W3, volume 2 – Le mal par le mal – Jérôme Camut et Nathalie Hug

chronique littéraire

Camut & Hug - W3 tome 2 le mal par le malCette lecture aura été marquée par le chiffre 8 : 810 pages, un poids de 863 grammes, 8 jours de lecture pour ingurgiter le tout et l’impression de se trouver dans un grand huit durant une bonne partie de ces pages.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec les romans du couple Nathalie Hug / Jérôme Camut, on est parti pour un long moment de lecture (et en général une longue descente aux enfers).

Suite directe

Faisant suite au premier volume (qui pesait déjà son poids et qui a été auréolé du Prix des lecteurs du Livre de poche), W3 – Le mal par le mal reprend l’histoire là où elle s’était arrêtée. Un résumé du premier tome est proposé (et c’est une bonne chose, tant la précédente intrigue était foisonnante).

Mêmes ingrédients, mêmes personnages, même ton, mais on est loin d’un banal copier-coller.

Drôles d’oiseaux !

L‘intrigue est découpée en jours, elle-même fractionnée en chapitres courts et nerveux. Les personnages rescapés du précédant volume sont présents et on navigue entre eux (et les nouveaux arrivants). Sacrée volière de drôles d’oiseaux !

Les deux auteurs maîtrisent admirablement le cheminement de leur roman ; malgré ses nombreux personnages, jamais on ne se perd en route. A force, on a même l’impression de tracer un bout de route avec eux, tant ils sont attachants (ou irritants), comme s’ils faisaient un peu partie de la famille.

C’est la grande force de ce thriller qui sort un peu des rails du genre : prendre le temps de développer les personnages, leurs caractères marqués et leurs interactions. De sacrés protagonistes, oui ! Et les auteurs leur en font voir de toutes les couleurs…

Sadique envers ses personnages

Car Camut et Hug démontrent, une fois de plus, leur propension sadique à faire souffrir leurs personnages (ou l’art d’empiler quelques chapitres plutôt légers pour nous assener un choc d’une violence inouïe le chapitre suivant, sans crier gare).

Pas de héros principal donc, mais un microcosme de personnages auquel on s’attache malgré leurs côtés franchement ambivalents. Parce que rien ni personne n’est tout blanc ou tout noir dans ce récit. Certains traversent un (maigre) rayon de lumière quand d’autres touchent le fond des ténèbres. « Le mal par le mal », le roman porte bien son titre.

Et les sujets traités ne peuvent que nous toucher, nous lecteurs. Ce n’est pas parce qu’on est dans un divertissement que des messages forts (voire militants) ne peuvent pas être passés.

Écho

Certains passages font d’ailleurs écho de manière assourdissante aux récents événements tragiques qui ont touché la France début janvier 2015. W3, en tant qu’organe de presse, ne peut que nous ramener à cette notion de liberté d’expression. W3, en tant que dénonciateur, replace au centre du débat les questions de la justice ou encore de la vindicte populaire (manipulée ou non).

810 pages qui défilent à vitesse grand V (W ?). 810 pages d’épreuves, de souffrances, mais aussi de sourires et d’émotions. 810 pages d’un thriller addictif, à l’écriture vive, qui arrivent à donner une dimension inédite à cette intrigue tentaculaire.

W3 est une série qui marque une fois de plus le genre, de manière différente de la tétralogie des Voies de l’ombre des mêmes auteurs. Peut-être même meilleur que le volume 1, Le mal par le mal (avec son final absolument inouï) est donc une belle réussite.

On repart pour un tour quand vous voulez, les CamHug !

Mon expérience de lecture, jour après jour, est à suivre sur ce lien.

Sortie : 22 janvier 2015

Éditeur : Télémaque

Notes (sur 5) :

Profondeur : ♥♥♥♥ 1/2

Psychologie : ♥♥♥♥ 

Qualité de l’écriture : ♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥

4° de couverture

Sous le choc de la découverte du responsable de sa séquestration, la journaliste Lara Mendès décide de se reconstruire loin du site d’info W3 fondé avec ses proches pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice.

Pendant que Léon Castel, l’activiste ingérable et porte-parole du site, poursuit ses actions coups de poings, une vague de meurtres violents cible des officiers de police partout en France.

Alors que tout semble mis en oeuvre pour étouffer l’affaire, la Web TV est convaincue de tenir sa nouvelle bombe médiatique.

Fragilisée par des tensions internes et de violentes pressions extérieures, l’équipe de W3 se retrouve bientôt plongée en plein chaos.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

28 réponses

  1. J’arrive pas à croire que tu as pesé ce pavé 😁
    Serais tu perfectionniste? 😉

  2. Eh ben dis donc !!! Si on est pas convaincu avec une telle chronique. Allez,tous en librairie… c’est Yvan qui l’a dit et ce, d’une si jolie façon, une fois de plus 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

  3. Une lecture très tentante!!!!!!;)

  4. Yvan m’a achever ! (faute exprès sur la terminaison de « achever » en « er » en lieu et place du « é »).

    Voilà, yapuka l’acheter, yapuka le lire et pas oublier la première trilogie en LC avec Stelphique ! 😛

    Y m’énerve, y m’énerve !! 😀

  5. Participant au jury du LP polar, j’avais voté pour W3, tome 1, ayant dévoré et bcp aimé ce premier volet. Le deuxième m’a l’air tout aussi addictif … M’est avis qu’il va bien se trouver sur ma PAL … (pile à lire ! )

  6. Une belle série à découvrir donc 😉

  7. C’est un duo d’auteurs que j’adore:) Il faudra que je le lise !

  8. Ben voilà….je suis convaincue que je dois le lire!! T’es trop fort toi!!!!

  9. 8 jours de lectures, je crois que je vais prendre plus de temps pour le lire. Ou plus exactement je vais prendre mon temps pour le lire. Le premier, je l’ai d’abord dévorer, puis quand j’ai vu les pages défiler, j’ai eu peur de le finir trop vite, alors j’ai ralenti le rythme de ma lecture, ce qui n’a fait qu’intensifier mon envie de poursuivre l’histoire mais ça à décupler le plaisir de lecture.
    Alors je dis, W3 le mal par le mal, à nous deux.
    Et merci à toi de ces bons moments que tu nous fait partager.

  10. Mon dieu mais cette fin… je l’ai terminé il y a quelques minutes et je suis sous le choc ! Un moment de lecture très fort, merci aux Camhug !

  11. J’ai aimé le 1er volume, j’ai adoré le deuxième.
    Est il envisageable qu’il puisse y avoir un troisième volume ???
    Cette fin me laisse sur ma faim…

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : W3, volume 2, Le mal par le mal de Jérôme Camut et Nathalie Hug | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Regards croisés sur mon Top 30 des romans lus en 2015 – De la 20ème à la 16ème place | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Pages après pages : Jérôme Camut et Nathalie Hug – W3, volume 3 – Le calice jusqu’à la lie | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  4. Romans – Ma sélection des sorties en poche 2016 | EmOtionS – Blog littéraire et musical – Chroniques, avis, comptes-rendus
  5. Ilya Kalinine – Jérôme Camut et Nathalie Hug – EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :