La trace du silure – Sylvain Forge

chronique littéraire

4° de couverture

s-forge-la-trace (Copier)Mutée à Nantes pour s’occuper de sa mère, malade d’Alzheimer, la capitaine de police Isabelle Mayet semble avoir fait une croix sur sa carrière. Sa vie sentimentale est un naufrage, son manque d’enfant une déchirure.

Le cadavre ensanglanté d’un vieil ermite, trouvé dans un bunker allemand de la seconde guerre mondiale, lui offre un exutoire. Crime ou suicide ? L’affaire est plus complexe qu’il n’y parait. Plus dangereuse aussi.

Sur les bords de Loire, de biens horribles choses remontent à la surface. De sinistres souvenirs qui dormaient dans la vase. Isabelle n’est plus la chasseresse. Elle est devenue la proie.

Mon ressenti

Après un précédent roman se déroulant durant l’occupation, Sylvain Forge change diamétralement d’univers pour nous plonger dans un polar contemporain.

L’intrigue est de facture plutôt classique, même si l’auteur oscille entre polar et thriller. Polar pour la mise en place de l’intrigue et le contexte, thriller pour un final en apnée.

A l’image de la couverture qui rend bien l’ambiance générale du roman, cette plongée dans les bas-fonds de Nantes et de sa police est rondement menée par l’auteur.

Sylvain Forge utilise et maîtrise plutôt bien les différents codes du polar traditionnel, tout en lui adjoignant quelques intéressantes trouvailles qui permettent clairement de maintenir la tension et l’intérêt de bout en bout.

L’auteur mène plutôt bien sa barque et connaît bien les ficelles de la PJ et de la justice. Son écriture est sobre, il se fond dans son intrigue et domestique plutôt bien la bête dans le cadre de ce roman court et assez nerveux (sur la fin).

Bien ancré dans la ville de Nantes (ce qui nous change des polars parisiens), ce polar fait donc bien son job sans essayer d’en faire des caisses. J’aurais simplement aimé davantage de développement concernant les personnages hors de leur fonction officielle.

Des chapitres courts et 317 pages qui se lisent presque d’une traite. C’est bien le minimum qu’on demande à un bon polar/thriller, non ?

Mon interview de l’auteur en février 2014

Sortie : 13 février 2014

Editions Toucan Noir

Notes (sur 5) :

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥ 1/2

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥ 1/2

Psychologie des personnages : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥ 1/2

Émotion : ♥♥♥ 1/2

Note générale : ♥♥♥ 1/2

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

11 réponses

  1. Je n’ai encore jamais rien lu de cet auteur. Il va falloir que je me penche sur son cas… mais quand???
    Je me répète, il faudrait plusieurs vies…. 🙂

  2. Comme pour Vincent. A la différence que là le pitch me tente pas trop. Je vais passer mon tour pour le coup .Il me semble qu’il a écrit d’autres bouquins non? ou je me trompe?

  3. Pour moi, au contraire de ma petite souris, je suis tentée par le résumé et la chronique que tu en fais… Faudrait pas que je me laisse tenter trop souvent !! ça devient dangereux pour mes étagères 😉 Déjà que hier j’en ai acheté quelques uns en bouquineries 🙄

    Bonne journée, Yvan !

  4. Je passe mon tour, tu n’es pas assez enthousiaste pour me faire craquer. Et hop, économie d’un livre = de la place pour un autre !

  5. J’avais adoré son précédent et je suis curieux de voir comment il s’en sort dans un polar contemporain. Donc bientôt en lecture chez moi. Amitiés

  6. J’ai découvert cet auteur à l’occasion du prix plume d’argent du thriller francophone (UN PARFUM DE SOUFRE) et j’avais adoré. Mais son dernier est vraiment excellent (SOUS LA VILLE).

Rétroliens

  1. Interview littéraire 2014 – Sylvain Forge | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Sorties 2014 – Récapitulatif des chroniques littéraires | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :