Bernard Minier – Glacé

chronique littéraire

4° de couverture 

2964619-4208201Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées.

Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée.

Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.

Le commandant Servaz, 40 ans, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?

Mon avis

Des meurtres, une enquête, un hôpital psychiatrique… Autant d’éléments qui laissent à penser que cette intrigue va sentir le réchauffé. C’est sans compter sur le talent de Bernard Minier, sa belle maîtrise du sujet et son écriture expressive.

Il arrive à embraser la glace environnante, avec l’intelligence d’un vieux briscard (alors que c’est pourtant son premier roman).

Ce bouquin est une montagne de 560 pages (version brochée) qu’il convient d’escalader avec retenue, en respectant des paliers de (dé)compression. Car Minier sait prendre son temps durant son ascension. Il sait faire monter la température, dans cette histoire glaçante qu’il nous sert frappée, jusqu’au choc thermique de fin.

Contrôlant le déroulement de son récit avec précision, Minier est toujours à la limite du coup de grisou, sans jamais perdre l’équilibre et fait preuve d’un vrai sens du rythme. Lent au début, échevelé à la fin, l’intrigue souffle le chaud et le froid et tient admirablement bien la route, malgré quelques petits passages plus convenus.

Le roman porte admirablement bien son nom durant les 2/3 de l’histoire, du fait de son atmosphère et de son contexte géographique.

Parce qu’il faut insister sur l’importance des Pyrénées dans le récit, personnage à part entière du roman. L’auteur parvient, avec une certaine poésie, à nous rendre oppressant un paysage sombre et magnifique à la fois, dont l’immensité donne le vertige.

Les autres personnages ne sont pas en reste, tous avec une véritable épaisseur et de belles failles. Des personnages attachants et/ou intrigants qui rendent crédible ce récit où le poids du passé les écrase, nous rappelant qu’il peut parfois être lourd à porter.

Un vrai thriller, mais qui prend ses aises, bourré de faux semblants, « Glacé » est globalement une réussite. Il me brûle d’en lire la suite.

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

30 réponses

  1. Je n’ai entendu que du bien de ce roman, sûr que je le lirai quand je tomberai dessus !!! Tu sais y faire pour tenter ton auditorium !!! 🙂

  2. Glacé est effectivement un excellent premier roman. Une écriture sur le fil de la lame de rasoir. Un sentiment d’effroi qui vous prend dés les premières pages et ne vous lâche plus. Glacé a étéun des coup de cœur de l’été dernier du personnel de la bibliothèque Parmentier. (Bibliothèque où je bosse).
    J’ai odoré une nouvelle fois cher Yvan la façon dont tu tournes ton analyse. Toujours en utilisant quelques mots clés du contexte de l’histoire. Il n’y a que toi pour jouer avec nous comme cela. Bravo encore une fois.

  3. Je suis pile poil de ton avis !!! Glacé a frisé l’excellent en ce qui me concerne … J’ai trouvé quelques longueurs mais globalement une réussite ! 😉

  4. pas lu non plus ! tin mais je suis vraiment lecteur de polars moi???? 😉

  5. Mais quelle très belle chronique!!! J’adore tes comparatifs en rapport avec le livre!!!! !! J’ai beaucoup aimé aussi…et oui…je l’ai déjà lu!!ahahahah Tu ne vas pas me tenter ce coup-ci!!!! Je sais…je suis trop trop forte!!!ahahahahah

  6. alors voilà, une fois de plus nous voilà du même avis et je ne sais pas pourquoi mais je ne suis pas surprise 🙂
    Ceci dit, pour le coup je suis en phase avec presque tout le monde…rien de plus à ajouter si ce n’est une excellente chronique avec des mots choisis comme tu sais si bien le faire et avec ta modestie habituelle 🙂

  7. Waw, quelle critique ! Yvan, tu joues avec les mots. Un vrai funambule qui jongle avec. (trois fois que j’essaie et trois fois que le message est en erreur !).

  8. Ta critique reflète globalement mon ressenti à la lecture de ce livre. Précipite toi sur « Le cercle »!!! Il est, de mon point de vue, encore meilleur…

  9. Je l’ai en attente celui-là (pas encore à la maison mais bientôt) et ça fait un bon moment que j’ai envie de le lire !

  10. Le cercle et Glacé sont dans ma PAL.. hâte de prendre un petit coup de froid grâce à ta superbe chronique! Merci Yvan! 😉

  11. Il est dans ma pile à lire, je l’ai reçu mais n’ai toujours pas eu le temps de m’y mettre :S Je l’ai prêté à mon frère, par contre, qui l’a lu toute la nuit et qui a foncé s’acheter la suite le lendemain… Je me réjouis de le commencer 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :