L’oubli – Emma Healey

chronique littéraire

Emma Healey l'oubliCe roman est profondément touchant. Ce roman est assez terrifiant aussi…

Oubliez toute idée de vous plonger dans un thriller classique ou violent, ce bouquin est une vraie expérience interactive. Vous voilà dans la peau d’une vieille dame de 85 balais, atteinte de la maladie d’Alzheimer (à un stade plutôt avancé). Un personnage atypique qui va vous faire vivre de l’intérieur ce que l’on peut ressentir quand on est atteint par cette maladie.

Les symptômes et les conséquences sont si bien décrits que s’en est effectivement assez terrifiant, mais également vraiment touchant. Oui, le grand point fort de ce roman, c’est cette mamie si attachante et si crédible.

Aucun pathos dans le traitement de l’histoire, Emma Healey, du haut de ses (à peine) 29 ans, en parle avec un tel naturel qu’on se demande comment elle peut aussi bien mesurer l’impact de cette maladie sur le quotidien d’une personne (expérience personnelle ? Elle dédicace son roman à ses deux grands-mères).

Parce qu’Emma Healey frappe vraiment fort avec ce premier roman bien maîtrisé et qui sort du lot, grâce à son traitement hors des sentiers battus (et rabattus) du thriller.

Entre le présent qui file entre les doigts de Maud (le personnage principal) et les retours en arrière dans ses souvenirs qui sont eux parfaitement bien ancrés dans sa mémoire, c’est un voyage intérieur étonnant auquel nous convie l’auteure.

Deux affaires de disparition, une dans le passé, une dans le présent et cette femme qui perd la tête au quotidien. Équilibre instable et de vrais risques de se prendre les pieds dans le tapis pour l’écrivain qui se lance dans un premier roman.

Mais le risque est ici bien maîtrisé, le tout se tient parfaitement dans ce roman à ambiances (ne vous attendez pas à y trouver un rythme effréné). Ambiances, oui, en suivant Maud jeune à la recherche de sa sœur en parallèle à la même Maud en proie aux affres de la maladie et à la recherche de son amie Élisabeth (le titre original est : Elisabeth is missing).

Côtoyer la Maud d’aujourd’hui est une expérience marquante, fascinante, dérangeante, mais surtout bouleversante. Les passages se déroulant dans le passé sont, quant à eux, plus convenus, mais donnent une couleur délicieusement surannée à l’ensemble.

Un premier roman réussi donc, un vrai drame psychologique qui repose tout entier sur les frêles épaules de cette vieille dame déboussolée. Clairement de quoi ne pas faire tomber cette histoire dans L’oubli.

Sortie : 22 mai 2014

Éditeur : Sonatine

Notes (sur 5) :

Originalité de l’intrigue : ♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥

Psychologie des personnages : ♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥

Émotion : ♥♥

Note générale : ♥♥

4° de couverture

Elizabeth a disparu. Maud ne cesse de retrouver des bouts de papier dans ses poches, avec ce simple message. Elizabeth a disparu. Le plus troublant : c’est sa propre écriture. Mais elle ne se souvient pas avoir écrit ces mots.

Maud ne se souvient d’ailleurs plus de grand-chose ces derniers temps. Elle ne se souvient plus de l’heure, ni si elle a mangé ni si sa fille est venue la voir. Ce qu’elle sait, en revanche, c’est qu’elle n’a pas vu sa vieille amie Elizabeth depuis longtemps. Trop longtemps.

Lorsqu’elle tente d’alerter ses proches, elle a droit à des sourires indulgents, personne ne la prend au sérieux, elle est septuagénaire et on la traite comme une enfant de 4 ans. Malgré tout, Maud est de plus en plus persuadée que quelque chose est arrivé à Elizabeth. De la même façon que quelque chose est arrivé, cinquante ans plus tôt, à sa propre sœur aînée, Sakey, dont la disparition ne fut jamais élucidée.

Maud ferait-elle un transfert inconscient ? Confondrait-elle le passé et le présent ? Mais n’y a-t-il pas tout autant de mystères autour d’elle aujourd’hui qu’à l’époque ? Maud va bientôt devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent.

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

37 réponses

  1. une histoire qui n’est pas banale vu le sujet …. donc envie de le lire bien sur ….mais plus tard 😉

  2. Dans la description de la vieillesse, ça me fait vraiment penser à « la vie au ralenti » que j’ai lu au début de l’année. Un petite vieille qui perd la tête et qui mélange ses souvenirs – par contre ce n’est pas un thriller. Mais tu me donnes envie, ce qui ne serait pas un problème si je n’avais pas trente six mille bouquins à lire et une rentrée littéraire à préparer… 😀 Merci !

  3. J’ai failli l’acheter il y a 8 jours quand j’ai vu que c’était édité par Sonatine et je l’ai reposé quand j’ai lu le résumé , préférant choisir Noir Ego de Pierre Gaulon qui m’attirait plus. Tu me ferais presque regretter mon choix 😦

  4. J’ai aussi beaucoup aimé les relation entre les trois générations, Maud, la grand mère au prise avec sa fille et le regard bienveillant de sa petite fille.
    Une livre d’une tendresse toute particulière.

  5. J’ai passé un bon moment avec ce titre. Je m’attendais à rien de spécial et en même temps pas du tout à ça. Le traitement de la mémoire (et de la maladie) et la psychologie sont finement travaillés, dans un cadre noir presque polar qui m’a bcp plu.

  6. ca fait deux fois que je vois de super chroniques pour ce livre!!!!!!Je vais etre obligée de me le prendre et de me joindre à vos commentaires éloquents……

  7. 2e bonne critique que je lis sur ce livre donc, à lire, car j’aime bien ce genre de thème, un récit à deux voix, avec de la psy,……

  8. Il me tente beaucoup, mais j’ai peur qu’il soit fort proche de « Absences » que j’ai lu il y a quelques mois.
    Il reste néanmoins sur ma liste…

  9. J’en ai entendu parler à droite et à gauche; il va vraiment falloir que je le lise… surtout que je côtoie souvent ces personnes dans mon boulot… Merci !

  10. J’ai passé un grand moment avec ce bouquin et Maud.
    Un sujet et un personnage osé pour un premier roman, mais tout est parfaitement maîtrisé.

  11. Très très tentant.
    1, parce Sonatine.
    2, parce que la maladie d’Alzheimer m’intéresse autant qu’elle m’angoisse…
    3, à cause de ton billet bien entendu ! 🙂
    Bon weekend Yvan !

  12. Ça y’est ! Je l’ai entre les mains ! Et pour mon aller retour à Lyon sur le WE, ça va être top !!! Merci

  13. Ohhh il me tente grave ce petit!! Je vais essayer de ne pas oublier de le lire!!!ahahahah

Rétroliens

  1. Interview 2014 – Emma Healey (English version) | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Interview littéraire 2014 – Emma Healey | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. L’oubli, Emma Healey | *****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****
  4. Sorties 2014 – Récapitulatif des chroniques littéraires | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :