Déchirés – Peter Stenson

chronique littéraire


E9782370560186FSncore une histoire de zombies me direz-vous ? Voilà qui n’est pas de première fraîcheur… A croire que ce XXIème siècle sera celui des morts-vivants ou ne sera pas.

Mais Peter Stenson est un petit malin. Il a pris deux ingrédients qui ont fait l’actualité du divertissement ces derniers temps, et a collé le tout dans un bécher pour nous concocter un substrat hautement explosif.

Walking Dead vs Breaking Bad

Walking Dead vs Breaking Bad : un mélange improbable, qui pourrait sentir le coup marketing et qui se relève au final bien plus ingénieux qu’il n’y paraît.

Les amateurs des deux séries auront leur dose de frissons et de plaisir, les autres pourront également se repaître de ce roman plus profond qu’il n’y parait. C’est tout de même l’éditeur Super 8 qui est aux commandes ; un excellent dealer de livres, gage de qualité de la marchandise.

Entré sur la pointe des pieds dans ce roman, j’en suis ressorti rassasié et plutôt agréablement surpris.

Giclées d’humanité et de vraies bouffées d’amour

Car il n’est pas qu’une banale accumulation d’arrachage de bras, jambes et autres parties vitales du corps humain. Le récit se lit à plusieurs niveaux, différentes tranches qui donnent une épaisseur insoupçonnée à cette histoire.

Bien sur, c’est violent, sanglant et ça coule (rouge) dans tous les sens. Évidemment, les protagonistes sont tous des drogués au stade ultime. Mais le roman propose par moments de vraies giclées d’humanité et de vraies bouffées d’amour (à l’image des 100 dernières pages qui nous donnent de quoi ruminer) .

La plongée dans le milieu de toxicos est rude, même si l’humour et la dérision sont toujours présents tout au long du récit. Tour à tour, on s’amusera et on se désolera de suivre la déchéance des personnages, sorte de pieds nickelés de la toxicomanie, et principalement de Chase Daniels (puisque le roman est écrit à la première personne).

Allégorie

Le style de Peter Stenson est moderne, ludique, agressif et innovant (par exemple : les dialogues sont noyés dans le récit, sans qu’on ne s’y perde). Cela renforce le coté très actuel et vivant de l’ouvrage.

Une histoire qui a donc indéniablement du mordant, pas piquée des vers et qui sait rendre hommage aux codes des genres tout en s’en affranchissant suffisamment. Et un final où l’on tombe les masques et où l’on comprend que tout compte fait on était peut-être pas là pour se marrer (et ça, ça fait mal). 

Déchirés s’avale donc goulûment, avec d’avantage de contentement que je ne l’aurait imaginé au départ. Un sombre divertissement, mais aussi une allégorie qui est loin d’être sans cervelle.

Sortie : 28 août 2014

Éditeur : Super 8

Notes (sur 5) :

Profondeur : ♥♥♥ 

Psychologie : ♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥

Émotion : ♥♥♥♥  

Note générale : ♥♥ 

4° de couverture

Accro à la méthamphétamine, Chase Daniels est un junkie minable sans cesse en quête d’un nouveau fix. Quand il se réveille un beau matin pour voir une fillette déchiqueter un Rottweiler, il ne s’inquiète pas plus que ça.

Ouais, peut-être qu’il devrait. Car la fin des temps est là : les rues grouillent de zombies avides de chair humaine, et survivre est devenu un objectif à très court terme. Mais que signifie l’apocalypse, se demande Chase, quand la société a déjà tiré sur vous un trait définitif ? Et cette malédiction, qui semble toucher tout le monde sauf lui et son ami Typewriter, n’est-elle pas l’occasion qu’il attendait… celle de prendre un nouveau départ et d’accomplir enfin quelque chose de grandiose ?

Dans un monde livré au chaos et aux flammes, le  » nouveau  » Chase Daniels, perdu dans ses rêves de rédemption et d’amour fou, se met en tête de retrouver son ex-petite amie et de la sauver. Les règles du jeu ont changé : désormais, c’est tuer, ou être tué, fuir sans penser au lendemain. Hanté par les fantômes du passé, dévoré par le manque, Chase ne court-il pas au-devant de sa dernière désillusion ?

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

27 réponses

  1. C’est le prochain S8 au programme, ça tombe bien ça fait un bail que je me suis inscrit un zombie au menu. Mine de rien c’est un sous-genre à part entière qui réserve quelques bonnes surprises (on est loin des zombies basiques mais cultissimes à la Romero).

  2. Les zombies je n’ai pas trop tenté jusque là mais celui là me tente bien……;)
    Bon faut que je regarde de plus près cette maison d’editions donc!!!!!!Super 8 c’est super???!!!!!;)*trop facile, j’ai compris , je sors*…..

  3. Tu sais que je suis une accro des séries et si tu me parles des excellentissimes Walking dead et Breaking bad, la moitié du chemin est déjà faite !
    Si en plus tu me remets une couche de chouette chronique et de soupçon d’humour ( le coup de la cervelle, bien vu. Ha ha ha) la recette me met en appétit ! 😉

  4. Et de 5. Comme Nathalie je suis accro à ces deux série. et à la BD pour les Zombies, alors tu penses bien que celui-ci, il était pour moi.
    Une de mes premières lectures de la rentrée. Mais tu vas plus vite que moi, en ce moment, il me semble. 😉 🙂
    Merci pour ette chronique » qui a du mordant » et « qui n’est pas piquée des vers ».
    Ah humour quand tu nous tiens. 😉

  5. ah la la mais pourquoi je t’ai lu ??? Walking dead j’adore ,la serie et la bd ……je suis obligée de le noter alors !!!! 😉 tentateur !

  6. J’ai adoré ce livre il est addictif 🙂

  7. je n’aurais probablement pas été tentée en temps normal mais si Léa Touch Book dit qu’il est addictif, je vais peut-être le garder dans un coin de ma tête…

  8. Dingue, j’ai toujours envie de chanter ♫ Déééééchirrrré, on était tout les deux déééééchirrrééés ♪ mais je resterai sobre, la connexion des Kerguelen n’est pas au top… Par contre, je relève une phrase qui m’a fait bondir « pour voir une fillette déchiqueter un Rottweiler »… Mais que fait la SPA pour se pauvre Rottweiller ?????

  9. Héhé…pas besoin de l’acheter ce petit..je l’ai! J’ai eu un peu peur en lisant la 4° de couv…mais tu me rassures hein!!!

  10. Je suis en train de le lire, je ne suis qu’au début mais …. j’adore jusque là !! La première scène est juste culte avec la petite fille et les 2 shootés !! ❤

Rétroliens

  1. Sorties 2014 – Récapitulatif des chroniques littéraires | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :