Interview – 1 livre en 5 questions : Après la fin de Barbara Abel

1 livre en 5 questions

1 livre et 5 questions à son auteur, pour lui permettre de présenter son oeuvre. 5 réponses pour vous donner envie de vous y plonger.

apres-la-fin-barbara-abel

Pouvez-vous nous présenter cette suite de « Derrière la haine » avec vos propres mots ? 

Huit années ont passé depuis la dernière page de « Derrière la haine ».

Milo a quinze ans, l’âge difficile de l’adolescence. Tiphaine et Sylvain survivent tant bien que mal avec les remords acides d’un passé venimeux. Ils se sont tous les trois installés dans la maison de feu David et Laetitia, dont Milo a hérité.

La vie a repris ses droits, jusqu’au jour où, dans la maison mitoyenne (l’ancienne maison de Tiphaine et Sylvain, donc) s’installe Nora, une quadragénaire fraîchement divorcée, avec ses enfants, Inès et Nassim, dont elle a la garde une semaine sur deux.

L’arrivée de cette nouvelle voisine va réveiller de vieux démons et faire sortir du placard des cadavres que personne ne souhaitait voir resurgir.

Aviez-vous déjà l’idée de cette suite au moment de l’écriture de « Derrière la haine » ?

Non pas vraiment. Mais l’idée de reprendre des personnages et d’approfondir leur histoire me titille depuis pas mal de temps. Dans ce cas-ci, c’est à la suite d’une prise de tête avec mon fils, pré-ado, que je me suis dit : « Il faut absolument que je mette un ado dans mon prochain bouquin : c’est une source de tension extrême ! »

J’ai alors repensé à Milo, que j’avais laissé en mauvaise posture à l’âge de sept ans. A partir de là, une suite s’est imposée, presque naturellement, même si, au final, elle n’aborde pas spécialement les problèmes liés aux adolescents.

Je tiens à préciser que « Après la fin » peut se lire indépendamment de « Derrière la haine », même si, c’est vrai, ceux qui ont lu « Derrière la haine » comprendront mieux certains détails.

Avec « Après la fin », on est loin de thrillers aux rebondissements rocambolesques…

En effet. Je fais dans le « crime domestique ». L’ordinaire aux prises avec « l’extra-ordinaire ».

Quand le quotidien bascule dans l’horreur. Il est donc impératif de rester crédible, c’est la condition sine qua non pour que la catharsis fonctionne, que le lecteur ressente de l’empathie pour les personnages et qu’il tremble pour eux.

Ceci dit, on dit souvent que la réalité dépasse la fiction et franchement, je crois que je n’imaginerai jamais pire que certains faits divers qu’on lit dans les journaux.

Le boulot réalisé sur la psychologie des personnages est absolument bluffant. On plonge littéralement dans les rouages de leurs esprits. Comment procédez-vous pour travailler aussi finement cet aspect ?

Je me documente beaucoup. Je lis pas mal de témoignages sur le Net, je consulte des sites de psychologie, j’analyse, je recoupe, je jette, je trie. Et puis je puise dans mes propres émotions que j’adapte en fonction de l’histoire de mes personnages.

En ce sens, les cours de théâtre que j’ai suivis quand j’étais jeune me servent énormément.

Les thèmes abordés sont tellement universels que cette histoire peut toucher un large public, au-delà des seuls amateurs de thriller. C’est également votre sentiment ?

Je l’espère en tout cas. Si mes histoires peuvent toucher un grand nombre de lecteurs, j’en serais ravie.

Ma chronique de ce roman

Mon autre interview de Barbara Abel en mars 2013

Un grand merci à Barbara Abel !

Barbara Abel

Publicités


Catégories :Interviews littéraires

Tags:, , , ,

23 réponses

  1. Mission accomplie, Yvan!!! Ces quelques éléments dévoilés par Barbara m’incitent à mettre dans mes priorités la lecture de ce prochain roman. Je me demande ce qu’elle va encore trouver pour nous faire flipper dans le quotidien, pas si ordinaire, de ces deux familles…

  2. Yvan tu me désespères … tu me donnes le tournis ! Et je n’ai pas encore lu ta chronique …Tu as raison, pas tout d’un coup il faut y aller mollo hein … ^_^ J’ai adoré Derrière la haine et cette interview m’a mis en appétit ! Alors à demain … 😉

  3. Etant totalement accro à Barbara…je l’ai déjà commandé…attente intense!!!

  4. Je suis curieuse de voir ce que tu en penses, ceux qui l’on lu ne semblent pas plus emballés que ça.

  5. Rhââ, Yvan, mais arrête !!! J’ai déjà envie de lire le premier, là, j’ai envie d’ajouter le second… j’espère que l’auteur te verseras des royalties, parce que grâce à toi, les ventes vont monter ! 😀

    Une fois de plus, une belle interview ! Ce qui me fait penser que tu as du retard sur une autre interview… plus perso… 🙄

  6. Ce titre qui est une de mes priorités. et même le bien que tu pourras en dire ne me fera pas changer d’idées.
    Et décidément j’aime ta nouvelle chronique, pas de doute.

  7. Là, j’avoue… je ne lis pas… je n’ai pas encore découvert le précédant, donc je le garde bien au chaud pour après… 😉

Rétroliens

  1. Barbara Abel – Après la fin | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Récapitulatif des interviews – février / novembre 2013 | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Récapitulatif des interviews – février / novembre 2013 | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  4. Récapitulatif des interviews 2013 | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  5. Avant Quais Du Polar 2014 – Récapitulatif des interviews sur ce blog des auteurs présents au salon | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :