nous parler de cet événement et de partager avec nous sa passion.

Le site internet de Saint-Maur en poche

Saint Maur en poche 2015 - cinéma

Peux-tu nous préciser ton rôle dans ce formidable événement ?

Je suis un membre de l’équipe. Ce festival c’est avant tout un travail d’équipe. Mon rôle est plus précisément de faire le lien entre les différentes entités et de superviser l’ensemble. Je suis une sorte de coordinateur général en fait.

Pour cette septième édition, vous avez décidé de faire encore plus fort que par le passé ! Si tu devais nous résumer à quoi nous devons nous attendre ?

D’abord nous avons à nouveau un casting incroyable. 180 auteurs dont 12 internationaux et pas des moindres comme tu sais. J’en profite pour remercier au passage les éditeurs et leur implication croissante dans cette grande fête du livre.

Avec la thématique « Saint Maur en poche fait son cinéma« , nous avons également des personnalités du monde de l’audiovisuel qui viendront nous parler des ponts entre le livre et son adaptation. Cela promet de beaux moments au Café littéraire.

Grande nouveauté cette année, le cinéma le Lido projettera 3 films. 2 samedi et 1 dimanche avec les cinéastes et les auteurs. Ca va être énorme et… il n’y aura pas de place pour tout le monde !

On parle peu de la jeunesse, mais c’est un tiers du salon tout de même, avec 60 auteurs pour petits, enfants et ados. De grands noms et des petites perles à découvrir. Ils feront des lectures et des ateliers tout le week-end et dimanche, une conteuse et son musicien nous feront un superbe spectacle. Casimir sera avec nous également les deux après midi, les quarantenaires vont pouvoir faire le plein de selfies !

Nous avons commandé le beau temps mais cela ne dépend pas de nous parait-il, par contre, l’ambiance unique, festive et merveilleuse de Saint Maur en poche sera assurément au rendez-vous.

Le parterre d’auteurs invités est exceptionnel ! Comment procédez-vous pour choisir les auteurs, entre habitués et nouvelles têtes ?

D’abord nous essayons de coller à notre thématique autant que possible. Ensuite, nous essayons de renouveler nos auteurs pour ne pas lasser le public et aussi parce que nous avons envie de rencontrer nous-même de nouvelles plumes. C’est un peu compliqué évidemment, mais cette année c’est une belle réussite avec 60% de nouveaux auteurs.

Enfin, c’est surtout de la passion qui nous anime. Nous invitons ceux que nous aimons et aussi, ceux que les éditeurs nous suggèrent parfois et ceux que les clients de la Griffe Noire nous demandent. Nous mélangeons les grands noms pour attirer le public et nos coups de cœur, pour les faire découvrir aux visiteurs.

Pour l’anecdote, j’étais un peu embêtée de voir qu’en polar le taux de renouvellement n’était que de 36%, nous en avons parlé et en fait, nous avons la chance d’avoir chaque année avec nous, la crème du polar français donc… pourquoi chercher ailleurs ?

Ce que j’aime tant dans ce salon, c’est cette ambiance kermesse et bon enfant. Pourtant on sent que tout est minutieusement organisé. Devant le succès grandissant du salon, comment travaillez-vous pour maintenir cette ambiance unique ?

Oui, l’ambiance ! C’est un personnage à part entière de cet événement. Elle a toujours été là, impalpable et évidente. A quoi tient-elle ? Le ton donné par Jean, Gérard et notre équipe assurément. Nous ne sommes pas là pour nous prendre la tête, pour organiser une grande messe littéraire conventionnelle, mais véritablement pour fêter notre passion des livres.

C’est la même ambiance quand vous entrez à la Griffe Noire. C’est un lieu où tous ceux qui aiment les livres s’y sentent bien. Il redonne tout de suite de la bonne humeur, de l’envie et émoustille la curiosité… Reproduire une Griffe Noire géante de 1 500m2, sous la forme d’un marché extérieur c’est encore multiplier l’effet euphorisant de l’ensemble.

Et puis, les auteurs et les visiteurs viennent là dans un état d’esprit très positif. Comme un rendez-vous annuel que chacun se réjouit se revivre chaque année. On dirait que tout le monde est heureux et vient prendre un bain d’énergie positive. Je suis surprise de le ressentir aussi fort à chaque fois. En tout cas c’est une sacrée expérience à vivre pour tout le monde.

Saint Maur 2014 1

Photo de Saint-Maur en poche 2014, juste avant l’arrivée de la plupart des visiteurs

Comment se déroule une telle organisation et ses différentes étapes ?

Après l’événement, nous discutons de la thématique de la prochaine édition avec l’équipe de la Griffe Noire et ensuite nous présentons notre idée aux élus à la Culture de la mairie de Saint Maur et décidons ensemble du budget nécessaire pour mettre en œuvre notre projet.

L’unité Communication de la Ville s’attache alors à créer l’affiche et nous nous occupons ensemble de toute la communication à faire autour de l’événement avec notre agence d’attachés de presse. De mon côté, je rédige le projet et le dossier du festival, fais des demandes de subvention, le présente aux éditeurs.

A la librairie Jean Casel, Gérard Collard et tous les libraires de la Griffe Noire, font leur « whishing list » d’auteurs. C’est alors à mon tour d’être en contact avec les attachés de presse pour inviter les auteurs et prévoir la logistique pour les faire venir. Avec la médiathèque Germaine Tillion, nous organisons la venue d’auteurs jeunesse dans les classes de primaires.

En parallèle du casting, nous nous coordonnons avec l’équipe Animations de la Ville pour prévoir tous les besoins logistiques et avec Fred (son rédacteur en chef) pour imaginer la ligne éditoriale du café littéraire puis l’organisation de la captation.

Je suis aussi en relation avec les collèges Rabelais et Jeanne d’Arc pour impliquer les collégiens dans le Prix Saint Maur en poche et la radio du Rablog.

Une fois le casting complété, les libraires s’occupent de sélectionner les livres pour les Prix Saint Maur en poche et de préparer les commandes de livres, l’affichage du festival et la déco générale, le « plan de table » des auteurs…

Pendant ce temps je mets aussi en place les animations en jeunesse, nous organisons le Café littéraire avec Fred et les journalistes qui vont l’animer, puis sa décoration, mais aussi l’espace des Deblogueurs. Cela permet de faire le programme que nous diffusons généralement à partir de fin mai.

Après tout cela… nous gérons mille petites choses jusqu’au grand jour ! Le jour J, chacun a un rôle bien défini et complémentaire dans l’organisation afin qu’on n’en sente pas le poids et que la légèreté soit de mise pendant les deux jours.

Le salon n’est pas qu’un rendez-vous de dédicaces, mais également un vrai lieu de partage, entre conférences et manifestations diverses…

Tout à fait. D’ailleurs, je retourne de ce pas travailler sur le programme de toutes ces animations dont le détail va vous être dévoilé cette semaine sur le site saintmaurenpoche.com.

Rendez-vous le 20 juin !

Ci-dessous mon compte-rendu de l’an dernier, pour vous donner une idée de cette part de magie qui se propage durant les deux jours de salon.

Compte-rendu de l’édition 2014 de SMEP

Advertisements


Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

21 réponses

  1. Merci de ce beau compte rendu une nouvelle fois c’était très instructif! J’ai vraiment hâte d’être au 20 et 21 Juin!

  2. Et bien, un futur beau rendez vous! 😉
    Très intéressante encore une fois cette interview, ça donne trop envie! 😉

  3. je me le ferai bien ce salon là, malheureusement il est loin, et pis surtout il est mal placé pour moi dans l’année !! tu me le feras vivre par procuration mon bon Yvan ! 🙂

  4. c’est sympa encore une fois comme interview 😉 c’est long encore jusqu’au 20 juin !!!

  5. Oh merci pour cette interview passionnante qui donne vraiment envie de venir !!!

  6. C’est une super bonne idée, Yvan, que de donner la parole à ceux qui travaillent dans l’ombre pour que nous visiteurs nous sentions à l’aise dans ces salons. On n’a pas idée de la somme de travail que représente l’organisation d’un tel évènement. Alors à Marie et ses collègues organisateurs, pour leur passion et leur engagement, merci et encore bravo. Je suis sûr que cette année sera encore une réussite…

  7. Bravo pour ceux qui bossent dans l’ombre… le jour du salon, moi, je serai au soleil, si tout va bien 😉

  8. Mais heu, c’est quand Saint Maur en Poche ?
    C’est dans trop longtemps encore !
    Merci pour ces coulisses, c’est sympa aussi de voir le salon par l’autre bout de la lorgnette.
    Et vive et vivement SMEP 2015 🙂

  9. A reblogué ceci sur Collectif polar : chronique de nuitet a ajouté:
    Jusqu’au 20 juin je vais vous bassiner avec Saint Maur en poche.
    Et quand ce sera pas moi et ben ça pourra être Yvan 🙂 😉

  10. Excuse moi je suis grave à la bourre cette semaine. Je n’arrive plus à suivre!
    T’as encore fait saliver tout le monde sur St Maur , j’espère que beaucoup seront convaincus qu’il ne faut pas rater ce rendez vous 🙂

  11. Je suis contente car j’irai le samedi. Ca sera la première fois !!!!! et pas la dernière à mon avis 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :