Romain Puértolas – L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

chronique littéraire

extraordinaire-voyage-fakir-etait-reste-coince-armoire-ikea-1335689-616x04° de couverture

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, c’est une aventure rocambolesque et hilarante aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye postkadhafiste, une histoire d’amour plus pétillante que le Coca-Cola, mais aussi le reflet d’une terrible réalité : le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle.

Un roman dont le titre peut à lui seul provoquer des insuffisances respiratoires chez ceux qui tentent de le prononcer d’une seule traite !

Mon avis

Cher Bouddha, Vishnou, Shiva, Papa Noël… (rayer les mentions inutiles) : dans ma future vie, je voudrais être réincarné en (faux) fakir. Bon pas n’importe lequel, celui du livre de Romain Puértolas (mais sans devoir passer par son épouvantable enfance au préalable, je parle du fakir).

Un fakir voyageur, du genre personnage qui se croit ordinaire et se retrouve embringué dans des situations extraordinaires. Le genre de bougre à découvrir le sens de la vie par accident, en ayant été bringuebalé dans tous les sens, jusqu’à se retrouver sans dessus dessous. Le style de bonhomme à vous donner la pêche rien qu’à son contact et vous filer la banane pour la journée (et plus si affinité).

Le roman de Puértolas est tout aussi improbable que son titre. Et pourtant le titre résume parfaitement ce qu’on y trouve. Une histoire pas piquée des hannetons, avec comme clou du spectacle Ajatashatru Lavash Patel, un personnage de fakir tout bonnement impayable (hormis le prix du livre, 19 petits €, dans toutes les bonnes librairies).

J’enfonce le clou : plongez dans ce délire burlesque et vous en ressortirez empli de bonne humeur.

Car l’auteur n’est pas du genre à traverser dans les clous, son livre est un OVDI (Ouvrage Volontairement Délirant et Incongru). Avec sa capacité étonnante à mitrailler l’assistance de bons mots (absurdes, osés, impayables, surprenants…), Puértolas nous plonge dans son délire dès les premières phrases. De quoi rester cloué à son livre et ne plus le lâcher.

C’est une fable vraiment drôle qu’il nous propose, d’un humour bien particulier, décalé mais proprement jouissif. Un humour qui fait du bien par là où il passe.

Mais il n’y a pas que cet humour qui fasse du bien dans ce bouquin (ça rime). L’histoire, faussement naïve, est bourrée de pensées positives, au travers des aventures de notre inoubliable fakir de pacotille.

L’auteur se permet de passer quelques messages et de toucher des sujets graves, comme celui du sort des clandestins à la recherche d’un eldorado chimérique ; clandestins qu’il qualifie de derniers aventuriers modernes.

Un roman totalement décalé donc, réjouissant, parfois jubilatoire, mais aussi véritablement touchant.

Une telle réussite, ça me cloue le bec !

Lien vers mon interview de l’auteur

Publication : 2013

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥

Advertisements


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

37 réponses

  1. Je l’avais repéré celui-ci, après ton avis, direct dans ma liste de courses, pas celle d’Ikéa, celles chez le libraire

  2. Merci Yvan mais je passe mon tour. J’sais pas …. rien que la couv est moche 😦
    Aussi, c’est peut-être pas mon jour … 😉

  3. Pas fan de ces couv’ colorées et de ce style de titres loufoques… mais ta chronique donne envie de ce bon bol de joie!!! Merci Yvan!!! 😉

  4. Hello,
    Le p’tit billet avant le dodo (mamy va se coucher tôt) : ok, la couverture est à chier, mais qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ! Et la rigolade.

    Je pense l’acheter, mais j’ai besoin d’un renseignement : le livre, il est en kit ou pas ? Parce que les plans de chez Ikéa, je suis pas douée, déjà les surprises Kinder, c’est pas mon fort, mais si je dois monter le livre et que tout est en suédois…. argh !

    Et un de plus, un !! Merci, Yvan… 😈

  5. Je suis certaine que tu as écrit cette chronique spécialement pour moi et un peu beaucoup aussi pour ma Belette non??? Je rigooooooooole bien sûr…Mais je suis certaine, et là, je suis sérieuse (15 secondes) que tu te doutais que j’allais craquer hein!!!Avoue!!! Ce livre est pour moi!!! C’est d’ailleurs écrit dans mon Karma…et il me semble l’avoir déjà eu en main dans une de mes vies antérieures!!! Merci Supertontonchroniqueur!!!!!

  6. Celui là, rien que pour son titre est dans ma liste depuis un moment. Si on y rajoute ton excellente chronique, il remonte de plusieurs niveaux! Est-il livré avec la notice de montage? 😉

  7. J’avais vu quelques avis très mitigés, mais j’ai quand même craqué pour le titre et l’ai fait acheter au boulot. Je sens que je vais être la 1ère emprunteuse. Il n’y a pas tant de romans drôles dans cette rentrée littérare (et en général), alors pourquoi de piquer …heu, pardon, se priver ? 😉

  8. DE « pas tentée à cause de la couverture » à « tentée », puis « convaincue », j’en suis arrivée à « vivement le poche » 🙂 Bon Dimanche !

  9. Bonjour,

    J’ai beaucoup apprécié lire votre critique de ce roman puisque je travaille dans un CDI et qu’il concoure au prix méditerranée des lycéens. Par contre comme il est sans arrêt en prêt je n’ai pas encore eu l’occasion de le lire. Justement, j’ai l’occasion d’amener les élèves à la rencontre de R. Pertuolas à la fin du mois. Vous avez peut-être une question sur cette oeuvre ou son auteur ? N’hésitez pas.

  10. Coucou ! Voilà, je viens de lire ce livre que je n’ai pas acheté puisque je l’ai emprunté ! 😀 Pas d’éclats de rire comme chez Legardinier, mais un bon moment de lecture passé avec un sourire débile affiché sur ma face (et pas ma fesse, merci !).

  11. Ce livre fait partit de ma PAL et ta chronique me donne vraiment envie de le découvrir! 🙂

Rétroliens

  1. Interview littéraire 2013 – Romain Puértolas | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Mon Top 20 des romans parus en 2013 (à début novembre) | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Saint-Maur-En-Poche 2015 : Compte-rendu du Samedi 20/06/2015 – Episode 2 | Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :