Salon Saint-Maur en poche 2013 – Compte-rendu

Saint-Maur_en_poche_m

Saint-Maur et ses poches par milliers (bon, et ses grands formats aussi)

Saint-Maur et son parterre exeptionnel d’auteurs qui attendent que vous veniez les (ac)cueillir.

L’environnement

Sous chapiteau, mais ouvert sur l’extérieur, il y fleure comme une ambiance de bouquiniste. Une configuration qui permet de déambuler le long des allées d’auteurs (même si elles sont un peu étroites durant l’affluence maximale).

Il semble faire toujours un temps de chien lors de ce salon (dixit Gérard Collard), mais en tout cas l’organisation est au top, tant pour les lecteurs que pour les auteurs qui sont chouchoutés semble t-il.

L’ambiance

A la bonne franquette ! On croise les auteurs dans les allées, un Jérôme Camut qui vient taper la discut, une Barbara Abel qui vient vous claquer la bise, un Gilles Caillot qui vient saluer notre tablée au resto ou un Gérard Collard qui connait les librairies de ma ville de Strasbourg…

Le matin, quand il n’y a pas trop de monde, c’est tout simplement idéal.

Et quel plaisir de rencontrer en réel les contacts virtuels !

Les rencontres

Un parterre d’auteurs pareil, c’est un rêve éveillé pour l’amateur de polars et de thrillers que je suis.

Paul Cleave

Ses bouquins sont aussi magnifiques que mon anglais est mauvais ;-). Rencontrer un tel génie du genre était un peu intimidant en soi, mais son sourire à vite fait passer cette impression.

Durant nos deux rencontres (samedi et dimanche), il m’a parlé de son prochain roman à paraître chez Sonatine en 2014 (l’éditeur n’a pas encore définitivement décidé lequel publier), de sa récente publication aux States, de sa joie de venir en France…

Rencontre absolument marquante pour l’admirateur que je suis.

IMG_20130623_212217 (Copier) Cleave

R.J. Ellory

Magnifique personnage, d’une gentillesse absolument inégalable, d’une incroyable modestie. Un immense plaisir de le recroiser après le salon de Mulhouse en mars dernier (et il a une excellente mémoire des gens).

Nous avons pu blaguer (vu mon niveau d’anglais, c’est balèze) et parler de son futur roman qui sortira en France en octobre.

Discussion à trois le samedi, avec la représentante de Sonatine, que je remercie.

Ellory Ellory 2

(une photo souvenir magique : Paul Cleave et R.J. Ellory, impossible de rêver plus beau duo)

2013-06-23 11.49.52 (Copier)

Bernard Minier

Voilà un homme très naturel, belle discussion autour de son dernier roman « Le cercle » et de belles anecdotes à raconter (comme celle du chapitre 47, qui parle de la nuit d’une nuit du 18 au 19 juin où la nature se déchaîne dans sa région d’origine. « Prédiction » qui vient de se réaliser aux même dates et dans la même région cette année… étonnante coïncidence).

Minier

Paul Colize

Son roman « Back up » est un petit chef d’œuvre, on en a pas mal parlé, échangé nos impressions, discuté de ma chronique récente du livre (merci à lui pour la gentille dédicace). Un regard qui pétille d’intelligence pour un homme passionnant et totalement accessible (j’ai pu le constater à nouveau le dimanche matin lorsqu’il n’y avait pas encore foule).

(Back up et Un long moment de silence)

Colize 2 Colize

Claire Favan

Je ne connais pas encore son univers, mais sa joie d’être là et sa gentillesse sont absolument communicatives.

Une preuve supplémentaire qu’on peut écrire des romans très noirs et être charmante.

(Le tueur intime et Le tueur de l’ombre)

Favan Favan 2

 Hervé Commère

Mon dernier livre lu juste avant le festival, et deux nouveaux dans la besace après le salon.

Lui aussi est d’un accès particulièrement facile, deux supers moments de discussion sur deux jours, bref un gars super.

Un bel échange à trois, avec son attachée de presse le samedi.

Commère 3 Commère Commère 3

Intriguant comme dédicace 😉

Ingrid Desjours

Une autre découverte pour ma part, encore quelqu’un au contact super agréable, alors que tout le monde me dit que ses romans sont terrorisants ;-).

Elle a un sacré humour en tout cas.

Desjours

Franck Thilliez

L’auteur parfait, sa dédicace devait débuter dimanche après midi et pourtant il était déjà présent le matin, en toute décontraction. L’occasion de parler de son futur roman qui a été un vrai amusement à écrire pour lui, de sa nouvelle avec Laurent Scalese…

Thilliez 2 Thilliez Thilliez 3

Nicolas Jaillet

Parfait inconnu pour moi, très chaleureusement conseillé par une copine bibliothécaire durant le salon.

Un échange passionnant sur l’écriture, à coup de références (King…), une discussion très enrichissante ponctuée de grands sourires. Je suis très curieux de lire son petit bouquin.

Jaillet

Michel Bussi

Nouvelle rencontre après Lyon cette année, une gentille dédicace en lien avec l’interview que nous avons fait ensemble récemment et une belle discussion sur son prochain roman.

Toujours aussi accessible.

Bussi

Gilles Legardinier

Je lui ai dit que ses romans se propagent comme des virus (je n’avais pas l’exemplaire de son dernier, qui est en vadrouille dans la famille). Jolie dédicace en lien avec notre discussion, et une crème d’homme (qui n’arrête pas d’entendre de la part de ses lectrices que « ce n’est pas possible qu’un homme puisse écrire comme ça sur les femmes »;-))

Legardinier

Karine Giebel

Présente le dimanche matin, très souriante, nous avons bien sur parlé de son très marquant nouveau roman. Tout le monde lui parle encore de « Meurtres pour rédemption » (la preuve, j’en ai même fait faire la dédicace, mais je lui ai dit qu’après réflexion (j’en parlais la veille avec d’autres lecteurs), je lui préfère son dernier. Je crois qu’elle a apprécié 😉

Giebel

Barbara Abel

L’auteure (avec Thilliez) en partie responsable de ce blog, suite à notre rencontre de l’an dernier à Strasbourg. Ou comment comprendre, lors de cette précédente rencontre, qu’un auteur peut être accessible, sympathique et juste humain ;-).

Barbara Abel est d’un naturel étonnant. Elle a insisté pour me dire que le roman que je lui ai acheté était son premier roman. Premier roman sans doute, mais je n’ai pas de doute quant à sa qualité 😉

Abel

Laëtitia Milot

Faites abstraction de vos préjugés. Son roman est bon, son roman est bien écrit, et sa dédicace s’est faites tout en naturel. Une rencontre en toute décontraction. Merci également à son éditrice pour le chouette échange.

Milot

Caryl Férey

Égal à lui même, c’est à dire décontracté et souriant. Avec le succès soudain qui lui tombe dessus, il ne prend pas la grosse tête pour autant. Nous avons pu discuter et rigoler du décalage entre sa mentalité et les paillettes de Cannes ;-).

(Zulu et Comment devenir écrivain quand on vient de la grande plouquerie internationale)

Férey 2

(Férey

John Connolly

Encore un auteur anglo-saxon d’une incroyable gentillesse. Il parle bien français, avec un bel accent irlandais. Souriant, accessible, un bel échange pour moi qui doit encore découvrir son œuvre. Il m’a conseillé (comme d’autres de mes contacts) de commencer par le roman qui a débuté l’histoire de son personnage et j’ai eu droit en cadeau à un CD de compilation de musiques (sorte de bande son de ses romans) pour mieux encore découvrir son univers.

La grande classe.

Connolly

Nadine Monfils

et son petit chien;-). Une belle dédicace, originale, de ce personnage à part dans le monde du polar.

Monfils

Alexis Aubenque

Il a pris du plaisir à écrire son dernier roman (sorti en poche directement), en s’inspirant de ses souvenirs de la série Magnum. Un pur moment de divertissement, m’a t-il expliqué.

Je lui ai dit être venu lui acheter ce bouquin suite à l’avis de Aurélien Molas sur FB. Ça a lancé une chouette discussion (sur ses livres et ceux de Molas).

(Stone Island)

Aubenque

Les à-cotés

conférence Sonatine

Avec Ellory, Cleave, Wells et Expert. Un échange très intéressant sur le mal, est-il prédestiné ou y a t-il le plus souvent un point de bascule qui pousse vers lui. Quel plateau !

2013-06-22 18.03.13 (Copier)

Michèle Barrière

Voilà une auteure de polars historiques qui parle de recettes dans ses romans et qui a la gentillesse de venir faire goûter certains d’elles durant le salon. C’était succulent et très intéressant à écouter.

Conclusion

Un salon totalement réussi, organisation sans faille, palette d’auteurs incroyable, auteurs heureux d’être présent, ambiance conviviale, échanges passionnants.

Un salon différent de celui de Lyon, je lui préfère légèrement celui-là pour cette facilité à atteindre les auteurs pendant et en dehors des dédicaces.

J’en repars, des tonnes d’anecdotes en tête et regonflé par tant de gentillesse (mention spéciale à tous les blogueurs et contacts FB que j’ai pu rencontrer dans la vraie vie durant le salon, de beaux et forts moments).

Publicités


Catégories :Dédicaces, Littérature

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

18 réponses

  1. Une journée formidable qui marquera les esprits !

    • J’ai trouvé cette journée encore meilleure que le passage à Lyon, sans doute du fait de la proximité des auteurs.
      Tu en penses quoi, toi qui a aussi vécu les deux ?
      Super content de t’avoir recroisé la bas en tout cas 😉

  2. C’est bien, soldat!!! Je vois avec plaisir que tu n’as point tardé à remettre ton rapport… Ces deux journées ont du être formidablement remplies de point de vue des émotions, c’est ce qui ressort à la lecture de ton article, et qui me donne une sérieuse envie de faire partie de la fête l’année prochaine!
    Mes amitiés à tous deux.

    • Franchement, Lyon c’était génial, Saint-Maur c’était encore mieux 😉
      Les auteurs sont plus facilement accessibles, même en dehors de leurs dédicaces.
      Merci chef 😉
      Amitiés

  3. J’y étais aussi avec une amie et vraiment, ce fut un WE fabuleux ! Les auteurs étaient tous adorables et visiblement heureux d’être là… L’organisation était au poil ! Que du bonheur pour les lecteurs ! (un peu moins pour la carte bleue !!). Amicalement.

  4. un excellent resumé de cette magnifique reunion entre auteurs lecteurs et readers! un très bon souvenir. et un grd plaisir de t’avoir rencontré ;).

  5. Hé, ça c’est de la dédicace ! Je te piquerais bien tout ces bouquins… tu as de la chance que je ne prénomme pas Dominique, on y était presque, mais zut, raté.

    Que de belles rencontres ! Et tu nous apprend que les auteurs sont accessibles, ce qui est bien, plus agréable de rencontrer son auteur préféré quand il est de bonne humeur. J’avais déjà eu d’autres sons de cloche d’une auteure (moins connue que les autres, hélas pour elle) qui disait que parfois, les organisations étaient merdique et le public aussi.

    Dis-moi, pour transporter tout ces livres, tu avais piqué le cadich à Zèzètte ? 🙂

  6. An Yvan, Oui les rencontres furent belles, les échanges passionnants, les souvenirs devraient-être eux aussi charmants et nous hanter encore longtemps.
    Bises à toi et à Dominique.

  7. formidable journée bien trop courte à mon gout, des souvenirs plein la tête, des rencontres géniales, etc, etc….on recommence quand ???

  8. Rien bath de compte-rendu. Et quel tableau de chasse !

    • Je veux rassurer la population, aucun auteur n’a été blessé ou tué durant cette chasse 😉
      Merci pour le message Nicolas, ça a été une très belle expérience de vous rencontrer durant ce salon !
      PS : les mystères d’internet, cet article a été publié il y a plusieurs mois et il revient subitement à la surface parce qu’un libraire bien connu a décidé de le remettre en avant, c’est amusant 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :