Interview – 1 livre en 5 questions : Miettes de sang de Claire Favan

1 livre en 5 questions

1 livre et 5 questions à son auteur, pour lui permettre de présenter son œuvre. 5 réponses pour vous donner envie de vous y plonger.

Claire Favan_2014 04 05_Polar_1292yS

(Superbe) photo avec l’aimable autorisation du site Lumières de l’ombre

Editeur : Toucan noir

Date de sortie : 22 janvier 2015

Ma chronique du roman

Même si nous sommes toujours dans le cadre d’un thriller, ce nouveau roman est encore différent de tes précédents romans. Te poses-tu ce genre de question au moment de te lancer dans une nouvelle aventure ?

Pas du tout. Les idées vont et viennent, passent, restent… Ensuite, j’ai toujours fonctionné avec une idée qui s’implante et autour de laquelle je bâtis mon roman (les disparitions pour le tueur intime, jouer avec les codes pour le tueur de l’ombre, flirter avec le surnaturel pour apnée noire…)

Quand mon plan est bouclé et que j’ai tous les ressorts de mon intrigue, j’écris. Je ne me dis pas, je suis dans tel ou tel style. Je crois juste que si j’avais l’impression de tourner en rond et de faire une énième déclinaison sur le même sujet, j’arrêterais.

J’écris pour m’amuser avant tout.

C’est d’ailleurs aussi pour cela qu’entre chaque policier publié, j’ai écrit un roman off, destiné à mon ordinateur. C’est une soupape.

Claire Favan - Miettes de sangLe personnage principal est vraiment étonnant, loin des stéréotypes des flics habituels de thrillers…

Je dois avouer que j’ai une affection particulière pour Dany parce qu’il est tellement humain. Il est soumis, il doute, il est angoissé, fragile, drôle par certains aspects. C’est l’anti héros parfait.

Je crois que c’est sa personnalité qui donne toute sa force à miettes de sang.

Tu sembles avoir voulu privilégier le rythme soutenu de cette intrigue, à coups de dialogues et de phrases courtes…

Miettes de sang est écrit, tout comme apnée noire, au présent. Pour moi, cela induit une immédiateté dans le récit et un style plus incisif. Un récit au passé peut être plus contemplatif et analytique au niveau des pensées et des sentiments.

Au présent, on se situe dans la réaction, la survie, l’instinct.

La psychologie (torturée) de tes personnages est toujours un aspect soigné dans tes romans…

Le fil rouge de tous mes romans, ce sont mes personnages abîmés par la vie qui trouvent la force de relever la tête et de poursuivre leur route : Samantha, Vince, Dany. Ils ont tous cela en commun.

En tant qu’auteur, leur personnalité tourmentée me fournit l’armature du roman et les aspérités auxquelles m’accrocher pour donner du relief à mon intrigue.

Sans trop en dévoiler sur l’intrigue (chuut hein !), une fin vraiment inattendue est-elle le gage d’un bon thriller ?

Oui et non. Elle s’ajoute à l’ensemble et crée un tout qui doit se tenir. Si elle est trop inattendue sans lien avec le reste du roman, ça n’ira pas.

Publicités


Catégories :Interviews littéraires

Tags:, , ,

18 réponses

  1. Yvan, tu vas me faire culpabiliser de ne pas encore avoir lu « Miettes de sang ». Tous les retours que je vois disent que Claire a encore franchi un palier. Je mets donc ce titre sur ma liste de souhaits, comme c’est bientôt mon annif… 😉
    Et la photo est vraiment superbe! Lumineuse, Claire… 🙂

  2. Personnalité adorable. J’aime beaucoup l’être humain Claire 🙂

  3. C’est vrai que la photo est superbe, et j’adoooooooore ce collier elfique!!!!!!L’interview est encore une fois très interressante a suivre…..

  4. Je n’ai vu le collier qu’après, sur mon écran, et j’ai regretté de ne pas avoir fait la netteté dessus. Trop joli ! La prochaine fois j’espère. Mais la lumière aux quais du polar est assez limite, et on fait ce qu’on peut.

    En tant que photographe je suis toujours fascinée par le décalage entre ce qu’ils écrivent et les visages d’anges des auteurs, Claire Favan en est un bon exemple, mais aussi Maxime Chattam, et en fait tous ! Sans parler de leur gentillesse… Sont tous adorables.

    Je lirai ce livre, mais je sens que je vais encore faire des cauchemars ! Les lecteurs sont de grands masos…

    En tout cas merci de m’avoir contactée, ce qui m’a permis de découvrir ce blog où je me régale. 🙂

    • ah le coté perfectionniste du (bon) photographe ;-). En tant que néophyte je trouve cette photo vraiment réussie, l’auteure y est radieuse. Toutes tes photos de cette série QDP 2014 sont éblouissante, vraiment.
      Et je confirme que;les auteurs de romans noirs sont en général des gens adorables et tout à fait équilibrés ! 😉
      Content de cet échange et de notre découverte mutuelle !

  5. Aaaah, le collier d’Arwen… bon, revenons à nos moutons, ou nos miettes, comme tu veux. Ok, retourne le couteau dans la plaie parce que je n’ai pas encore lu un seul roman de la madame (mais je les ai acheté, hein, dis-le lui bien !!!), mais je l’ai noté dans ma liste des auteurs à découvrir, elle est coincée entre Barbara Abel et Marin Ledun, que j’ai découvert, eux… 😳 mais toi, t’as pas encore lu Ledun, na ! 😛

    Merci pour l’interview 😉

  6. J’ai adoré son livre et j’adore Claire, un petit bout de femme adorable, drôle et très très douée!!!

Rétroliens

  1. Miettes de sang – Claire Favan | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :