Apnée noire – Claire Favan

chronique littéraire4° de couverture

apnee-noire« Vêtue d’un pyjama en satin écru, la jeune femme repose dans une baignoire remplie, en position de fœtus inversé. Ses mains et ses chevilles sont étroitement liées derrière son dos et elle flotte encore avec un soupçon de grâce. »

A Columbia, sur la côte est des Etats-Unis, c’est la scène macabre que découvre le lieutenant Sandino. Officier intègre, c’est aussi un homme brisé depuis la disparition de sa famille. Pour mener cette enquête, il doit collaborer avec Megan Halliwell, l’agent du FBI qui a permis l’année précédente l’arrestation de Vernon Chester, un tueur psychopathe qui vient d’être exécuté.

Très vite pourtant, il apparaît que ce dernier meurtre présente des ressemblances troublantes avec les crimes commis par Chester. Comment est-ce possible ?

Tandis que Megan n’ose imaginer le pire, une erreur judiciaire, Sandino se concentre sur certaines incohérences. De discordes en silences la relation des deux policiers évolue, alors que chaque jour le tueur semble se rapprocher d’eux, omniprésent et insaisissable…

Mon ressenti

F.B.I !

Favan Bien Inspirée !

Fichtrement Bonne Intrigue !

Oui, Claire Favan a été bien inspirée avec ce roman : bien inspirée avec une intrigue qui tient ses promesses, bien inspirée surtout de ne pas être tombée dans le copié / collé de ses deux précédents romans.

Il eut été facile de proposer exactement la même recette dans l’espoir de contenter les lecteurs (mais au risque de les lasser). Claire Favan a eu l’intelligence de rester dans son univers, tout en nous proposant une palette différente de gris et de noirs.

On nage toujours autour du thème du serial killer cher à l’auteure et on plonge tête la première dans cette intrigue haletante avec la sensation d’être constamment en apnée. Voilà un roman qui mérite bien son nom.

Le récit est moins oppressant que les précédents écrits de l’auteure. Cette fois-ci, on se retrouve du côté (à coté ?) des forces de l’ordre, avec deux protagonistes noyés dans leurs désordres personnels. Flic et FBI, mélange instable. Un homme et une femme, mélange détonnant.

Tout d’abord le contexte : les États-Unis, pas une surprise, « berceau » du serial killer. Claire Favan a tellement bien étudié son affaire qu’on oublie très vite que c’est une auteure française qui est à la baguette. On se retrouve littéralement immergé dans cette ambiance « à l’américaine ».

L’histoire, quant à elle, est un modèle de maîtrise, sans doute pas la plus originale qui soit, mais menée de main de maître (nageur) par l’auteure.

Et ce qui fait une nouvelle fois la différence, c’est le travail réalisé sur la psychologie, le point fort de Favan. Les personnages sont écorchés et crédibles, les dialogues sonnent juste tout comme l’analyse des crimes. En ce qui concerne cet aspect psychologique, Claire Favan est comme un poisson dans l’eau.

Le ton est sensiblement différent des précédents romans, avec un petit côté acerbe, directement lié aux interactions entre les deux personnages principaux. L’auteure n’en fait jamais trop et se glisse parfaitement dans son histoire, rendant la lecture fluide et aisée.

Même si la surprise des premiers romans n’est plus là, c’est tellement bien agencé que ce thriller psychologique nerveux fait penser à un ballet aquatique à la chorégraphie millimétrée, et le rend difficile à lâcher.

Avec ce roman moins angoissant que ses prédécesseurs, Claire Favan continue son évolution. Il devrait lui permettre de s’éloigner encore davantage des eaux sombres de l’anonymat et toucher un très large public.

A noter que le roman est proposé au format semi-poche pour un prix défiant tout concurrence. 13,90 € pour 380 pages serrées (pas de sauts de page entre les chapitres), voilà un rapport qualité / prix sans égal qui devrait convaincre dès maintenant ceux qui attendent en général la sortie (hypothétique) en poche. 

Interview de Claire Favan sur ce roman : 1 livre en 5 questions

Sortie : 15 janvier 2014

Editions du Toucan, collection Toucan Noir

Notes (sur 5) :

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥ 1/2

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥

Psychologie des personnages : ♥♥♥♥ 1/2

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥ 

Note générale : ♥♥♥♥ 

Un autre avis ? La chronique de Du Bruit dans les Oreilles

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , , ,

36 réponses

  1. Claire Favan, « comme un poisson dans l’eau », pour une « Apnée noire »!!! Tu es trop fort, Yvan!!!
    Je suis très tenté par ce nouveau roman de Claire, d’autant que les deux précédents m’avaient scotché, et suis très impatient de découvrir cette évolution de son écriture. Je rajoute à ma liste d’achats futurs… 🙂

  2. Ah,AH,!! Allez, encore un à ajouter, je suis curieuse de voir son évolution d’écriture..
    Et merci pour la petite note sur son petit prix….
    Si c’est suite à nos commentaires comme quoi nos ordi et nos visas prennnet le pouvoir, çà va pas s’arranger, moi, je te le dis…. Là, tu leur donne une occasion de plus de plonger…. 😉

  3. Il me tentait déjà beaucoup, voila qui ne va pas arranger l’état de ma wish list…

  4. Pour moi Claire Favan est en numéro un sur ma liste d’auteurs préférés.J’avais adoré les deux premiers et j’ai été subjuguée par ce 3ième livre.Autre genre,mais toujours aussi bien,j’ai très envie d’avoir le 4ième en main rapidemment ❤
    De plus,ta chronique est parfaite pour celui qui ne connaissait pas cet auteur de talent,bravo!

  5. Une fois de plus, elle donne envie, ta critique !
    Tu es trop doué, Yvan… tu devrais songer à faire un blog, tu sais !!! ^^

  6. Je l’ai terminé le week end dernier…et je suis absolument en accord avec ton ressenti!!!
    Figure- toi que je trouve ton article …..FBI (formidablement bien inventé)!!!

  7. Coucou =)

    C’est exactement le genre de livre que j’aime bouquiner donc j’espère qu’il sera dans ma médiathèque lors de ma prochaine visite =) Merci de me l’avoir fait découvrir !

    Bises

  8. Je crois que ça met tout le monde d’accord… je ne connaissait pas, je pense que cette auteur va bientôt rejoindre ma bibli 😉

  9. Bon je suis donc obligée de l’acheter maintenant (et de le lire lol), d’autant plus que j’ai déjà failli céder à la tentation deux fois devant ce livre. Ne me manquait plus qu’un avis de lecteur pour franchir le pas ! C’est chose faite et ce sera une totale découverte pour moi : je n’ai encore jamais lu cette auteure ! Merci !

  10. Hello,
    « on nage, maitre nageur, noyé, un poisson dans l’eau »… là, tu t’es amusé pour nous régaler 😀

    J’étais toute contente de ne pas avoir allumé le PC hier pour cause de grande méforme, contente de ne pas avoir ajouté des livres à ma liste longue comme un jour sans lecture, ben voilà que j’ai rattrapé mon retard…

    J’avais pas capté, au début, la position du « fœtus inversé » et mon kamasutra illustré ne me donnait rien de satisfaisant. Pensant que c’était une que je ne connaissais pas, j’étais toute heureuse de l’expérimenter jusqu’à ce que cela fesse « tilt » dans ma tête ! Non, pas de faute dans ma dernière phrase, j’ai bien noté « fesse » en lieu et place de « fasse » 😉

    Bon, on va faire une bonne action et l’acheter… 🙄 Rhô que je me sens obligée !! 😀

    • Va pas me faire un coup comme ça souvent hein ! Tu es l’un des membres d’honneur de cette humble demeure livresque. Sans toi, cet endroit perd de son âme !

      • Oh, je suis tout ça, moi ?? 😳 Bon, je n’ai pas l’intention d’être morte de fatigue tous les soirs, mais je ne choisis pas, mon corps n’en faisant qu’à sa tête… le jeudi avait été lourd, problèmes informatiques, dossiers arrivés sur les PC fort tard… Avec tout ça, j’ai même pas eu le courage d’aller faire dédicacer mon livre chez monsieur Sire Cédric… 😦

        Le taulier pourrait-il me faire un café noir, si you plait ? Puisque je suis un humble membre d’honneur…

        Oh, attend un peu, toi… « Un membre donneur, c’est fait pour donner » comme le disait monsieur Beulemans… :mrgreen:

        • oui oui tu es tout ça ! et tu donnes déjà de ta personne (en tout bien tout honneur) 😉
          Désolé, pas de café ici, que du chocolat

          • Oui, si je dois me donner, je me ferai payer, y’a pas de petits profits en temps de crise ! :mrgreen:

            Je viens avec ma poudre, tu me fourniras l’eau bouillante, merci… j’emmène des chocolats, sinon, je suis sûre que tu me laisseras sans flotte pour mon cawa !

  11. ok, ok, je rends les armes! Moi qui ai kiffé grave de la vie de la mort qui tue les 2 premières œuvres de Melle Claire, inutile de dire qu’ « Apnée noire » me lance des œillades depuis sa sortie. « Achète moi!….  » me dit-il. Ho et puis merde d’accord, pas la peine d’insister! 😉

  12. Je prends juste ma respiration pour dire que: « je le veux, je le veux, je le veux » !!! 😉

Rétroliens

  1. Interview – 1 livre en 5 questions : Apnée noire de Claire Favan | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Salon du livre de Nancy – Le livre sur la place 2014 – Compte-rendu | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Sorties 2014 – Récapitulatif des chroniques littéraires | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :