Prendre Lily – Marie Neuser

chronique littéraire

prendre-lily-marie-neuserCe bouquin est différent.

Balayées, vos belles certitudes concernant les polars. Dépoussiérées, vos merveilleuses habitudes de lecture. Soufflée, cette monotonie qui parfois vous prend à force de lire tant de récits qui se ressemblent.

Polar… ou pas

Prendre Lily est un polar, certes. Quoi que… Permettez moi d’en douter une seconde (ah, cette manie de toujours vouloir tout coller dans des boites).

Marie Neuser nous propose, en fait, un roman hybride. A la fois polar, chronique d’une époque, dissection d’une enquête, reportage romancé ou encore récit psychologique, son roman (d)étonne et sort de l’ordinaire.

C’est le premier volet d’un diptyque consacré à un fait divers qui a passionné les foules de 1993 à 2011 et fait s’arracher les cheveux des enquêteurs italiens et anglais. Tant qu’à faire, autant que ce soit une française qui s’y colle.

Loin de vos habitudes

Le roman a beau se baser sur une histoire vraie, on est loin d’une banale retranscription des faits. A la fois récit analytique que psychologique, l’auteure nous plonge tout entier dans une enquête qui n’en finit pas. A travers les yeux, l’esprit et les failles de l’un des policiers anglais, elle nous permet de suivre l’enquête pas à pas.

A des années-lumière de ce que propose la plupart des polars ou thrillers, le récit nous démontre combien la quête de la vérité est un travail de longue haleine et un labeur de fourmis. Des années de recherches pour trouver une piste ; entre flair et chance (et parfois un sacré manque de flair également).

L’enquêteur se compare à « un flic téléporté dans un film de Bergman » et compare l’investigation à « la traque silencieuse d’une mante religieuse camouflée en pétale, adaptant son souffle au souffle de sa proie, laquelle, consciente elle aussi du danger qui l’observe, a soigneusement choisi une place dans le vent qui disperse son odeur et brouille les codes de l’attaque. »

Accro

Cette citation décrit parfaitement ce que traversent les personnages et la manière dont se développe l’histoire. Mais n’allez pas croire que ce roman de tout de même 520 pages en devient un pensum. C’est tout le contraire, le début, qui peut sembler lent, nous plonge tant au fond de l’intrigue qu’on en devient vite accro.

Oui accro à cette description minutieuse et réaliste. Fasciné surtout à l’écriture de Marie Neuser, très au dessus de ce que l’on peut lire habituellement dans le genre. Une plume fouillée, d’une expressivité rare, d’une verve souvent éclatante. Une écriture d’une belle intelligence, très vivante et jamais barbante.

Pas de rythme effréné, pas de rebondissements abracadabrants, oui ce bouquin est différent. Si vous voulez sentir ce qu’est une vraie enquête de police, tout en partant à la rencontre de personnages étonnants, mis en lumière par la grâce d’un style éclatant, Prendre Lily est fait pour vous.

Le livre en un seul mot : Admirable.

Mon interview réalisée avec Marie Neuser au sujet de ce roman

Lien vers la belle chronique de 4deCouv

Sortie : 15 mai 2015

Éditeur : Fleuve Editions

Genre : Polar (ou pas…)

Notes (sur 5) :

Profondeur : ♥♥♥♥ 1/2

Dimension de l’intrigue : ♥♥♥♥ 1/2

Psychologie : ♥♥♥♥ 1/2

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥♥ 1/2

4° de couverture

Une mère de famille retrouvée assassinée dans sa baignoire, les seins tranchés, les doigts comme un écrin renfermant deux mèches de cheveux. Le corps d’une étudiante coréenne abandonné la nuit dans un quartier désert. Et des jeunes femmes qui témoignent : leurs cheveux coupés net, tandis qu’elles vivent, marchent, respirent dans une petite ville balnéaire d’Angleterre qui ne connaît pas les débordements.

Non loin de la salle de bains de Lily Hewitt vit Damiano Solivo. On lui donnerait le bon Dieu sans confession si ce n’étaient ces déviances auxquelles il s’adonne en secret. Mais son épouse peut le jurer : Damiano est innocent. Damiano est même victime. Victime, oui : de la complexité d’une machinerie sociale et judiciaire qui sait comment on façonne les monstres.

Premier volume d’un diptyque tiré d’un fait divers qui tourmenta l’Italie et l’Angleterre de 1993 à 2011, Prendre Lily, raconte la traque d’un psychopathe identifié.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

55 réponses

  1. Je sais qu’il faut que je le lise celui-là et toi qui en rajoute une couche !!!! C’est pas juste .
    Bises au passage 🙂

  2. Et on la prend dans quel sens, Lily ??? Désolé, mais le titre à tout d’un titre d’un film classé XXX.

    Bon, je note, on ne sait jamais… 😉

  3. Très alléchante chronique que voila, mon cher ami. Et quoi qu’en dise la belette, je me laisserai probablement aller à la prendre, cette Lily… Quand et où, c’est une autre question…
    Bonne journée. 🙂

  4. Prendre Lily et mourir…
    Ah non c’est Venise ça. Une fois qu’on l’a vu ^^
    Ca a l’air vraiment bien ce bouquin. Une fois de plus je n’en ai pas entendu parler. Merci mon Yvan 🙂

  5. Admirable: rien que ça!!!!Et bien il me faut le découvrir alors!!!!!;)

  6. Je rejoins ton avis, même si j’ai eu un peu de mal avec le rythme (surtout en milieu de roman).
    J’ai hâte de découvrir la seconde partie.

  7. Ca tombe vraiment bien que tu en parles…car je vais le commencer….J’adore cette auteure!!!!

  8. Moi qui avait réussi à vider un peu ma PAL, mais bon, une PAL ça sert à ça non? Merci.

  9. Gros coup de coeur pour moi aussi.
    Et ravie de la revoir à saint maur en poche 🙂

  10. Il est vraiment excellent 🙂 !! Je suis contente que tu aies aimé ^^

  11. Super ! Un livre un peu différent ! C’est la première chronique que je vois à son sujet. Je note. Merci.

  12. j’aime bien ton nouveau truc de résumer d’un mot ton ressenti!
    si celui-ci est admirable, je n’ai pas besoin de plus de mots pour m’y intéresser 🙂

  13. Écouté sur Europe 1 : la meilleure auteure de romans française ! Avec tous ces commentaires élogieux, me reste plus qu’à l’acheter !

  14. Comme j’ai vu que le second opus était dans ton Top 2016, j’ai eu la curiosité de venir voir ce que tu avais pensé du premier ! Ton enthousiasme me pousse à fouiller dans ma PàL où les 2 « volets » attendent depuis un moment mon bon vouloir. Tu as réveillé ma curiosité envers cette auteure, merci !

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Prendre Lily – Marie Neuser | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Regards croisés sur mon Top 30 des romans lus en 2015 – De la 15ème à la 11ème place | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Prendre Gloria – Marie Neuser | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  4. Romans – Ma sélection des sorties en poche 2016 | EmOtionS – Blog littéraire et musical – Chroniques, avis, comptes-rendus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :