Laurent Guillaume – Black cocaïne

chronique littéraire4° de couverture

9782207114926FS« Au Mali, tout est possible et rien n’est certain », ainsi parle Solo, ce Franco-Malien recherché par la police française qui a laissé derrière lui un passé obscur pour recommencer une nouvelle vie sur le continent noir. Ancien des stups respecté de la profession, Solo est devenu à Bamako un détective privé populaire. Même si les souvenirs douloureux le hantent souvent, Solo les noie avec application dans l’alcool.

Jusqu’au jour où une belle avocate française l’engage pour faire libérer sa soeur arrêtée à l’aéroport avec de la cocaïne. Un dossier en apparence simple pour Solo, mais cette banale histoire de mule va prendre une tournure inquiétante. Ses vieux démons réveillés, l’ex-flic se lance dans cette affaire dangereuse, entre tradition et corruption, avec la détermination de celui qui n’a rien à perdre.

Mon avis

Laurent Guillaume est un ex flic des stups. Laurent Guillaume a connu le Mali dans le cadre de son expérience professionnelle. Laurent Guillaume est un écrivain surdoué.

Prenez les trois ingrédients, secouez fort (très fort) et vous obtiendrez Black cocaïne, polar survitaminé, d’une vraisemblance sans pareille.

L’auteur sait clairement de quoi il retourne. Son précédent roman qui se déroulait déjà en Afrique, « Doux comme la mort », petit bijou noir, était déjà bluffant. Ce nouveau roman l’est tout autant, mais très différent.

Rigoureusement, étonnamment, profondément marquant, vivant et bluffant.

Reprenons cette affaire point par point :

Ce polar est rigoureux dans son traitement. Parce qu’on est très loin du roman du petit blanc qui veut faire dans l’exotisme. Chaque phrase décrivant le Mali et sa société sonne vrai, intensément vrai. L’âme du pays transpire par tous les pores des mots de Laurent Guillaume. C’est brut, authentique, brûlant d’actualité et souvent loin des stéréotypes véhiculés par les médias. On ressent intensément que l’auteur aime ce pays, et c’est parce qu’il l’aime qu’il le présente sans fard, sans avoir peur de mettre en avant ses gerçures et ses crevasses.

Rigoureuse également la description de la filière de la drogue, que l’écrivain (fort de son passé aux stups) rend particulièrement vraisemblable. Du travail de pro !

Ce polar est étonnant par son réalisme couplé à ce qui se fait de mieux au niveau romanesque. Une intrigue au cordeau, un récit à la première personne qui ne tombe pas dans la facilité, une puissance d’évocation du pays impressionnante et un personnage principal magnifique. Des ingrédients qu’on ne retrouve pas tous les quatre matins dans le même bol.

Ce roman est profond, par son sujet mais aussi beaucoup par la densité du personnage principal. Un homme plein de failles (rien d’original à priori), mais d’une épaisseur telle qu’à de nombreuses reprises l’auteur nous colle la chair de poule. Et il a le bon goût de ne pas négliger les personnages secondaires, sans nous noyer sous leur nombre.

Ce roman est marquant, attendez-vous à prendre des claques. Comment ne pas être marquant quand on en cumule autant. Une lecture qui reste là, présente, comme en apesanteur, devant vos yeux une fois la dernière page tournée, Une récit court (250 pages), sec et rugueux.

Ce roman est vivant, à tel point qu’il vous remue certaines fois les tripes, pour vous toucher à d’autres moment en plein cœur. Le contexte veut ça, l’histoire veut ça, le personnage veut ça et l’écriture veut ça. Parce que l’écriture de Laurent Guillaume est très expressive, non dénuée d’humour et émotionnellement chargée, y compris dans les moments durs et violents (et il y en a).

Ce roman est bluffant. Est-il encore utile que j’argumente davantage ?

Sortie : novembre 2013

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥

Émotion : ♥♥♥

Note générale : ♥♥♥

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

32 réponses

  1. Non, pas besoin d’argumenter plus encore mon cher Yvan ! ^_^ Un auteur qu’il me faut découvrir … Je n’ai lu pour le moment que d’excellents retours sur ce bouquin … Affaire à suivre !

  2. J’avais découvert Laurent Guillaume avec Mako, qui m’avait enthousiasmé. Et ta chronique me donne vraiment envie de lire ce nouveau roman. D’autant que l’action se situe en Afrique, continent cher à mon coeur…
    Et encore une ligne sur la liste de souhaits…

  3. Merci Yvan pour cette belle chronique, Laurent Guillaume a été pour moi une belle découverte. Et ce 4e roman ne fait que confirmer son talent, comme tu le dis si bien.

  4. me mettre ca sous les moustaches au moment des fêtes c’est pas cool ! comme si j’avais pas déjà assez de pépètes à dé&penser pour Noël !!! bon ca va, je vais racler les fonds de tiroirs voir s’il n’y a pas quelques pièces rebelles qui s’y cachent !

  5. Mon cher Yvan, le petit Mulot et moi, on va faire une collecte, une sorte de « Polarthon » comme avait dit un membre de Babelio (Jeranjou ou Verdorie, je sais pu) afin de réunir des pièces jaunes pour nos achats…

    Merde ! un ajout ! Tu vas être renseigné dans mon anti-virus, tu es pire qu’un microbe, tu fais monter, non pas ma fièvre, mais ma liste !! Grrr, c’est pas mon anniv tous les jours.

    Ok, ta chronique est superbe, tu sais causer des livres et par ta faute, je vais me mettre à agresser les petites vieilles dans la rue pour leur piquer du flouze.

  6. n’en jette plus la coupe est pleine! non, effectivement il est inutile que tu en rajoutes, tout est dit il me semble et bien dit! Superbe mon ami mais rien d’étonnant à cela 🙂

  7. Tiens donc!!! Pas encore remise de mon super week end fabuleux que le roi des tentateurs frappe de nouveau…pas un seul moment de répit, même pas quelques heures de repos pour mes hormones livresques…les voilà en ébullition et mon esprit qui ne suis déjà plus…que vais-je faire??? Que vais-je devenir?? Puis on s’étonne que je devienne dingue dans le genre tornade qui ne dévaste rien!!!!! ahahaha

Rétroliens

  1. Lettre au Papa Noël 2013 – Mes suggestions de romans | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Interview – 1 livre en 5 questions : Black cocaïne de Laurent Guillaume | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Anniversaire du blog : concours ! | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :