Interviews de blogueurs 2013 : Sous les pavés…la page / Passion-polar

Ceux qui suivent l’actualité de ce blog connaissent mon goût pour les interviews d’auteurs.

Mais un auteur n’est rien sans ses lecteurs, et les lecteurs peuvent eux aussi écrire (dans le cadre de leur blog).

Donc, pourquoi ne pas se lancer dans de petits entretiens entre blogueurs ? Une belle occasion pour échanger sur une passion commune.

Voici l’acte deux de ces entretiens. Non ce n’est pas une battle « à la TF1 », mais un vrai échange de point de vue, entre animaux cette fois-ci 😉

32156_10200746729375832_2074647054_n

                                                                                      544058_392848487476895_1781339350_a

Sous les pavés…la page                                                                Passion-polar

MAJ 02/09/2013 : nouvelle adresse du site Passion Polar.

Une franche réussite, merci à Nath et à La-petite Souris pour ces réponses passionnantes et qui, en plus, sont drôles !

(PS : désolé La-petite Souris, je n’ai pas pu m’empêcher de colorier ta prose en vert ;-))

Les questions :

1. Question rituelle que je pose habituellement aux auteurs : pouvez-vous vous définir en trois mots, juste trois ?

Nath : Contemplative, idéaliste et solitaire.

La-petite Souris : La petite souris.

2. Quelle est la date de naissance de votre blog ?

Nath : Mon bébé va avoir 1 an en juillet

La-petite Souris : Le 17 juillet 2010. Pas encore l’âge de perdre une dent ! Mais trois ans déjà !!!

3. Bon les enfants, pourquoi un blog ?

Nath : Depuis quelques années déjà, je consulte les blogs avant d’acheter un livre, histoire d’avoir des avis avant de faire une dépense inutile, comme cela arrive parfois… Les avis des blogueurs sont la plupart du temps très constructifs, et grâce à eux, j’ai dû économiser pas mal d’argent et mon banquier leur dit merci !

Un jour de juillet 2012, j’étais en congés et j’errais, désœuvrée, telle une âme en peine, emplie des vicissitudes de la vie et m’interpellant sur le pourquoi d’un tel ennui … Non j’en rajoute et je digresse là…

Reprenons ! Un jour de juillet 2012, donc, je me suis dit qu’après tout, il était grand temps de partager ma passion et de rendre moi aussi, service aux lecteurs et je me suis lancée.

La-petite Souris : Pourquoi pas ? En fait c’est vraiment par le plus grand des hasards que j’ai mis les doigts dans le pot de confiture. Et par jeu. Je venais de lire un super bouquin et j’avais envie de le dire, de l’exprimer. J’ai couché les mots et voilà. L’idée du blog s’est imposée d’elle même. Mais paradoxalement je ne l’ai pas fait à destination des autres. Juste pour moi, pour garder une trace. Mais en fait ce blog s’est très vite ouvert sur le monde. A vrai dire je pensais arrêter à la fin de l’été, et regarde ça fait trois ans que ça dure et j’y prends un plaisir énorme. Pour moi c’est une évasion.

Mais Je ne pense pas qu’on fasse non plus un blog par accident. Je suis sûr que dans la majorité des cas les blogueurs ont un jour caressé ce rêve doux dingue d’écrire quelque chose avant de l’enfouir au plus profond d’eux mêmes. Alors à défaut des qualités et de la matière pour écrire un bouquin, il est toujours plus facile d’écrire sur eux.

Alors je pourrai te dire de manière très convenue que je tiens un blog pour partager mon plaisir des livres (avoue que te dire le contraire serait surprenant non ?!). Mais en ce qui me concerne c’est d’abord pour ce plaisir d’écrire que je l’ai fait. Jouer avec les mots, mettre en forme mes émotions littéraires. Après si ces mots touchent d’autres personnes, donnent envie de s’ouvrir au livre, et bien tant mieux. C’est vrai que ce blog m’a finalement ouvert des portes, m’a offert des rencontres fabuleuses avec des auteurs, d’autres passionnés comme moi.

Et puis pour finir, je te dirai aussi avec humour, que tenir un blog, surtout quand on a la chance qu’il soit visité, ça fait du bien à son ego aussi non ??? Mais combien l’avoueront ? 🙂

4. Quels sont vos goûts en matière de littérature ? Plutôt thriller, polar ou roman noir ?

Nath : Les 3, du moment que c’est bon !

A l’adolescence, j’étais une fan absolue de littérature fantastique. King, Lovecraft, Koontz, Tolkien en passant par HG Wells, Lenteric, Bradbury etc…

J’aime toujours autant ça, mais depuis une quinzaine d’années, je suis bien plus attirée par un bon thriller et aujourd’hui, ce style de littérature prend la place la plus importante dans ma bibliothèque, qui déborde d’ailleurs… 🙂

Par ailleurs, les auteurs de polar sont légion. J’en découvre constamment de nouveaux. C’est jubilatoire !

La-petite Souris : Ça va te surprendre sans doute d’apprendre que la littérature policière est le genre littéraire pour lequel j’ai été le plus hermétiquement fermé jusqu’au moins l’âge de 25 ans ! Quand tu sais qu’il représente aujourd’hui 80% de mes lectures c’est étonnant ! C’était donc un genre dont je n’arrivais pas à trouver la clé (j’étais à l’époque un fou furieux de SF, de fantastique et de littérature blanche).

Pourtant un jour j’ai acheté « Necropolis » d’Herbert Libermann, et là j’ai été littéralement avalé !! J’aurai pu avoir pire baptême, pas vrai ? Depuis donc je dévore du polar.

Je lis, et je chronique de tout, du thriller, du roman noir, du hardboiled, par contre, paradoxalement, je n’aime pas mais alors pas du tout les polars façon Agatha Christie.

Mais ma prédilection va au roman noir. Tout simplement parce que c’est le genre qui a le plus de choses à dire, contrairement à un thriller qui à mon sens, n’apporte rien du tout, ne fait réfléchir sur rien, parce qu’il n’a aucune dimension sociale, n’a aucuneemprise sur la réalité de l’époque et du lieu où il se déroule. Il ne s’en nourrit pas. Et puis il n’y a que dans le roman noir que l’on puisse aussi trouver des fois une certaine poésie. Je n’ai rien contre les thrillers puisque j’en lis parfois et que j’en chronique, mais ce genre délivre un plaisir instantané de lecture qui disparaît aussitôt le livre refermé. Je dirais que pour moi le vrai roman de gare c’est le thriller. Celui qu’on consomme le temps d’un trajet avant de passer à autre chose. Et puis tu reconnaîtras qu’un thriller c’est 80% de serial killers servis à toutes les sauces, et pour le reste, ma foi, c’est là qu’il peut y en avoir un ou deux qui sortent du lot ( je ne vais pas me faire que des amis en écrivant cela, mais c’est ce que je pense vraiment, alors j’assume !).

5. Comment se déroule la rédaction d’une de vos chroniques ? Vous notez-vous des idées au fur et à mesure de la lecture, ou la rédaction se fait-elle après la dernière page tournée ?

Nath : En fait ça dépend.

La plupart du temps, je prends des notes sur mon smartphone au fil de ma lecture. Les sensations qui me traversent à l’instant T, des détails dont j’ai envie de parler. Depuis peu, je rajoute également « une humeur musicale », un morceau qui me fait penser à ma lecture ou qui est cité dans le livre, à condition que je l’aime bien sûr ! J’ai de la chance car le thriller attire bizarrement le métal ou le rock, ce qui rejoint mes goûts musicaux.

A contrario, il m’arrive aussi de ne prendre aucune note et de rédiger ma chronique « au feeling ».

J’essaie de ne pas faire trop long et surtout de ne pas spoiler, à tel point que parfois, je me trouve presque trop brève. Mais j’aime autant aller à l’essentiel et faire un résumé le plus succinct possible pour m’attarder un peu plus sur mes émotions et mes ressentis.

La-petite Souris : Dans la douleur !!! Mais j’adore ça ! Si je lis très vite, par contre je suis très lent à écrire ma chronique. J’ai souvent à l’esprit l’idée d’un accouchement (et sans péridurale s’il te plaît). Je mets un temps fou à écrire parce que j’aime prendre le temps de réfléchir à chaque mot, à chaque tournure de phrase. A mesure que j’avance dans la rédaction de ma chronique je relis à l’oral ce que j’écris. J’ai besoin d’entendre une certaine musicalité dans mon texte, cette petite musique que j’ai perçue dans le livre que j’ai lu.

Je ne prends jamais de notes pendant que je lis un roman. A la rigueur je note des pages qui me paraissent marquer un tournant dans l’histoire, ou qui contiennent des passages emprunts de cette musicalité que je viens d’évoquer, ou qui portent une charge poétique dans le propos.

En fait tout au long de ma lecture je réfléchis à la première phrase de ma chronique. Une fois trouvée, le reste découle tout seul, lentement, mais il suffit juste que j’attrape les pieds de mon bébé pour le faire sortir au grand jour et le coucher sur mes lignes. En fait, j’aime ne pas savoir où mes mots vont me conduire quand j’écris une chronique de lecture, même si j’ai bien sur des idées sur ce que je veux exprimer.

6. Avez-vous l’impression, au fur et à mesure de vos lectures et de vos échanges sur le net, que vos goûts évoluent ?

Nath : Ce ne sont pas mes goûts qui évoluent mais ma liste de livres à acheter !

Elle n’a jamais été aussi longue et ma carte bleue en frémit d’avance, la pauvre… ;-).

La-petite Souris : Heureusement ! Sinon tout cela ne servirait à rien ! Si on n’existe que dans le regard de l’Autre, on ne grandit qu’en se nourrissant de lui. J’ai rencontré des gens fabuleux à partir de mon blog.

Certains sont devenus des amis, d’autres juste des connaissances mais que j’aime à fréquenter. Il y a des blogs que je visite tous les jours pour l’écriture et la critique parfois rude sur certains bouquins, mais toujours argumentée (merci Yan d’encore le noir, JM Leherre, Le vent sombre et d’autres) . Ces gens là me font évoluer dans mes lectures, me font découvrir des auteurs dont personne ne parle, ou ne parle plus, ou tout simplement que je ne connais pas encore. C’est extrêmement enrichissant. Mon évolution vers le roman noir vient de là par exemple.

Et puis, il y une évolution extrêmement dangereuse contre laquelle il faut lutter les yeux ouverts car on peut facilement ne pas s’en rendre compte. Cette évolution vient des maisons d’éditions qui n’hésitent pas à vous envoyer des services presse. Je ne leur jette pas la pierre, attention. Mais recevoir des Services presse (SP) pour le blogueur c’est flatteur, c’est une forme de reconnaissance (je ne parle pas de cette catégorie de blogueurs qui n’ont rien à raconter et qui créent un blog juste pour recevoir des SP gratos. Il y en a à foison, vous les reconnaîtrez à la pauvreté de leur propos). Mais s’il n’y prend pas garde, le blogueur va très vite ne chroniquer que des nouveautés, et pire, des livres qu’il n’aurait pas forcément achetés, qu’il n’avait pas franchement envie de lire.

Oui mais voilà, on reçoit un SP on se doit d’en parler. Et là on n’est plus véritablement maître des choses, on finit par chroniquer la même chose que le voisin et par tomber dans une uniformisation qui tend à toucher la majorité des blogs.

Je pense que ce n’est pas pour rien que mon ami Pierre Faverolle par exemple, du blog Black Novel, a ressenti à un moment donné je pense, ce besoin de créer une rubrique  » Oldies » pour parler des bouquins parus depuis longtemps. Super idée qu’il a eu et qui lui permet de sortir la tête des nouveautés et parler des bouquins qui lui tiennent à cœur.

Pour ma part je reçois beaucoup de SP, je ne vais pas cracher dans la soupe. Mais j’essaye de garder cette vigilance à l’esprit, de me demander toujours quand je reçois un livre en SP, « l’aurais tu acheté ? l’aurais tu chroniqué ? », si la réponse est non, alors il est écarté.

7. Votre motivation est-elle toujours la même qu’au premier jour ?

Nath : Encore plus ! J’adore avoir des commentaires positifs sur une de mes chroniques, c’est ma récompense ! Et comme beaucoup d’entre vous, j’ai été contactée par des auteurs, ce qui est vraiment un cadeau fabuleux pour une humble lectrice telle que moi.

Par ailleurs, le fait de sympathiser avec d’autres blogueurs me motive également beaucoup. J’ai fait des rencontres géniales et j’ai hâte de partager un salon littéraire pour les rencontrer :-).

La-petite Souris : Non, elle n’est plus la même qu’à mes débuts ! Elle est encore plus grande encore ! Pour preuve, j’ai même décidé d’investir dans mon blog qui va entièrement faire peau neuve dans quelques temps (avant l’été ou à la rentrée de septembre le nouveau blog sera mis en ligne) avec de nouvelles rubriques et sans doute une nouvelle ligne éditoriale eut égard à ce que j’ai écrit plus haut. Mais chut y aura même une belle surprise qui attendra les lecteurs chaque mois.

8. Portez-vous une attention toute particulière au design de votre blog ?

Nath : C‘est essentiel. Je l’ai crée à mon image, enfin je pense… J’y apporte quelques petits plus de temps en temps, comme le fait d’y avoir ajouté un peu de musique.

Ce qui me crée des problèmes existentiels, c’est son nom… J’ai tout le temps envie d’en changer, d’ailleurs en ce moment, ce n’est plus « Le Marque-page… » mais « Sous les pavés, la page… »

Indécision, quand tu nous tiens… Je suis pareille devant un menu de restaurant ou ma garde-robe le matin! lol

Au final, un blog doit être joli à regarder, pour qu’on ait envie de s’y attarder, j’ose espérer que c’est le cas !

La-petite Souris : Absolument. Pour la simple et bonne raison que je suis quelqu’un de très visuel. J’aime l’esthétisme des choses. Ensuite parce que trop souvent je trouve que c’est un aspect que beaucoup de blogueurs négligent.

Je me demande parfois si certains lisent ce qu’ils mettent en ligne. Si parfois ils se mettent à la place de leurs visiteurs. Combien de blogs où le texte est minuscule, sans espace, sans aération. Le blanc sur fond noir par exemple m’arrache les yeux quand il se cumule avec ce que je viens de dire plus haut. Il y a des blogueurs qui ont de grandes et vraies connaissances du polar, qui ont des choses à dire, mais qui rendent leurs propos illisibles parce que la mise en forme, le design de leur blog repousse plutôt qu’attire. Du coup, le visiteur s’en va. C’est en tout cas ce que je fais.

C’est ensuite important parce que c’est aussi là que le blogueur apporte sa touche personnelle, transpire sa personnalité. Pour ce qui me concerne j’aime beaucoup agrémenter mes articles de photos. Ça participe de mon imaginaire et sert de support à celui de mon visiteur. C’est ma marque de fabrique en quelque sorte, même si je vois qu’elle commence à être reprise à droite à gauche.

9. Trois livres à emmener sur une île déserte ?

Nath : La pire des questions ! Pas 3, mais 3000 !:)

je n’ai pas de livre de chevet mais s’il faut vraiment choisir :

– Le seigneur des anneaux de Tolkien, parce que j’ai dû le lire au moins 6 fois dans ma vie et que je ne m’en lasserai jamais. Cultissime !

– Mystic River de Dennis Lehane, tout simplement bouleversant, un chef d’œuvre pour moi.

– La ligne verte de Stephen King pour les mêmes raisons et parce que c’est un de mes King préféré.

Je vais être très frustrée sur mon île, moi…

La-petite Souris :

– le manuel du castor junior (ben quoi, si c’est une île va bien falloir y survivre, non ?)

– l’intégrale de Cormack Mc Carty

– la pléiade de Camus.

Tin t’es dur, tu me laisses même pas prendre un peu de musique avec moi ?

10. Le mot de la fin ?

Nath : Carpe diem :-).

La-petite Souris : Je le laisse à Claude Mesplède : « Lire rend moins con ».

Publicités


Catégories :Interviews de blogueurs, Littérature

Tags:,

33 réponses

  1. Excellentissime, cette interview !

  2. Chouette interview ! C’est super de vous découvrir un peu plus … la bise !

  3. Je recommande chaudement le manuel des castor junior !

  4. Voilà enfin mon quart d’heure de gloire! 🙂
    merci Yvan 😉

  5. ça c’est de l’interview!!! super !

  6. ma soeur je suis fière de toi et la petite souris est géniale, questions intéressantes donc réponses parfois émouvantes mais aussi qui enchantent les lecteurs qui comme moi n’en sont pas encore à ton niveau
    merci poiur tout ce que tu nous fait partager et lire 🙂

  7. Héhé ! Questions tellement pertinentes pouvant laisser libre nos 2 auteurs de sites de parler de l’amour de la lecture et du partage de ses propres impressions. La difficulté essentielle étant de le faire en toute sincérité et en donnant le meilleur de soi. Mais aucun des deux n’a osé te retourner les questions ! Chacun son rôle et parfaitement tenu.
    Mais moi, je pousserais bien le bouchon en te reposant les mêmes questions !!!!!! A suivre donc …. 😉

  8. Très bonne interview Yvan, qui nous permet de mieux connaître ces blogueurs et blogueuses que nous croisons régulièrement au cours de nos voyages sur la toile. Mais ou trouves-tu le temps de faire tout ça? J’en suis baba, moi qui suis d’un naturel paresseux.
    Amical bonjour…

  9. Trop génial…j’ai adoré lire ces interviews!!!! Ravie de faire plus ample connaissance avec eux!

  10. Fichtre ! J’étais sur une île déserte, moi, en mai ??? Sans aucun doute ! Voilà, le tort qui tue est réparé et je vais ajouter des blogs en plus sur ma liste déjà longue. Je vais voir ce qu’ils ont à m’offrir et s’ils m’offrent trop, je vais les boycotter parce que ma maison ne survivra pas à l’apport de nouveaux livres, mon homme finira par me quitter ou par mourir enseveli sous les piles ou une biblio qui s’effondrera… ou c’est mon banquier qui va me foutre dehors !

    La petite souris m’a fait rire surtout avec le manuel des castors juniors, que j’aimerais bien trouver, c’est tout petit et il y a tout dedans ! Oui, je lis encore mes Picsou Magazine, monsieur !

    J’aime bien le fait de chroniquer aussi des vieux polars oubliés, il y a des trésors et j’aime les découvrir. Voilà pourquoi j’en possède dans ma biblio, parce que j’aime le côté suranné des polars sans gsm, sans sms, avec des standardistes pour le téléphone et des vieilles bagnoles qui boivent leurs 40 litres au cent…

    Merci pour toutes ces découvertes, Yvan ! 🙂

Rétroliens

  1. Récapitulatif des interviews – Février / Juin 2013 |
  2. Récapitulatif des interviews – Février / août 2013 | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  3. Récapitulatif des interviews – Février / octobre 2013 | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  4. Interview de blogueur- Yvan, blog Emotions | Sous les pavés....la page
  5. Récapitulatif des interviews – février / novembre 2013 | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  6. Récapitulatif des interviews 2013 | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :