Jean-Marc Ligny – Exodes


cvt_Exodes_64844° de couverture

Le réchauffement climatique s’est emballé au point que la Terre devient une planète hostile à la vie. Partout la civilisation s’effondre, les hommes n’en ont plus pour longtemps, et ils le savent.

Va-t-on, comme Pradeesh Gorayan et sa famille, dans l’enclave sous dôme de Genève, poursuivre notre train-train comme si de rien n’était ?

Va-t-on, comme Mercedes Sanchez, en Espagne, se réfugier dans la religions et attendre des Anges venus du ciel qu’ils nous emportent au jardin d’Éden ?

Va-t-on, comme Fernando, le fils de Mercedes, rejoindre les Boutefeux et précipiter notre destruction dans une orgie de feu et de violence ?

Va-t-on, comme l’Italienne Paula Rossi, vendre corps et âme pour quelques médicaments ?

Va-t-on, comme Mélanie Lemoine, consacrer nos ultimes forces à sauver les derniers animaux ?

Va-t-on, comme le marin Olaf Eriksson et sa femme, fuir les îles Lofoten et chercher une terre un peu plus hospitalière, vierge de toute présence humaine ?

C’est le temps des exodes, et, tels des termines sur une bûche enflammée, les derniers hommes courent en tous sens pour échapper à l’enfer…

Mon avis

Ligny nous convie à une aventure extraordinaire.

Extraordinaire parce qu’elle nous raconte notre futur proche, tel qu’il pourrait advenir, suite aux bouleversements et dérèglements climatiques.

Extraordinaire parce que crédible.

Extraordinaire parce que prenant aux tripes.

Extraordinaire par son ampleur et sa construction.

Un roman post-apocalyptique dense, foisonnant d’idées, de concepts et de tribulations, écrit de main de maître par un auteur maîtrisant son sujet et possédant un vocabulaire au dessus du lot. La construction narrative est originale et un modèle du genre.

Ligny sait écrire, mais surtout, Ligny sait rester humble lorsqu’il raconte son histoire. Bien sur, on comprend vite les inquiétudes de l’auteur concernant l’avenir de notre planète, mais son récit est narré sans coté « donneur de leçon ».

Sa vision apocalyptique est clairement documentée, mais c’est avant tout des aventures humaines qu’il nous raconte.

Destins croisés de 6 personnages principaux (victimes principales ?), tous différents et d’une force stupéfiante. Un vrai roman d’aventure désenchanté, sombre, violent et qui pousse à la réflexion. Une lutte de tous les jours pour la survie.

Un pavé à chaudement recommander aux amateurs du genre. Magnifique (si tant est qu’on puisse utiliser un tel terme pour une histoire aussi sinistre).

Publication française : 2012

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥♥

Émotion : ♥♥♥♥

Note générale : ♥♥♥♥♥

Publicités


Catégories :Littérature

Tags:, , ,

12 réponses

  1. Personnellement, j’ai trouvé qu’il y avait tout de même un petit côté « donneur de leçon » du fait que certaines situation m’ont paru outrancières et peu naturelles. Comme s’il essayait de démontrer quelque chose. Un petit manque de subtilité donc, mais qui peut être aussi une qualité dans le sens où cela rend le livre très abordable.

    • je n’ai pas eu cette sensation, mais je peux comprendre ton sentiment.
      L’auteur utilise certaines scènes « choc » pour faire passer le message et faire avancer l’histoire.
      Trop ou non ? Chacun pourra avoir un avis là dessus, c’est d’ailleurs bien l’intéret des échanges 😉
      J’ai trouvé, pour ma part, que ça donnait de la force au récit

  2. Il est noté dans ma wishlist! 🙂

  3. Suite à mes lecture de « Silo », Amazon a mis ce roman dans ses recommandations. Alors je suis allée voir sa fiche et j’y ai croisé ton avis dans les commentaires. Et maintenant je ne fais que penser à ce roman tant tu m’as convaincue, tentée, donné envie et séduite ! Ce sera sans aucun doute un de mes prochains achats.
    Merci pour la découverte et la tentation !
    Cajou

    • Juste retour des choses puisque tu m’as tant tenté avec tes deux chroniques de Silo et que je désespère à l’idée de ne pas trouver de temps pour eux. Cet été peut-être ?
      Je ne peux donc pas te dire si ça ressemble à Exodes mais tu as compris qu’il m’a marqué.
      Bisous Cajou 😉

  4. (et oui oui je déterre tes anciens billets hihi)

Rétroliens

  1. Tag littéraire « EmOtionS
  2. Imaginales 2013, 25 mai 2013 – Compte-rendu |
  3. Exodes, de Jean-Marc Ligny | Lorhkan et les mauvais genres
  4. 33e foire du livre de Saint-Louis – 23 avril 2016 | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  5. 33e foire du livre de Saint-Louis – 23 avril 2016 – Compte-rendu | EmOtionS – Blog littéraire et musical

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :