Nous sommes Charlie – 60 écrivains unis pour la liberté d’expression

chronique littéraire

Nous sommes Charlie - Le livre de pocheTout juste un mois après les terribles événements qui ont changé la France et ont insufflé un élan citoyen incroyable, Le livre de poche sort ce recueil de textes. 60 écrivains unis avec la même volonté de défendre la liberté d’expression.

L’ensemble des acteurs du livre a donné de son temps et de son argent pour que vive cette belle initiative dont les bénéfices seront reversés à Charlie Hebdo. 5 euros, ce n’est rien pour un tel recueil.

Dans un délai incroyablement court, l’éditeur a réussi à rassembler cette meute d’auteurs, regroupés sous une même bannière et brandissant leurs stylos comme arme. Leur intelligence et leur liberté de penser aussi.

60 textes forcément inégaux, certains se contentant d’une ou deux maigres lignes, d’autres de plusieurs pages. De l’analyse au cri de ralliement, du souvenir au texte très personnel… il y a de tout dans ce recueil.

L’éditeur a eu la bonne idée d’entrecouper les textes des auteurs actuels, d’extraits de Voltaire, Diderot ou encore Hugo. Pour prouver que le sujet de la liberté d’expression n’est pas neuf et qu’il faut défendre cette liberté jour après jour contre l’obscurantisme.

Sans vouloir détailler tous les textes proposés, j’ai une pensée plus particulière pour les mots de Maxime Chattam qui résonnent cruellement par rapport à son roman en cours d’écriture, pour Ian Manook et son texte si touchant, pour Frédérique Deghelt qui pense à la mère de ces terroristes, pour Dominique Fernandez et Marc Lambron qui nous font prendre conscience à quel point cet événement a touché le monde entier, pour Fabrice Humbert et Romain Puértolas avec leur belle idée de parler du sujet à travers une fiction (grave ou drôle), pour Katherine Pancol et son poème enjoué, pour BHL et son texte très juste, pour Eric-Emmanuel Schmitt et son mordant manuel du fanatique…

Quoi que vous cherchiez, et même si vous ne cherchez rien, vous en trouverez un bout dans ce livre. Une lumière contre l’obscurité qui tente de nous éteindre. Voilà ce qu’est ce recueil. Continuons à allumer de telles lumières.

Sortie : 06 février 2015

Éditeur : Le livre de poche

Notes (sur 5) : ♥♥

4° de couverture

Face à la tragédie, des voix s’élèvent contre la barbarie qui a voulu mettre à genoux la liberté d’expression. C’est de la volonté de les rassembler en un recueil, que naît, dès le lendemain de l’attaque contre Charlie Hebdo, l’idée de cet ouvrage, mêlant textes classiques fondamentaux et paroles d’auteurs contemporains.

Les auteurs :

Jacques ATTALI, Gwenaëlle AUBRY, BEAUMARCHAIS, Frédéric BEIGBEDER, Laurent BINET, Julien BLANC-GRAS, Évelyne BLOCH DANO, Vincent BROCVIELLE, Noëlle CHATELET, Maxime CHATTAM, Philippe CLAUDEL, André COMTE-SPONVILLE, Gérard de CORTANZE, Delphine COULIN, Charles DANTZIG, Frédérique DEGHELT, Nicolas DELESALLE, DIDEROT, Catherine DUFOUR, Clara DUPONT-MONOD, Jean-Paul ENTHOVEN, Nicolas d’ESTIENNE D’ORVES, Dominique FERNANDEZ, Caroline FOUREST, Jean-Louis FOURNIER, Philippe GRIMBERT, Olivier GUEZ, René GUITTON, Claude HALMOS, Victor HUGO, Fabrice HUMBERT, Guillaume JAN, Jean-Paul JOUARY, Marc LAMBRON, Frédéric LENOIR, Bernard-Henri LÉVY, François-Guillaume LORRAIN, Ian MANOOK, Fabrice MIDAL, Gérard MORDILLAT, Anne NIVAT, Christel NOIR, Véronique OLMI, Christophe ONO-DIT-BIOT, Katherine PANCOL, Bernard PIVOT, Patrick POIVRE D’ARVOR, Romain PUÉRTOLAS, Serge RAFFY, François REYNAERT, Tatiana de ROSNAY, Elisabeth ROUDINESCO, Eric-Emmanuel SCHMITT, Colombe SCHNECK, Antoine SFEIR, Isabelle STIBBE, Émilie de TURCKHEIM, Michaël URAS, Didier VAN CAUWELAERT, VOLTAIRE.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:

34 réponses

  1. Il faut que je le prenne pour le geste. Je sais que je n’aime pas les nouvelles mais c’est important de le lire 🙂 !

  2. Dans ma PAL. J’ai été surprise d’y trouver Victor Hugo en le feuilletant rapidement (je n’avais pas été attentive à la liste), mais c’est effectivement une très bonne idée que d’y avoir inséré quelques extraits d’auteurs « classiques ».

  3. Je pense craquer…….;) Le geste, le panel d’auteurs, la lutte contre l’obscurantisme, toussa, toussa……….;)

  4. Je viens enfin d’acheter 13 à table, celui-ci sera ma prochaine action contre ce qui me révolte…

  5. Tu as raison mon ami, ces textes ou du moins certains résonnent en nous, on y trouve tous un petit quelque chose qui nous parle. Il y en a des recueillis, des militants, quelques fictionnels et même des irrévérencieux et bien d’autres encore, 60 cris pour défendre la tolérance, l’amour, la solidarité mais aussi pour l’éducation, le partage de celle-ci et là ça me parle.
    Oui, acheté ce titre est un acte militant, même s’il est facile et qu’il nous donne bonne conscience.
    Il faut que cet achat soit un actes militant et que ça lecture poursuivre l’élan citoyen qui a fait que nous étions et que nous restons Charlie.

  6. Merci pour cette chronique qui donne vraiment envie de se plonger dans ce recueil. Quand j’en ai vu la publicité, je me suis dit que je me devais de l’acheter, et après cet avis, je vais me dépêché de me le procurer.

  7. Bon comme quoi, ta chronique sert a quelque chose….Je viens de l’acheter…..;)….J’ai fermé les yeux par contre à tout l’étalage de nouveautés…………Allez je vais voir ce que ca donne et que renferme tous ses jolis mots derrière de belles idées……..Merci pour cette chronique matinale…

  8. Je l’achèterai sûrement mais pas tout de suite…

  9. Hou Hou, de tous vous lire cela me fait du bien, nous nous sommes éloignés, nous nous sommes perdus de vue, maintenant que nous nous sommes retrouvés il faut que nous tenions ensemble fermement cette chaine fraternelle face à la barbarie… Merci pour ta chronique, un achat utile. @bientôt, Grybouille du « Léa Touch Book »

  10. Même si j’ai un amer sentiment qui me laisse penser qu’on se fait vraiment de l’argent sur tout, je soutiens cette entreprise, et je pense que j’achèterai ce recueil.

  11. Belle initiative mais qui ne devrait pas être nécessaire malheureusement. ..

  12. … et à qui revient l’argent de ce livre ? Toujours aux mêmes.

  13. Coucou tout le monde ! J’ai beaucoup aimé ce recueil pour la Liberté d’Expression, 5euros c’est vraiment pas grand chose pour défendre ses idées et positions. Cependant j’ai une question (peut – être sans intérêt ou vraiment trop poussée… je ne sais pas… Bref) : Pourquoi 60 écrivains ? Pourquoi ce chiffre « 60 » ?
    Si quelqu’un à la réponse merci d’avance !
    😉

  14. Tu as parfaitement décrit ce petit recueil. Des lumières c’est ça. Exactement ça.

Rétroliens

  1. Rencontres : Baptiste Beaulieu – Romain Puértolas | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :